"C'est 3-2. L'année prochaine, nous égaliserons". Depuis l'arrivée d' Arsène Wenger à Highbury, en 1997, le titre anglais s'est limité à un duel entre Manchester et Arsenal. United a riposté au doublé de son rival en 1998 en réussissant le triplé titre, Coupe et Ligue des Champions et a remporté les deux championnats suivants.
...

"C'est 3-2. L'année prochaine, nous égaliserons". Depuis l'arrivée d' Arsène Wenger à Highbury, en 1997, le titre anglais s'est limité à un duel entre Manchester et Arsenal. United a riposté au doublé de son rival en 1998 en réussissant le triplé titre, Coupe et Ligue des Champions et a remporté les deux championnats suivants. La formation londonienne ne s'est pas avouée vaincue. Elle reste sur une magnifique saison sur le plan national. Elle n'a pas essuyé le moindre revers en championnat, même si elle en a connu cinq en Coupe d'Europe, et elle a marqué à chaque match. Arsenal a gagné à Liverpool, malgré l'exclusion de Van Bronckhorst, à Newcastle, qui était en super-forme, sans Henry, Parlour, Cole, Adams, Keown et Van Bronckhorst. Mais l'équipe londonienne a obtenu son plus beau triomphe mercredi dernier à Manchester (0-1), privée d'Henry, son meilleur buteur. C'est la première fois depuis 1992 que United ne figure pas dans le top-deux. Wiltord a marqué le but de la victoire et du titre. Arsenal doit son succès au talent, au travail et à l'esprit de revanche d'Arsène Wenger. Le Français n'est pas le meilleur ami de Ferguson, qui avait déclaré à son arrivée: -Que va nous apprendre ce garçon qui vient du Japon? Pas grand-chose, a écrit Tony Adams dans son livre. Wenger n'est pas un beau parleur. Il préfère la sobriété aux grandes déclarations et aux longues explications tactiques. Il n'alimente pas les tabloïdes. On ignore tout de sa vie privée, si ce n'est qu'il aime se promener avec son chien et qu'il a une fille de cinq ans. On n'a pas réussi à lui arracher de déclaration sur Le Pen non plus: Wenger s'en tient au football. Il est le seul à ne s'être jamais présenté au drink offert par Ferguson après le match. Remarque de celui-ci: -Il pourrait s'adapter aux coutumes anglaises. Au début de l'année, Wenger a commenté: -Heureusement qu'Alex rempile. Sinon, qui me maintiendrait en forme? Notre rivalité est saine pour nous comme pour le football anglais.Wenger s'attend à une réaction de Manchester. Dans le passé, il a riposté en gagnant le titre et la Coupe. Wenger veut marquer des points en Coupe d'Europe. En Ligue des Champions, les Gunners n'ont jamais atteint le stade des demi-finales. (P. 'T Kint)