A 30 ans, Sylvain Wiltord est à son top. En Ligue des Champions, il marqua un but magnifique en se présentant seul devant le gardien du Sparta Prague. Tout était réuni en une phase de jeu : grand pont, but, calme, coup d'£il, vitesse, technique. Du grand art. En faisant moins de bruit que Thierry Henry, Robert Pirès et les autres, il a fait du chemin : naissance à Neuilly-sur-Marne, formé à Rennes, champion de France avec Bordeaux et meilleur buteur de L1 en 1999, quatre saisons à Arsenal avec deux titres et deux Coupes d'Angleterre, un succès en finale de l'EURO 2000, transfert à Lyon cet été. Ce parcours n'a pas éteint son appétit alors que d'autres, comme Zinédine Zidane, Claude Makelele, Bixente Lizarazu ou Lilian Thuram, sont repus et ont remis leur habit bleu. " Moi, c'est clair, il faudra me mettre dehors ", a-t-il déclaré à nos confrères de l' Equipe. " Les Bleus, c'est trop bien : les voyages, l'ambiance... J'adore cavaler après ce petit ballon qui me rend tant de plaisir. Tant que je peux cavaler, je serai là pour faire ch... les jeunes, leur montrer que j'existe encore ".

Le foot lui a tout apporté : " Dans la famille, ce n'était pas la galère. On vivait bien, mais sans plus. Ma mère était aide-soignante. J'ai cinq frères et deux s£urs. J'ai toujours dit qu'on avait un super métier. Pas un footeux ne peut se plaindre ou alors je ne comprends plus rien ".

Sylvain Wiltord ne veut pas paniquer en songeant à l'avenir des Bleus : " Je ne suis pas inquiet. Je le serai peut-être plus en 2006. On a un bon groupe. On parle de l'après Zizou, l'après Thuram, l'après Desailly. Faisons avec. Je respecte tout le monde mais l'équipe de France n'appartient à personne ".

Samedi passé, Wiltord et les Bleus n'ont arraché qu'un nul blanc face à une très bonne équipe d'Irlande. Le voyage à Chypre, de ce mercredi, n'en devenait que plus important.

RAYMOND DOMENECH, le coach des Bleus, s'est personnellement rendu à Londres afin de résoudre les problèmes crispant ses relations avec les internationaux d'Arsenal. JACKY DUGUEPEROUX a pris la succession d' Antoine Koumbouaré en tant que coach de Strasbourg. PATRICE LOKO, 34 ans, n'a plus eu de proposition de contrat d'un club de D1 et a décidé de mettre un terme à sa carrière. STRASBOURG s'intéresse à Martin Djetou qui ne joue guère à Parme. MARCO SIMONE, l'ancien attaquant de Monaco, qui avait été récemment cité au Standard, devrait devenir agent de joueurs. ISTRES a un problème piquant : ses terrains d'entraînement ont été envahis par des escadrons de moustiques. Certaines séances de travail ont été interrompues.

BUTEURS : 1. Chamakh (Bordeaux), Frei (Rennes) 5 buts ; 3. Pereira (Ajaccio), Laslandes (Bordeaux), Brunel (Lille), Tum (Metz), Kallon (Monaco) 4.

(P. Bilic)

A 30 ans, Sylvain Wiltord est à son top. En Ligue des Champions, il marqua un but magnifique en se présentant seul devant le gardien du Sparta Prague. Tout était réuni en une phase de jeu : grand pont, but, calme, coup d'£il, vitesse, technique. Du grand art. En faisant moins de bruit que Thierry Henry, Robert Pirès et les autres, il a fait du chemin : naissance à Neuilly-sur-Marne, formé à Rennes, champion de France avec Bordeaux et meilleur buteur de L1 en 1999, quatre saisons à Arsenal avec deux titres et deux Coupes d'Angleterre, un succès en finale de l'EURO 2000, transfert à Lyon cet été. Ce parcours n'a pas éteint son appétit alors que d'autres, comme Zinédine Zidane, Claude Makelele, Bixente Lizarazu ou Lilian Thuram, sont repus et ont remis leur habit bleu. " Moi, c'est clair, il faudra me mettre dehors ", a-t-il déclaré à nos confrères de l' Equipe. " Les Bleus, c'est trop bien : les voyages, l'ambiance... J'adore cavaler après ce petit ballon qui me rend tant de plaisir. Tant que je peux cavaler, je serai là pour faire ch... les jeunes, leur montrer que j'existe encore ". Le foot lui a tout apporté : " Dans la famille, ce n'était pas la galère. On vivait bien, mais sans plus. Ma mère était aide-soignante. J'ai cinq frères et deux s£urs. J'ai toujours dit qu'on avait un super métier. Pas un footeux ne peut se plaindre ou alors je ne comprends plus rien ". Sylvain Wiltord ne veut pas paniquer en songeant à l'avenir des Bleus : " Je ne suis pas inquiet. Je le serai peut-être plus en 2006. On a un bon groupe. On parle de l'après Zizou, l'après Thuram, l'après Desailly. Faisons avec. Je respecte tout le monde mais l'équipe de France n'appartient à personne ". Samedi passé, Wiltord et les Bleus n'ont arraché qu'un nul blanc face à une très bonne équipe d'Irlande. Le voyage à Chypre, de ce mercredi, n'en devenait que plus important. RAYMOND DOMENECH, le coach des Bleus, s'est personnellement rendu à Londres afin de résoudre les problèmes crispant ses relations avec les internationaux d'Arsenal. JACKY DUGUEPEROUX a pris la succession d' Antoine Koumbouaré en tant que coach de Strasbourg. PATRICE LOKO, 34 ans, n'a plus eu de proposition de contrat d'un club de D1 et a décidé de mettre un terme à sa carrière. STRASBOURG s'intéresse à Martin Djetou qui ne joue guère à Parme. MARCO SIMONE, l'ancien attaquant de Monaco, qui avait été récemment cité au Standard, devrait devenir agent de joueurs. ISTRES a un problème piquant : ses terrains d'entraînement ont été envahis par des escadrons de moustiques. Certaines séances de travail ont été interrompues. BUTEURS : 1. Chamakh (Bordeaux), Frei (Rennes) 5 buts ; 3. Pereira (Ajaccio), Laslandes (Bordeaux), Brunel (Lille), Tum (Metz), Kallon (Monaco) 4. (P. Bilic)