85/10 Approche mentale

C'est quelqu'un qui, depuis de nombreuses saisons, est habitué à évoluer dans des équipes où la pression des résultats est énorme. Il a toujours fait preuve d'une très grande remise en question et d'une rage de vaincre hors du commun. Il est arrivé à Lyon à 23 ans en venant de Guingamp et il s'est imposé directement comme titulaire tout comme en équipe de France qu'il a intégrée fin 2004. Cette saison, à Chelsea, il a connu quelques difficultés à s'imposer mais ça y est ! La preuve est qu'il était dans le 11 de base en demi-finale aller de la Ligue des Champions contre Liverpool...
...

C'est quelqu'un qui, depuis de nombreuses saisons, est habitué à évoluer dans des équipes où la pression des résultats est énorme. Il a toujours fait preuve d'une très grande remise en question et d'une rage de vaincre hors du commun. Il est arrivé à Lyon à 23 ans en venant de Guingamp et il s'est imposé directement comme titulaire tout comme en équipe de France qu'il a intégrée fin 2004. Cette saison, à Chelsea, il a connu quelques difficultés à s'imposer mais ça y est ! La preuve est qu'il était dans le 11 de base en demi-finale aller de la Ligue des Champions contre Liverpool... Même s'il a déjà évolué à l'une ou l'autre occasion comme attaquant de pointe et comme soutien d'attaque, c'est dans le rôle de milieu gauche qu'il est le plus efficace. Dans un système 4-4-2, avec des attaquants qui ont de la présence dans les 16 mètres. C'est un donneur d'assists. Le coach ne doit pas le confiner dans son rôle de joueur de couloir et, le fait de lui laisser beaucoup de liberté en possession de balle, lui permet de compliquer encore plus la tâche de ses adversaires.Le milieu de terrain français n'est pas un tout grand joueur de tête et sa position souvent décentrée ne l'oblige pas à s'engager énormément dans les duels aériens. Par contre, il possède une excellente détente qui lui permet de remporter la plupart des rares duels auxquels il est confronté durant les matches et de pouvoir terminer des actions au deuxième piquet lorsque le ballon est centré du flanc droit. Pour ce qui est du jeu de tête défensif, on lui en demande peu mais il s'acquitte généralement bien de cette tâche.Sa vitesse avec ballon est plus impressionnante que sans ballon et c'est au niveau des courtes distances que sa conduite de balle est virevoltante : il est alors très efficace dans les petits espaces. Dans les duels, il utilise plus son explosivité que sa force pour s'imposer. Sur les plus longues distances, il fait parler sa puissance et sa conduite de balle pour dévorer les espaces sur son flanc. Sans ballon, sur 30-40 mètres, il fait moins la différence que dans la situation où il peut varier sa course en changeant de direction grâce à sa très belle conduite de balle.A son poste, il fait partie des joueurs très doués sur le plan technique avec un pied gauche de très grande qualité. Sa faculté de dribbles est de très haut niveau et il l'utilise souvent dans le sens du jeu, ce qui le rend extrêmement dangereux pour l'adversaire. Au niveau des techniques de bases, il n'a pratiquement pas de déchets et ses pertes de balles sont très rares. De plus, il allie l'efficacité à l'élégance car il est très agréable à regarder en conduite de balle ; tout semble facile pour lui et tous ses gestes sont effectués avec une grande fluidité et une grande facilité.Florent possède une excellente frappe de balle et est capable de frapper très sèchement mais aussi de placer des tirs enroulés avec force. Au niveau des centres, à l'arrêt ou en pleine course, sa maîtrise technique lui permet de délivrer de véritables caviars. Son pied droit est moins performant et lorsqu'il se déplace sur le flanc droit, il a tendance à revenir sur son pied gauche. Il est également redoutable sur coup-franc, domaine où il parvient à contourner le mur avec beaucoup de puissance dans sa frappe.Sa capacité pulmonaire lui permet d'attaquer et de défendre sur son flanc mais cela reste avant tout un joueur à tempérament offensif et son travail en perte de balle se base plus, quand il en a le temps, sur le repositionnement défensif que sur un travail incessant quand l'adversaire a le ballon. Il ne sera jamais un marathonien et il est davantage un joueur qui joue par à-coups que quelqu'un qui arpente les quatre coins du terrain 90 minutes durant. Par contre, il a beaucoup d'automatismes avec son arrière latéral gauche et il couvre bien les montées de celui-ci, notamment avec Eric Abidal en équipe nationale.Le joueur de Chelsea est passé maître au niveau de la percussion sur son flanc. Il alterne les appels profonds avec la volonté de recevoir le ballon dans les pieds mais dans les deux cas, il recherche le jeu vers l'avant. Quand il décroche pour se libérer du marquage, il recherche le plus souvent à gagner du terrain par des passes vers ses attaquants ou en provoquant son adversaire en un contre un avec toujours cette volonté de faire mal dans la profondeur. Il est également capable de poser beaucoup de problèmes à une défense en rentrant dans le jeu pour chercher l'infiltration axiale.par étienne delangre