Jusqu'à présent, le mercato n'a pas entraîné de grands bouleversements dans les effectifs, sauf à Malines. D'aucuns parlent d'une falsification du championnat à ce propos. Quel est votre sentiment?

Georges Heylens: A partir du moment où, ces dernières années, une deuxième période des transferts a été instaurée -jusqu'au 31 décembre d'abord, sous certaines conditions et, depuis cette saison, du 1er au 31 janvier, sans restriction- il ne faut quand même pas s'étonner que des mal lotis, comme Malines et Charleroi notamment, mettent à profit cette période pour tenter de rectifier le tir après un premier tour de championnat catastrophique. Dès lors, je ne comprends pas que certains s'insurgent. Comme cet autre menacé qu'est Westerlo, par exemple. Ses dirigeants n'ont guère apprécié, semble-t-il, qu'Anderlecht ait proposé gratuitement au Kavé les services de Manu Pirard, Zeljko Pavlovic et Yasin Karaca. C'est...

Georges Heylens: A partir du moment où, ces dernières années, une deuxième période des transferts a été instaurée -jusqu'au 31 décembre d'abord, sous certaines conditions et, depuis cette saison, du 1er au 31 janvier, sans restriction- il ne faut quand même pas s'étonner que des mal lotis, comme Malines et Charleroi notamment, mettent à profit cette période pour tenter de rectifier le tir après un premier tour de championnat catastrophique. Dès lors, je ne comprends pas que certains s'insurgent. Comme cet autre menacé qu'est Westerlo, par exemple. Ses dirigeants n'ont guère apprécié, semble-t-il, qu'Anderlecht ait proposé gratuitement au Kavé les services de Manu Pirard, Zeljko Pavlovic et Yasin Karaca. C'est oublier que ces mêmes Campinois ont bénéficié il y a un an, dans des conditions à peu près similaires, des Sportingmen Ode Thompson et de ce même Yasin Karaca. Si l'année passée le manager des Jaune et Bleu, Herman Wijnants, a profité de cette latitude, pourquoi donc y trouve-t-il subitement à redire cette saison? N'aurait-il pas fallu s'émouvoir de la situation de Malines beaucoup plus tôt?Je ne vous le fais pas dire. En réalité, jamais le Kavé n'aurait dû entamer la saison. A cet égard, je pointe un doigt accusateur en direction de la Commission des Licences. Pour obtenir l'autorisation de disputer le championnat 2002-2003, les clubs devaient avoir régularisé leur situation en mars de l'année dernière. Plusieurs clubs se sont battus pour être en ordre à la date fatidique mais, ensuite, ils ont laissé les choses aller à vau-l'eau. C'est le cas des Sang et Or, notamment, dont les joueurs accusaient des retards de paiement en fin de saison passée déjà. Ces garçons ont dû entamer le championnat alors qu'ils n'avaient plus été rétribués depuis deux mois. Ensuite, ils n'ont jamais vu la couleur de cet argent au point de jouer gratos jusqu'à la trêve. C'est fou. Pour remédier à pareille situation, je pense que l'Union Belge devrait s'inspirer de l'exemple français. Là-bas, tous ceux qui ne fournissent pas les garanties nécessaires au paiement des joueurs et des employés, pour la campagne à venir, sont tout simplement privés de participation au championnat. Si ce contrôle de gestion avait été appliqué chez nous, jamais Malines ne se serait retrouvé au départ de la compétition. Autre fait marquant de la trêve hivernale: le maintien de Moumouni Dagano, par mesure disciplinaire, à Genk, alors que le Racing effectuait un stage en Turquie.Une autre sanction aurait peut-être été plus indiquée pour un joueur qui avait quand même été diminué par une méchante malaria. Mais une chose est sûre: je m'attends à un tout autre Moumou au deuxième tour. Sous des dehors de joyeux drille se cache un type extrêmement ambitieux, pour ne pas dire orgueilleux. Il mettra tout en oeuvre pour revenir au plus haut niveau, j'en suis sûr. Il a peut-être eu tort de se croire intouchable à un moment donné. Je suis donc persuadé que la mesure qui a été prise envers lui, ainsi que l'affirmation de Kevin Vandenbergh, ces dernières semaines, lui sera salutaire. Avant que les joueurs ne renouent avec la compétition, le Soulier d'Or 2002 aura été attribué. Quel est votre tiercé?Comme lauréat, je pointe Timmy Simons qui est ni plus ni moins la polyvalence faite joueur de très haut niveau. Le Brugeois est à même de briller aussi bien au demi défensif qu'au stopper ou au libero. C'est la grande classe et les Diables Rouges sont parés avec lui pour pas mal d'années. En deuxième lieu, je dirais Wesley Sonck qui a confirmé aussi bien en formation de club qu'en équipe nationale. Et enfin je pointerai Danny Boffin pour l'ensemble de son oeuvre. (Bruno Govers)