n Quel cirque, ton Georges Leekens !, berdella Georgette, buvant sa deuxième anisette et lisant sa gazette. Grand entraîneur, mais surtout grande star de la valse/hésitation : et pas par ambition purement sportive si mon petit doigt suppute bien...
...

n Quel cirque, ton Georges Leekens !, berdella Georgette, buvant sa deuxième anisette et lisant sa gazette. Grand entraîneur, mais surtout grande star de la valse/hésitation : et pas par ambition purement sportive si mon petit doigt suppute bien... n Ton petit doigt suppute où il veut, chou. Mais Georges n'est en tout cas pas plus clown que tous ces guignols entre lesquels il va falloir choisir dimanche, répliqua Marcel, qui sirotait son (comme on dit dans la belle région) deuxième Orval en feuilletant les tracts des différents partis à trois jours des législatives. CDH : pas la moindre allusion au foot ! MR : rien non plus depuis qu'ils ont réussi à dégoûter Willy, sinon l'inévitable tête d' Alain Courtois ! PS : juste un gars, du coin, qui se déclare grand amateur de football mais qui n'a jamais mis les pieds au FC Noiseux-sur-Berwette ! Quant aux Ecolos, je n'ai rien à lire mais je les vois trop venir : récupération de l'eau de pluie pour l'arrosage des terrains, bière/NA en gobelets recyclés, interdiction immédiate de stade pour tout qui grillera une cibiche en douce, panneaux solaires imposés pour les matches en nocturne, aller/retour au stade à heures fixes par transports en commun... n Vieillard footeux de mauvaise foi ! Corporatiste étroit !, coupa Georgette qui votait vert. Je te signale qu'on vote dimanche pour notre pays, pas pour ton URBSFA et son Comité exécutif... lequel ferait d'ailleurs bien d'exécuter René Vandereycken ! Au fait, puisque seul ton foot compte, vote vite pour Paul-Henry Gendebien et son Rassemblement Wallonie-France : tu augmenteras tes chances d'être un jour champion du monde et de t'offrir avant ta mort la biture de ta vie... n Ce qui me tue, dans ces élections, c'est cette obligation d'y présenter 50 % de femmes, reprit Marcel qui, vexé, enclencha fielleusement la spirale de la vexation. A ce prix-là, faudra demain sur les listes 20 % de sexagénaires comme dans la vie courante, 12 % d'hommes chauves, 8 % de grosses femmes, 2 % de prostatiques cancéreux, 5 % de ménopausées, des géants, des nains, que sais-je encore... n Alcolo. Facho. Macho, rétorqua Georgette en répondant à l'appel de son verre vide. n Nullement, Madame 50 % !, objecta Marcel qui s'était laborieusement farci la veille toute une interview d' Alain Minc sur le web qu'il récita du mieux qu'il put, décapsulant des dents un troisième Orval qui n'allait pas faire de vieux os. Je trouve cette parité humiliante pour vous toutes. En démocratie, tout éligible doit l'être sur base de sa culture, c'est-à-dire de ses compétences et de ses convictions. Jamais sur base de sa nature, d'une aumône à sa caractéristique physique quelle qu'elle soit ! Cette parité à tout prix entre hommes et femmes peut mener aux pires aberrations : en foot, tu nous vois demain avec 50 % de femmes/arbitres ! ? n Et pourquoi pas ? !, rugit Georgette en tombant dans le panneau. Ça m'étonnerait qu'elles soient plus magouilleuses ou plus corrompues ! n Et 50 % de coacheuses/entraîneuses ?, ironisa Marcel en passant au porto. n Et pourquoi pas ? !, reprit le rugissement. Arrêtez de nous faire croire que le foot est plus complexe que la physique nucléaire ! Ou que nous serions moins psychologues pour gérer un noyau de mecs susceptibles, qui s'estiment déshonorés dès qu'ils posent les fesses sur un banc ! n Surtout que l'équipe de mecs sera mixte elle aussi, je présume... n Et pourquoi pas ? ! Vous gagnerez peut-être en créativité ce que vous perdrez en force bête et brutale ! En Hollande, le korfbal est un sport collectif mixte très populaire !, précisa Georgette en réussissant son hat-trick d'anisette. n Alors, comme au korfbal où c'est bien connu, mixité également dans le vestiaire et sous la douche !, mentit Marcel en gloussant. n D'abord tu mens. Ensuite la mixité ne signifie pas le bordel, Marcel !, se vexa Georgette en boudant. n Parité quand ça t'arrange, ségrégation quand ça t'arrange !, se vexa Marcel en boudant. n Va au Diable..., fit Georgette sur cul sec d'anisette. n Diablesse toi-même..., riposta Marcel sur cul blanc de porto rouge.par bernard jeunejean