RENARD LE PLUS CHARISMATIQUE

Etonnant, le groupe recèle énormément de francophones, tant sur le terrain que dans le staff. Le vrai leader est sans doute OlivierRenard, grâce à son charisme et l'expérience acquise en Italie. Malheureusement pour lui, il a dû jouer ce rôle en coulisse : sa saison a été gâchée par plusieurs blessures et il vient à peine de reprendre place sur le banc. WouterBiebauw l'a bien remplacé : il...

Etonnant, le groupe recèle énormément de francophones, tant sur le terrain que dans le staff. Le vrai leader est sans doute OlivierRenard, grâce à son charisme et l'expérience acquise en Italie. Malheureusement pour lui, il a dû jouer ce rôle en coulisse : sa saison a été gâchée par plusieurs blessures et il vient à peine de reprendre place sur le banc. WouterBiebauw l'a bien remplacé : il a livré de bonnes prestations. A Malines, il n'y a pas de véritable boss : c'est le collectif qui doit tirer le groupe vers le haut car il compte beaucoup d'introvertis. Le capitaine est JonasIvens, mais il n'est pas naturellement enclin à donner de la voix pour exhorter ses partenaires. JeroenMellemans le serait davantage, mais il n'est pas assuré d'une place de titulaire. Les deux joueurs qui apparaissent en tête des cotations, sur base des moyennes de la saison, sont DavidDestorme et YoniBuyens : deux transferts réussis. Le premier s'était déjà illustré avec Dender la saison dernière, le second a été repéré au Lierse. Ce jeune est parfois considéré comme le LucasBiglia des SangetOr. Même style de jeu, et d'un naturel presque aussi introverti que l'Argentin. JulienGorius réalise sans doute la meilleure saison de sa carrière, et est même le meilleur buteur de l'équipe. D'un naturel plutôt calme... XavierChen, qui a fait des études de droit, est un garçon intelligent mais c'est plutôt la gentillesse que le caractère autoritaire qui transparaît chez lui. Sur l'autre flanc, AntonioGhomsi est un petit gabarit prêté par Sienne dont le style rappelle NanaAsaré. Beau joueur, mais pas charismatique. JoachimMununga livre une excellente saison. Il fait très mal à l'adversaire par ses débordements sur les flancs. AloysNong, autre ancien sociétaire du Brussels, était plutôt timide au stade Edmond Machtens, sous l'emprise de JohanVermeersch, mais prend de l'envergure et affirme progressivement sa personnalité. N'apparaissentpasdansletableau : Jérémy Devriendt, Yannick Thoelen, Aymar Mvé, Romeo Van Dessel, Boubacar Dialiba, Antun Dunkovic, Abdul-Ganiyu Idi, Abdul Yakinu-Iddi, Tidiane Kourouma, Boubacar Diabang et Abdallah Salim.