Le tenant de la coupe de Belgique gère prudemment l'itinéraire du médian Aster Vranckx (17 ans), un international U19 qui joue à Malines depuis 2016. Dès la préparation, Wouter Vrancken a considéré le jeune homme comme un diamant brut et il lui accorde un certain temps de jeu.

" Nous parlons ici d'un jeune joueur d'un talent exceptionnel, qui est très important pour notre club et que nous voulons conserver le plus longtemps possible ", déclare Tom Caluwé (41 ans), le directeur sportif de Malines. L'ancien médian s'empresse d'expliquer pourquoi.

" Nous lui offrons la chance d'émerger sous notre maillot et de progresser tranquillement, comme nous l'avons fait récemment pour Jules Van Cleemput, Elias Cobbaut et Jordi Vanlerberghe. Mais les jeunes doivent constamment faire leurs preuves. Le fait qu'Aster soit proche d'une place de titulaire est positif. Il assimile tout vite et bien, avec beaucoup de naturel, de même qu'il gère très bien la concurrence qui règne au sein de l'équipe. "

Caluwé est satisfait d'être parvenu à prolonger le contrat de Vranckx jusqu'en 2022, dès la mi-août. " C'est la preuve qu'il sait ce qu'il veut et qu'il a déjà de la maturité. Aster comprend très vite les exigences du football professionnel et il force le respect du reste du noyau A. "

Vranckx a déjà attiré l'attention de l'AC Milan mais le manager de Malines juge préférable qu'il ne rejoigne pas trop rapidement un club étranger. " Nous en avons discuté avec lui et son entourage pendant nos négociations ", poursuit Caluwé. " Il doit s'imposer ici avant de regarder ailleurs. Dennis Praet, Youri Tielemans et Leander Dendoncker ont suivi la même voie. C'est important car la Juventus et Manchester City ont déjà dépêché leurs scouts ici et ils tiennent Aster à l'oeil, dans nos rangs comme dans ceux de l'équipe nationale. "

Le tenant de la coupe de Belgique gère prudemment l'itinéraire du médian Aster Vranckx (17 ans), un international U19 qui joue à Malines depuis 2016. Dès la préparation, Wouter Vrancken a considéré le jeune homme comme un diamant brut et il lui accorde un certain temps de jeu. " Nous parlons ici d'un jeune joueur d'un talent exceptionnel, qui est très important pour notre club et que nous voulons conserver le plus longtemps possible ", déclare Tom Caluwé (41 ans), le directeur sportif de Malines. L'ancien médian s'empresse d'expliquer pourquoi. " Nous lui offrons la chance d'émerger sous notre maillot et de progresser tranquillement, comme nous l'avons fait récemment pour Jules Van Cleemput, Elias Cobbaut et Jordi Vanlerberghe. Mais les jeunes doivent constamment faire leurs preuves. Le fait qu'Aster soit proche d'une place de titulaire est positif. Il assimile tout vite et bien, avec beaucoup de naturel, de même qu'il gère très bien la concurrence qui règne au sein de l'équipe. " Caluwé est satisfait d'être parvenu à prolonger le contrat de Vranckx jusqu'en 2022, dès la mi-août. " C'est la preuve qu'il sait ce qu'il veut et qu'il a déjà de la maturité. Aster comprend très vite les exigences du football professionnel et il force le respect du reste du noyau A. " Vranckx a déjà attiré l'attention de l'AC Milan mais le manager de Malines juge préférable qu'il ne rejoigne pas trop rapidement un club étranger. " Nous en avons discuté avec lui et son entourage pendant nos négociations ", poursuit Caluwé. " Il doit s'imposer ici avant de regarder ailleurs. Dennis Praet, Youri Tielemans et Leander Dendoncker ont suivi la même voie. C'est important car la Juventus et Manchester City ont déjà dépêché leurs scouts ici et ils tiennent Aster à l'oeil, dans nos rangs comme dans ceux de l'équipe nationale. "