A la fin du dernier championnat, la direction de l'Inter avait déclaré que si Alberto Zaccheroni, malgré cette fin de saison ratée, parvenait à qualifier l'équipe pour la Ligue des Champions via la quatrième place, il pourrait honorer son contrat jusqu'à son terme, dans un an. Comme les rumeurs annonçant l'arrivée de Roberto Mancini n'ont pas pris fin, la semaine dernière, Zaccheroni a pris sa décision, délivrant Massimo Moratti, le propriétaire du club, de son problème. Moratti voulait tenir sa promesse mais craignait de revivre le scénario de l'année dernière, quan...

A la fin du dernier championnat, la direction de l'Inter avait déclaré que si Alberto Zaccheroni, malgré cette fin de saison ratée, parvenait à qualifier l'équipe pour la Ligue des Champions via la quatrième place, il pourrait honorer son contrat jusqu'à son terme, dans un an. Comme les rumeurs annonçant l'arrivée de Roberto Mancini n'ont pas pris fin, la semaine dernière, Zaccheroni a pris sa décision, délivrant Massimo Moratti, le propriétaire du club, de son problème. Moratti voulait tenir sa promesse mais craignait de revivre le scénario de l'année dernière, quand il avait accordé une deuxième chance à Hector Cuper pour le renvoyer après six journées de championnat, le remplaçant par Zaccheroni. Roberto Mancini, annoncé à Milan depuis janvier, devient ainsi le onzième entraîneur du club depuis que Moratti l'a racheté, durant la saison 1994-1995. Cependant, Mancini est lié à la Lazio jusqu'en 2008. Celle-ci est dans une situation telle qu'elle n'est même pas sûre d'être inscrite pour le prochain championnat : pour cela, elle a besoin de 36 millions d'euros, encore. Ses patrons ont sursauté quand l'Inter a affirmé que Mancini devenait son entraîneur alors qu'il n'avait même pas discuté avec eux. Si l'Inter veut Mancini, ce club doit donc en payer le prix, estime la Lazio, qui réclamait cinq millions le week-end dernier. A l'Inter, Mancini gagnera d'ailleurs moins bien sa vie qu'à Rome : jusqu'en 2007, il ne palpera que trois millions nets par an, au lieu de 3, 5 millions dans la capitale. Il ne faut donc pas s'étonner si la Lazio a de tels problèmes financiers... Mancini souhaite emmener avec lui plusieurs joueurs de la Lazio, comme Rodriguez Cesar, le défenseur brésilien. (G. Foutré) LA FIORENTINA est la dernière promue en D1, suite à sa victoire dans un double match de barrage contre Pérouse, qui quitte la Serie A après six ans. ZDENEK ZEMAN est le nouvel entraîneur de Lecce, où il remplace Delio Rossi. Zeman n'a plus entraîné en Série A depuis 2000 et son séjour à Naples. Auparavant, il a dirigé avec succès Foggia et la Lazio, où son football offensif, en 4-3-3, est devenu sa marque de fabrique. Il n'a plus trouvé de club de l'élite après ses déclarations sur le dopage dans le football italien, déclarations qu'il n'a jamais retirées. La saison dernière, il a entraîné Avellino, promu en Série B et lanterne rouge. LAREGGINA a également un nouvel entraîneur : Walter Mazzari, qui a forcé la montée avec Livourne il y a deux semaines et a préféré la Reggina à une éventuelle offre de la Lazio, le seul club de D1 sans entraîneur, avec Livourne. CHIEVO a un successeur à Luigi Del Neri, parti à Porto : Mario Beretta a entraîné Ternane (Série B) ces deux dernières saisons. Il a été limogé en mars. CAGLIARI poursuivra pendant un an encore sa collaboration avec Edy Reja, qui a repris l'équipe à mi-parcours et déjà promu Brescia et Vicenze en Série A. OLIVIER RENARD, le gardien réserviste belge de l'Udinese, rejoint Modène, qui vient de descendre. REPRISE. Le début de la Serie A est repoussé au 12 septembre, puisque les Espoirs italiens sont qualifiés pour les Jeux Olympiques. G.Foutré