Le 23 juillet, Michael Verrips s'est enfui comme un voleur en Premier League, bien qu'il soit lié à Malines jusqu'en 2021. C'était une claque pour le lauréat de la coupe. Son héros durant la finale contre La Gantoise, le 1er mai, a avancé un argument massue à sa rupture de contrat : la CBAS ayant jugé le club coupable de match-fixing, il devenait urgent pour...