Se dirige-t-on vers un championnat à 17 équipes ? D'ici le lundi 11 juin, le tribunal de première instance doit déterminer si les arguments avancés par Malines contre l'octroi de la licence à l'Excel Mouscron sont suffisants pour maintenir le club en 1A.
...

Se dirige-t-on vers un championnat à 17 équipes ? D'ici le lundi 11 juin, le tribunal de première instance doit déterminer si les arguments avancés par Malines contre l'octroi de la licence à l'Excel Mouscron sont suffisants pour maintenir le club en 1A. " Notre dossier est solide ", déclare Olivier Somers, un des nouveaux ambitieux investisseurs qui modernisent le stade AFAS. L'entrepreneur a aussi pris congé du directeur commercial, MarcFaes, en poste depuis 2003. " Nous ne sommes pas les premiers à envisager une action en justice. Westerlo a suivi cette procédure l'année passée mais la problématique des droits TV l'a fait reculer. Cette saison, des éléments sont apparus après le renouvellement de la licence de Mouscron, éléments qui la rendent caduque. Celui qui obtient son permis de conduire doit respecter le code de la route... Nous sommes victimes de cette affaire et nous nous sommes portés partie civile. Nous ne demandons pas la relégation de Mouscron mais si nous sommes relégués, nous encourons des dommages irréparables. Nous demandons donc des mesures conservatoires tant que l'enquête du parquet sur d'éventuels faux en écriture et autres délits commis par Mouscron n'est pas clôturée. Nous sommes obligés de nous tourner vers la justice civile. La Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport est est compétente mais ne veut manifestement pas intervenir. Par exemple, elle ne procède à aucun interrogatoire de témoins sur l'honneur. Le sport doit rester propre et chacun doit pouvoir se battre à armes égales. Voilà ce qui nous motive. Si nous perdons, nous n'irons pas en appel, nous jouerons en D1B. Ça ne souffre aucun doute : nous ne voulons pas mettre le sport en danger. Nous voulons simplement nous manifester et envoyer un signal fort. "