lE coach GIL VANDENBROUCK

Le bilan est simple : 19 points. Pourtant, je pense que l'on mérite quelques unités de plus. Pas beaucoup plus mais quelques points néanmoins. On doit se rendre compte qu'il y a encore beaucoup de travail à effectuer. Et ce, dans de nombreux domaines. Les joueurs doivent être capables de faire leur autocritique. Cependant, quand on se rend compte de notre beau jeu, on peut affirmer que l'on a largement notre place en D1. Cela ne nous a pas rendu service de dire partout que l'on était une équipe technique, qui développait un jeu chatoyant par moments. Ce qui rapporte, ce sont les points obtenus. C'est aussi simple que cela. Et à ce niveau-là, on est e...

Le bilan est simple : 19 points. Pourtant, je pense que l'on mérite quelques unités de plus. Pas beaucoup plus mais quelques points néanmoins. On doit se rendre compte qu'il y a encore beaucoup de travail à effectuer. Et ce, dans de nombreux domaines. Les joueurs doivent être capables de faire leur autocritique. Cependant, quand on se rend compte de notre beau jeu, on peut affirmer que l'on a largement notre place en D1. Cela ne nous a pas rendu service de dire partout que l'on était une équipe technique, qui développait un jeu chatoyant par moments. Ce qui rapporte, ce sont les points obtenus. C'est aussi simple que cela. Et à ce niveau-là, on est en dessous des espérances du début de saison. On n'a jamais voulu l'avouer mais à l'époque, on visait la colonne de gauche. Notre équipe est trop jeune et manque de maturité dans le jeu. Cela s'est vu. On a toujours cette difficulté à gérer les événements, et à cela s'ajoute le manque de concrétisation même si on a inscrit six buts à Saint-Trond. On doit également régler le problème défensif. On prend encore trop de buts. Par contre, il faut aussi relever les points positifs de ce premier tour. La qualité du football proposé est correcte et quelques jeunes pointent le bout du nez. Le groupe est bien plus uni qu'au début car on a mis les points sur les i quand il a fallu le faire. On a fait comprendre aux nouveaux comment fonctionnait la maison. Et puis, on peut aussi dire que l'on a bien été aidés par le comité directeur qui est très présent et qui se montre très concerné. Cela rassure les joueurs de voir que la direction prête un regard attentif à la vie du club. Maintenant, espérons que nous arriverons à tout mettre en place pour le deuxième tour. Pour cela, il faudra se rendre compte de la réalité du terrain et rester les pieds sur terre après une victoire. Car il faut parvenir à cette régularité qui nous fait défaut. On n'a toujours pas réussi à gagner deux rencontres d'affilée . lSur les 12 transferts réalisés, la plupart ont joué, mais le gardien corse arrivé de Liverpool est sans doute l'un des rares à avoir fait l'unanimité pour avoir démontré d'emblée sa valeur. Et, de surcroît, dans un style qui plaît : énergique dans ses sorties, généralement sûr dans ses prises de balles. Lors du deuxième tour de la saison dernière, il avait sauvé l'Excel en inscrivant trois buts en deux matches, qui avaient rapporté six points. Mais il n'est plus que l'ombre de lui-même : une préparation contrariée par une blessure, puis retardée par une naissance, a débouché sur un manque de rythme.JOUEURS UTILISéS : Benajiba (5), Besengez (5), Charlet (12), Custovic (16), Dimbala (10), Dorothée (15), Dugardein (16), Fellahi (10), Filekovic (13), Grimaldi (5), Grondin (12), Haghedoren (1), Hatchi (15), Luzi (12), Magro (2), Martin (6), Noukeu (17), Oussalah (16), Sánchez Davolio (11), Siljak (10), Skocibusic (5), Tailson (11), Toyes (16), Van Gyseghem (4). BUTEURS : Custovic (6), Dimbala (1), Fellahi (2), Filekovic (1), Hatchi (1), Noukeu (3), Oussalah (4), Siljak (2), Tailson (1). CARTES JAUNES : 36 CARTES ROUGES : 2 PENALTIES : 1 pour (1), 1 contre (1). CORNERS : 75 pour, 64 contre. FAUTES : 301 commises, 279 subies. STÉPHANE VANDE VELDE" ON N'A JAMAIS VOULU L'AVOUER MAIS ON VISAIT LA COLONNE DE GAUCHE "