Il n'est pas toujours facile, à vue d'oeil, de déterminer le nombre de personnes qui assistent à une rencontre. Parfois, sous le coup de l'émotion, on avance que cent mille spectateurs étaient présents dans un stade alors qu'il ne peut en contenir que septante mille.
...

Il n'est pas toujours facile, à vue d'oeil, de déterminer le nombre de personnes qui assistent à une rencontre. Parfois, sous le coup de l'émotion, on avance que cent mille spectateurs étaient présents dans un stade alors qu'il ne peut en contenir que septante mille. Les spécialistes de l' European Football Statistics, qui recensent et analysent les assistances des 150 clubs les plus importants de notre continent, viennent de décerner leurs prix. Signalons que ces chiffres tiennent compte des entrées effectives au stade et non pas du nombre de billets vendus ou d'abonnements. Champion d'Europe, Manchester United qui vante une moyenne de 67.490 spectateurs. Un chiffre étonnant si l'on sait que la capacité d'Old Trafford est de 67.637 personnes. Autant dire que les Mancunians ont presque toujours fait le plein. Derrière les champions d'Angleterre, pointent les champions d'Espagne et d'Italie. Un court avantage pour le Real Madrid sur l'AS Roma: 73 spectateurs soit 64.313 contre 64.240. En quatrième position, Dortmund (63.729). Le club allemand devance Barcelone (62.631). Un résultat moyen pour le cercle catalan qui, contre ses adversaires directs, a pourtant réalisé des scores impressionnants et a notamment enregistré le record européen de la saison contre le Real (98.000). Détail qui en dit long sur la saison mi-figue mi-raisin du Barça: douze fois sur les dix-neuf rencontres à domicile, l'assistance n'a pas franchi la barre des 50.000 spectateurs. Retour de l'autre côté de la Manche pour y retrouver le sixième, le Celtic Glasgow. 59.353 spectateurs de moyenne pour une capacité maximale de 60.111 places: cela signifie que Central Park a été sold out pendant toute la saison excepté une seule fois. Suivent l'Inter (56.277), Milan (52.709), Newcastle United (51.298) et la Lazio (49.636).Rome est la ville la plus passionnée du continent. Si l'on additionne les chiffres obtenus par l'AS Roma et la Lazio, on obtient 113.876 spectateurs de moyenne. 2. Milan (Inter et AC) 108.986; 3. Glasgow (Celtic et Rangers) 106.913; 4. Madrid (Real et Atletico, qui évolue en D2) 106.118, 5.Manchester (United et City) 101.525; 6. Barcelone (Barça et Espanyol) 81.049.A l'interpays, la première place revient à la Premier League avec 32.497 spectateurs par match; 2. Bundesliga 29.032; 3. Calcio 28.593.