J'ai hâte, je piaffe, je salive, le championnat redémarre ce week-end: et par un Charleroi-Standard pour ne pas chipoter, mais au contraire entrer directement dans le vif des cancans! Car vu que ces clubs n'empocheront pas tous deux les trois points, dès lundi dans les gazettes, le soleil wallon aura déjà cessé de darder partout en Wallonie: pointeront peut-être les premières dithyrambes pour les uns, mais en tout cas pour les autres les premiers énervements sur le bien-fondé des transferts, les premiers ahurissements quant aux choix tactiques du coach, les premières conclusions hâtives dont on raffole, les premières médisances de notre petite dramaturgie chérie... Chouette, vivement que redémarrent toutes ces conneries.
...

J'ai hâte, je piaffe, je salive, le championnat redémarre ce week-end: et par un Charleroi-Standard pour ne pas chipoter, mais au contraire entrer directement dans le vif des cancans! Car vu que ces clubs n'empocheront pas tous deux les trois points, dès lundi dans les gazettes, le soleil wallon aura déjà cessé de darder partout en Wallonie: pointeront peut-être les premières dithyrambes pour les uns, mais en tout cas pour les autres les premiers énervements sur le bien-fondé des transferts, les premiers ahurissements quant aux choix tactiques du coach, les premières conclusions hâtives dont on raffole, les premières médisances de notre petite dramaturgie chérie... Chouette, vivement que redémarrent toutes ces conneries.J'ai une envie bête de jouer aux pronos. J'ai beau me rendre compte, en feuilletant le Spécial compétition de Sport/Foot-Mag, que plus grand-chose ne nous permet de pronostiquer avec un minimum de précision, de logique et de discernement, il me prend quand même l'envie folle de vous refiler mon classement final 2001/2002: je suis maboul, mais de cristal! Pourtant hélas, le supplément d'avant-saison n'est plus la Bible, il n'est plus la Vérité footeuse pour l'Eternité d'une saison : il nous détaille les "forces en présence" au mois d'août, mais certaines des forces en présence brilleront par leur absence dès septembre, tandis que d'autres s'amèneront jusqu'au mois d'avril! Et puis, dans 70% des cas, les forces nouvellement acquises nous sont totalement inconnues: elles débarquent dans nos clubs en provenance d'Abidjan ou de la Réserve d'Anderlecht, de la France profonde ou de l'équipe C de Manchester, de Bagdad ou de Dessel Sport. Inconnues au bataillon de la D1 belge et au bataillon du foot tout court, va-t-en tenter de les jauger: va-t-en savoir celles des forces en présence qui, à l'autopsie, s'avéreront des faiblesses. Qu'importe, mouillons-nous. Anderlecht (1) sera champion les doigts de pied dans le nez: à l'aune de la compète belge, les départs de Koller et Radzinski passeront inaperçus. Au Standard (2), Preud'homme est moins vieux qu' Ivic, et les Rouches doivent bien finir par obtenir un classement à la mesure de leur budget: quitte à ramener Folha comme d'hab, vu que Prosinecki est reparti! Bruges (3) ne vient donc qu'ensuite même si, ou parce que, Sollied est très fort: il ne lui a fallu qu'un an pour tirer le maximum de son noyau, mais le noyau n'a guère changé et le maximum ne changera guère non plus. Je veux croire en Mouscron (4) pour continuer à croire en Dieu: c'est-à-dire croire qu'on ne se plante pas forcément en foot quand on opte pour le travail à long terme et la sobriété. Genk (5) doit retrouver son rang en ayant perdu Boskamp. La Gantoise (6) prouvera que les sales gamins comme Hossam apportent moins qu'on croit à un collectif. Même si tout à l'entour sent le feu aux poudres, je vois Charleroi (7) passer une saison tranquille, sans cesse au chaud dans le ventre mou. Puis je tire un grand trait, tant tout me semble encore plus flou et tous relégables pour peu que la guigne s'en mêle!Pour jouer le jeu, je pointe ensuite un tir groupé anversois avec le GBA (8), le Lierse (9) puis l'Antwerp (10), et je croirai aux miracles si Jan Ceulemans amène Westerlo (11) plus haut qu'où je le place! Je vois bien St-Trond (12) s'en sortir une énième fois avec Mangelschots comme chef-pompier, et j'ai la bizarre impression qu'à La Louvière (13), Leclercq va souffrir cette saison autant qu'a souffert Grosjean. Au RWDM (14), on assistera au grand come-back de Freddy Smets, tandis qu'à Beveren (15) et à Alost (16), les Ferrera Brother's accompliront le double exploit de maintenir leur club sans s'être fait virer. Le couperet s'abattra dès lors sur Lokeren (17) qui va salement pleurer son Long Couteau perdu. Ainsi que sur Lommel (18), qui vivra en D1 ce que vivent les roses. Voilà le travail. Si j'ai tout bon, ça voudra évidemment dire que je suis très, très fort. Et si j'ai tout faux, ça ne voudra pas dire du tout que je n'y connais rien, vu que le foot est en fin de compte un crevé jeu de chance. Ha! Ha! Ha! Bonne saison. Bernard Jeunejean