La métamorphose est complète. Evidemment, durant l'été, beaucoup de joueurs ont quitté Roosendaal ( Vos, Nascimento, Wooter, Den Ouden, Heije, Keller), et au moins autant d'autres ( Lammens, Hesp, Ikedia, Youssouf, Molenaar, Niño et Thompson) sont venus y tenter leur chance. Normalement, la refon...

La métamorphose est complète. Evidemment, durant l'été, beaucoup de joueurs ont quitté Roosendaal ( Vos, Nascimento, Wooter, Den Ouden, Heije, Keller), et au moins autant d'autres ( Lammens, Hesp, Ikedia, Youssouf, Molenaar, Niño et Thompson) sont venus y tenter leur chance. Normalement, la refonte d'une équipe requiert des mois, du moins, à en croire la majorité des entraîneurs. Ce n'est pas le cas de Roosendaal et le mérite en revient à Robert Maaskant. Depuis des années, on lui prédit un brillant avenir. Il partage d'ailleurs cet avis. Lorsqu'on lui avait demandé quelles étaient ses ambitions, il y a quelques années, il a répondu : " Devenir sélectionneur ". Ses propos l'ont longtemps poursuivi mais il n'a pu encore concrétiser son rêve. Jusqu'à présent, le RBC a surtout pris ses points en déplacement. " Je savais que nous aurions plus de succès à l'extérieur cette saison ", a récemment expliqué Maaskant. " Nous jouons en fonction de nos propres atouts. Ce qui est vraiment agréable, c'est que les consignes que je donne sont vraiment respectées et que nous gagnons des points grâce à ces détails ". Quel est l'atout de Robert Maaskant ? " Le coaching mental et la motivation ", répond-il. " Je prône le respect mutuel, dans cet ordre : le club, l'équipe, le joueur. J'adapte le coaching à l'individu. C'est la méthode Maaskant. Les résultats m'inspirent des idées ". Tout est-il pour autant parfait à Roosendaal ? Loin s'en faut. Cette saison, le RBC accuse un déficit d'un demi-million au niveau des rentrées commerciales et les droits TV ont diminué de 15 %. La cause des maux financiers du club : le RBC est le seul club dépourvu de sponsor principal. " Nous avons donc du mal à nouer les deux bout ", avoue Paul van der Kraan, le directeur général : " Nous sommes sur le fil du rasoir. Si nous ne pouvons agrandir notre stade, ce sera la fin du football professionnel à Roosendaal ". (F. Vanheule) FEYENOORD est privé pour quelques mois de Gérard de Nooijer, opéré au ménisque du genou gauche. En revanche, après treize mois, Bert van Marwijk retrouve un ailier gauche, Ramon van Haaren. L'éQUIPE NATIONALE a choisi Albufeira, en Algarve, comme camp de base pour l'EURO. RINUS ISRAEL (61 ans) a jeté l'éponge à ADO La Haye et tente sa chance à Al Wahda, aux Emirats Arabes Unis. BJÖRN VAN DER DOELEN (27 ans) est loué par le FC Twente au NEC. LA NOS a acquis les droits de retransmission du Mondial 2006. RAIMOND VAN DER GOUW (40 ans, ex-Manchester United) a signé un contrat au RKC Waalwijk. BUTEURS : 1. Kezman (PSV) 11 buts ; 2. Alkhattabi (Az) 8 ; 3. Ibrahimovic (Ajax), Kuijt (Feyenoord) 7 ; 5. John (Twente), Redan (RKC) 6.