Les manucures de Manchester et environs n'ont pas beaucoup de travail. Après huit journées de Premier League, les supporters de Manchester United ont rongé tous leurs ongles. Un coup d'oeil au classement nous apprend que The Red Devils occupent la douzième place avec neuf points sur 24 et un goal-average de 9-8. Dimanche, la machine Klopp de Liverpool se déplace à Old Trafford. Les ongles des supporters risquent d'en prendre un coup.
...

Les manucures de Manchester et environs n'ont pas beaucoup de travail. Après huit journées de Premier League, les supporters de Manchester United ont rongé tous leurs ongles. Un coup d'oeil au classement nous apprend que The Red Devils occupent la douzième place avec neuf points sur 24 et un goal-average de 9-8. Dimanche, la machine Klopp de Liverpool se déplace à Old Trafford. Les ongles des supporters risquent d'en prendre un coup. Pendant la préparation de cette saison, la première complète sous la direction d' Ole Gunnar Solskjaer, cet été, tous les regards étaient tournés vers le président Ed Woodward. Qu'allait-il faire de Paul Pogba, qui voulait partir ? Et d' Alexis Sanchez, le transfert raté, qui touche le plus gros salaire de l'histoire du club ? United allait-il enfin enrôler le meneur de jeu créatif de haut niveau dont son entrejeu médiocre a tant besoin depuis des années ? Les supporters ont été déçus. Woodward a certes ouvert les cordons de sa bourse mais pas pour le Sporting Lisbonne, dont le médian Bruno Fernandes recèle les qualités qui manquent à United. Non, au lieu de ça, le président a fait d' Harry Maguire le défenseur le plus cher du monde en versant 87 millions d'euros à Leicester City. United a encore dépensé 55 millions pour un arrière droit de Crystal Palace, Aaron Wan-Bissaka. On ne peut que s'étonner que Woodward soit toujours le responsable de la gestion sportive de Manchester United. Aussi étrange cela soit-il, le club n'emploie toujours pas de directeur technique. Huit buts contre en huit matches, c'est potable mais neuf buts pour, alors que Liverpool et Manchester City en sont déjà, respectivement, à 20 et 27 ? C'est alarmant. Même Norwich City, avant-dernier au classement, a trouvé plus souvent le chemin des filets que United. Depuis la vente de Romelu Lukaku, Solskjaer a trop peu d'avants. Par-dessus le marché, Marcus Rashford a été blessé un certain temps, ce qui contraint le manager à poster Jesse Lingard en pointe. Pourtant, l'attaque n'est pas seulement une source de tracas. Le transfert le moins cher de l'été, le vif ailier gauche Daniel James, venu de Swansea City pour vingt millions d'euros, est une réussite. Sur l'autre aile, Mason Greenwood, âgé de 17 et issu de l'école du club, constitue une source d'espoir. Il a offert la victoire à United dans son premier match de poule en Europa League, contre le FC Astana (1-0), en inscrivant son premier goal. Pour l'heure, l'Europa League est le cadet des soucis, à Old Trafford. Les Mancuniens ne pensent qu'à leur retour en Ligue des Champions, le principal podium international. Ils n'ont plus gagné l'épreuve depuis 2008. Ils peuvent la retrouver en gagnant l'Europa League mais Solskjaer paraît plutôt miser sur une qualification via une place parmi les quatre premiers en Premier League. Pour y parvenir, Solskjaer et Woodward devront en tout cas écumer une nouvelle fois le marché en janvier.