PHYSIQUE

Avec 1m93 pour 90 kilos, Manuel Neuer présente un gabarit quasiment parfait pour un dernier rempart. Cela lui permet de souvent s'imposer dans les 1 contre 1, que ce soit au sol ou dans les airs. Il possède une très bonne détente et pour un joueur de sa taille, sa vitesse sur les premiers mètres est de très bon niveau. Il arrive très vite dans les pieds de l'attaquant qui peut être impressionné par sa stature.
...

Avec 1m93 pour 90 kilos, Manuel Neuer présente un gabarit quasiment parfait pour un dernier rempart. Cela lui permet de souvent s'imposer dans les 1 contre 1, que ce soit au sol ou dans les airs. Il possède une très bonne détente et pour un joueur de sa taille, sa vitesse sur les premiers mètres est de très bon niveau. Il arrive très vite dans les pieds de l'attaquant qui peut être impressionné par sa stature. Le numéro 1 du Bayern de Munich est un surdoué au point de vue technique pour le poste de gardien. Ses prises de balle sont impeccables et il capte le ballon avec une telle aisance qu'il donne l'impression de posséder des gants aimantés. Dans le trafic aérien, il va chercher le ballon au-dessus de la tête de plusieurs joueurs et n'hésite pas à s'aventurer jusqu'au point de penalty pour rassurer toute son équipe en cueillant le ballon avec une facilité déconcertante. L'international allemand a une relance très propre que ce soit à la main ou au(x) pied(s). Le style de jeu du Bayern l'incite à rechercher la transmission courte pour reconstruire au départ de la défense. Les arrières latéraux écartent directement pour se rendre disponibles et le gardien essaie, s'ils sont libres de tout marquage, de les joindre immédiatement. Ses relances de la main droite peuvent aussi être assez longues, même s'il ne développe pas la même puissance que son homologue de Chelsea. Quand on lui transmet le ballon sur son pied droit, l'ancien keeper de Schalke 04 démontre de belles aptitudes techniques. Il est très calme pour contrôler le ballon ou pour dribbler l'attaquant qui vient au pressing et, ensuite, il fait preuve d'une grande qualité dans le passing qui est bien appuyé et précis. Il possède une frappe de balle de bon niveau et quand le cuir arrive sur son pied gauche, il cherche la simplicité et se contente de dégager sans prendre le moindre risque. Pour sa première saison en Bavière, le héros des penalties de Santiago Bernabeu s'est tout de suite érigé comme un leader naturel de la défense du Bayern. Ses prestations inspirent le respect. Il n'hésite pas non plus à commander ses partenaires et le fait d'être titulaire indiscutable en équipe nationale l'a aidé pour s'imposer directement dans son nouveau club. Il était déjà habitué à diriger Philipp Lahm, son capitaine, et consorts. Avec ses 196 cm pour 91 kilos, Petr Cech possède des mensurations impressionnantes pour un gardien de but. L'explosivité ne fait pas partie de ses principales qualités mais il possède une excellente détente verticale, le rendant très efficace sur les envois dans le plafond. Dans son petit rectangle, il s'impose dans les duels aériens sans trop de difficultés. Le gardien de but de Chelsea fait partie du top mondial sur le plan technique. Ses prises de balle sont parfaitement maîtrisées mais il donne une impression de plus grande aisance quand il plonge sur son côté droit. Il connaît ses limites et il préfère repousser un ballon plutôt que de tenter de capter une frappe difficile. Il fait preuve de sobriété dans ses interventions en bannissant toute forme de show. L'international tchèque essaie de relancer très vite quand les circonstances du match l'imposent, surtout si le score le pousse à agir de la sorte. A Barcelone en deuxième mi-temps, il a plutôt temporisé et a d'ailleurs pris une carte jaune pour perte de temps. A la main, il est capable de relancer sans problème jusqu'au milieu de terrain en cherchant le plus souvent Didier Drogba. il s'appuie alors sur l'envergure de son bras gauche. En tant que gaucher, l'ancien joueur du Sparta Prague et du Stade Rennais possède une des frappes les plus puissantes de tous les gardiens du monde. Les dégagements aux 6 mètres arrivent, sans problème, aux abords du rectangle adverse. Ballon en mains, il doit se retenir pour ne pas dégager trop loin et faire une passe. Sur les remises en retrait, il donne simplement un petit coup de fouet pour chercher ses partenaires offensifs. Avec le pied droit, il ne se débrouille pas trop mal. Le triple champion d'Angleterre et double vainqueur de la Cup se positionne comme un leader de son équipe. Il n'hésite pas à donner de la voix pour coacher ses partenaires ou les sermonner. Le 14 octobre 2006, contre Reading, il est victime d'une fracture du crâne qui le change. Depuis, il joue toujours avec un casque de protection et a vaincu sa peur bien qu'il ne se lance plus avec la même fougue dans les pieds. Dans le trafic aérien, il règne en maître dans les un contre un mais ne s'aventure plus trop dans un paquet de joueur et, quand il le fait, il choisit souvent de boxer le ballon.