Positif

Maicon est un joueur aux qualités physiques exceptionnelles. Avec 1m84 et 77 kilos, il a un gabarit idéal pour son poste de défenseur latéral droit. Il est sculpté comme un athlète de haut niveau. Il possède une capacité de course, notamment en conduite de balle, qui fait de lui un des backs les plus offensifs au monde.
...

Maicon est un joueur aux qualités physiques exceptionnelles. Avec 1m84 et 77 kilos, il a un gabarit idéal pour son poste de défenseur latéral droit. Il est sculpté comme un athlète de haut niveau. Il possède une capacité de course, notamment en conduite de balle, qui fait de lui un des backs les plus offensifs au monde. Pour un défenseur, il fait partie des plus grands techniciens évoluant dans un quatre arrière. Il est capable de réaliser des enchaînements techniques réellement surprenants pour quelqu'un dont la priorité reste de défendre. Doubles touches, pied droit-pied gauche, râteaux, dribbles courts, roulettes : tout est réalisé sous le sceau de la toute grande classe. Il possède un tempérament offensif hors du commun. Il recherche continuellement le jeu vers l'avant, aussi bien avec que sans ballon. Cela lui permet d'amener systématiquement le surnombre au milieu, voire carrément en zone de finition. Il est capable de varier ses participations offensives, faisant de lui, aussi bien un ailier de débordement qu'un perforateur axial. Hormis ses qualités techniques en conduite de balle, Maicon possède également une excellente frappe de balle. Le but genou-pied-genou-volée pied droit inscrit face à la Juventus en atteste. Cette qualité de frappe fait également de lui un excellent centreur. L'Interiste possède un très bon jeu de tête défensif. Il est très présent dans les duels aériens et la robustesse de ses membres supérieurs lui permet de rivaliser avec les attaquants les plus forts dans les airs. Son timing et sa détente font également partie de ses grandes qualités. L'ancien de Cruzeiro est doté d'un tempérament de feu. Sa perpétuelle envie de gagner se remarque de la première à la dernière minute. Il ne relâche jamais la pression qu'il met sur ses adversaires et son engagement physique dans les duels est total. Il est très régulier dans ses prestations. Cette saison, il a notamment joué les 30 premiers matches du Calcio, sans manquer la moindre minute. L'expérience acquise depuis 2004 en Europe et en quatre saisons à l'Inter fait de lui un joueur avec un très grand vécu. Il possède une faculté d'adaptation extraordinaire, lui, qui, aussi bien sur le Rocher qu'en Italie, est devenu titulaire à part entière dès son arrivée. Sa vitesse de démarrage, de pivotement et surtout de course sont de très bon niveau. A son poste, Maicon prend parfois trop de risques. Il préfère souvent tenter le dribble sur son opposant direct plutôt que dégager à l'aveuglette. Cela peut lui porter préjudice face à des attaquants roublards qui parviennent à anticiper ce comportement osé. Pour un défenseur, il fait preuve d'un excès d'individualisme incontestable. Il s'engage dans des séquences de dribbles pouvant créer le surnombre, mais pouvant aussi irriter ses partenaires. Il pourrait davantage utiliser l'appui ou le 1-2 pour éliminer l'adversaire au lieu de tenter l'effort solitaire. Son jeu de tête offensif n'est pas du tout du même tonneau que le défensif. Autant, il peut être intransigeant dans les confrontations aériennes en perte de balle, autant il manque de feeling dans les 16 mètres adverses. Il a besoin d'attaquer le cuir face à lui pour être performant sur les ballons aériens. Le Brésilien est loin de faire partie des meilleurs sur le plan tactique. Sa couverture latérale en perte de balle est souvent déficiente mais il compense ce défaut par une volonté et un engagement physique de tous les instants. Son alignement défensif n'est pas toujours adéquat et il peut annuler le hors-jeu par une position trop basse par rapport à ses trois compères de la défense. S'il n'est pas couvert par un partenaire, il a tendance à désorganiser son équipe par un tempérament offensif poussé à l'extrême. De plus, ses retours défensifs sont souvent tardifs, car, en cas de perte de balle, il est plutôt réactif qu'actif. Son comportement sur le terrain est souvent à la limite de la tolérance. Il provoque ses adversaires dans les duels, le tout alimenté par des gestes et des paroles qui lui font perdre, non seulement de l'influx, mais aussi qui le font passer pour un sale gamin sur le terrain. Son attitude vis-à-vis des arbitres et du public est également loin d'être exemplaire. Maicon manque de lucidité devant le but. Son rôle ne lui impose bien évidemment pas d'être un buteur. Toutefois, il est tout aussi capable de marquer des buts extraordinaires comme de louper l'immanquable dans le rectangle adverse. Son pied gauche, avec lequel il est capable de réaliser des prouesses techniques, ne lui apporte pas la même qualité de frappe que le droit, notamment du point de vue de la puissance. Né en 1963, Etienne Delangre joua comme défenseur au Standard de 1981 à 1992 (267m en D1 et 6b, champion en 82 et 83). Ex-chargé de cours à l'Ecole du Heysel, il coacha de la P1 à la D1 (Charleroi). par étienne delangre