Neuf millions d'euros, c'est le montant que le Bayern Munich a payé l'an dernier au Hertha Berlin pour Sebastian Deisler, 23 ans. Blessé quasi toute la saison suite à une lésion au genou encourue peu avant la Coupe du Monde au Japon et en Corée, le médian droit doit maintenant faire ses preuves. Il doit montrer qu'il peut devenir l'un des patrons du milieu de terrain bavarois avec Mehmet Scholl et Michael Ballack, c'est en tout cas ce que pensent le vice-président Karl-Heinz Rummenigge et le manager Uli Hoeness. Rummenigge a clairement déclaré au ...

Neuf millions d'euros, c'est le montant que le Bayern Munich a payé l'an dernier au Hertha Berlin pour Sebastian Deisler, 23 ans. Blessé quasi toute la saison suite à une lésion au genou encourue peu avant la Coupe du Monde au Japon et en Corée, le médian droit doit maintenant faire ses preuves. Il doit montrer qu'il peut devenir l'un des patrons du milieu de terrain bavarois avec Mehmet Scholl et Michael Ballack, c'est en tout cas ce que pensent le vice-président Karl-Heinz Rummenigge et le manager Uli Hoeness. Rummenigge a clairement déclaré au Welt am Sonntag : " Il pense que venir s'entraîner et jouer son match le samedi suffisent mais cela ne marche pas comme ça ici. Deisler doit relever le niveau de ses coéquipiers et réfléchir à la tactique ". Le retour s'est passé moins facilement que prévu. Cela n'est pas surprenant quand on sait que le joueur a subi quatre opérations au genou en quatre ans. La saison écoulée, il est revenu en fin de parcours mais n'a pas pu convaincre grand monde de ses qualités pendant ces huit rencontres. Heureusement, le plus grand talent du foot allemand peut compter sur la patience de l'entraîneur Ottmar Hitzfeld et du président Franz Beckenbauer. " Il ne faut pas perdre de vue qu'il a été psychiquement mis sous pression ces derniers temps ", justifie Hitzfeld dans Kicker. " Il sait plus que quiconque qu'il doit nous apporter une plus-value. Sa mission est pourtant simple : il doit devenir le patron de l'équipe ", voilà un message on ne peut plus clair à l'adresse de Basti. Un moment, on a pensé lui attribuer le n° 10 pour marquer ce nouveau départ, mais finalement pour des raisons de merchandising, il portera le n° 26. Car ses maillots se vendent comme des petits pains, même si le n° 13 de Michael Ballack fait lui aussi des ravages dans les fan shops bavarois. Seulement, Deisler ne répond pas encore à l'attente sur les terrains d'entraînement, dans ces premières semaines de préparation. Il se comporte plutôt en solitaire, évite toutes les questions quant à son come-back et fuit les supporters. Il ne converse qu'avec Mehmet Scholl, lui aussi très individualiste. Il est très discret, mais il se réserve peut-être pour la suite de la saison, avec pour ambition de donner tort aux critiques. (F. Vanheule) CHRISTOPH METZELDER est le nouveau capitaine du Borussia Dortmund, après que le doyen de l'équipe Stefan Reuter ait remis son brassard à Matthias Sammer. GIOVANE ELBER entame sa dernière saison de contrat au Bayern. L'engagement de Hasan Salihamidzic a quant à lui été prolongé jusqu'en 2006. WOLFSBOURG a effectué le transfert le plus coûteux de son histoire. Dans le cadre d'un accord de coopération avec River Plate, le meneur de jeu argentin Andrés D'Alessandro (22 ans) a été acquis pour 9 millions d'euros. JÖRG BÖHME est out pour au moins six mois. Le médian de Schalke 04 s'est déchiré un ligament du genoulors d'un match de préparation. Niels Oude Kamphuis sera lui aussi à l'écart pendant six semaines, à cause d'une blessure à l'aine. PETER MADSEN (25 ans) passe de Wolfsbourg à Bochum. L'international danois a signé pour trois ans. NICLAS JENSEN (28 ans), le back gauche danois, évoluera quant à lui à Dortmund. Il a été transféré pour trois ans et 1,25 million d'euros.