Meilleur buteur du club la saison dernière, Sadio Mané s'est rapidement fait une place de choix dans le onze de Jürgen Klopp. Le mariage était une évidence entre les deux hommes, le Sénégalais étant passé par un Red Bull Salzbourg qui prône un jeu aussi électrique que celui de l'ancien coach de Dortmund. Désormais installé ...

Meilleur buteur du club la saison dernière, Sadio Mané s'est rapidement fait une place de choix dans le onze de Jürgen Klopp. Le mariage était une évidence entre les deux hommes, le Sénégalais étant passé par un Red Bull Salzbourg qui prône un jeu aussi électrique que celui de l'ancien coach de Dortmund. Désormais installé sur l'aile gauche, afin de pouvoir rentrer sur son bon pied et jouir de la même liberté que toutes les stars du football mondial sur le terrain, Mané est très vite devenu le joueur majeur du projet de Liverpool. Son absence l'hiver dernier, alors qu'il disputait la CAN au Gabon, a coïncidé avec un coup de pompe fatal aux Reds dans la course aux trophées. Preuve de son influence déjà importante dans le vestiaire, il a incité le capitaine Jordan Henderson à convoquer une réunion entre les joueurs en lui expliquant qu'il avait suivi chacun de leurs matches depuis l'Afrique et qu'il n'avait pas reconnu l'équipe. Dès son retour, Sadio Mané a claqué un doublé contre Tottenham et a définitivement réinstallé les Reds dans le top 4. L'équipe est articulée en fonction de ses qualités, avec la présence en pointe d'un Roberto Firmino qui pense plus à faire marquer ses équipiers qu'à trouver lui-même le chemin des filets. Si Mané est le Ronaldo de Liverpool, alors Firmino est son Benzema. Mais Mané peut-il être un Ronaldo ? C'est la question que doit se poser Liverpool, car la reconquête de l'Europe ne pourra pas se faire sans la présence d'un joueur majeur, capable de gagner de grands matches à lui tout seul. L'avenir continental des Reds dépend sans doute du plafond de leur ailier africain.