Année de fondation : 1950
...

Année de fondation : 1950 Président : Jean-Michel Aulas Stade : Municipal de Gerland (40.494 places) Site : www.olweb.fr Transfert le plus cher : Lisandro Lopez (24 millions d'euros du FC Porto en 2009) Palmarès : 7 titres, 4 Coupes, 1 doubléSaison passée en CL : huitièmes de finale Qualification : play-offs contre Rubin Kazan (3-1, 1-1) Depuis la reprise, il est méconnaissable : il signe sans broncher les autographes et distribue des sourires. Sur le terrain, il marque un but tous les deux matches en CL, à Porto comme à Lyon. Explication : il n'appréciait pas que Claude Puel le relègue sur le flanc mais aime le rôle plus libre que lui offre son successeur, Rémi Garde. Et quand l'Argentin est heureux, toute l'équipe l'est... Garde a choisi le 4-4-2 pour aligner de concert Gomis et Lisandro. La défense centrale ne monte que sur les phases arrêtées. Des arrières latéraux, Cissokho, à gauche, est le plus rapide, mais Réveillère a un meilleur passing. Garde prône un jeu offensif et patient à partir de passes courtes. L'équipe est expérimentée et habituée des huitièmes de finale. Le Suédois Källström n'est pas le plus rapide de l'entrejeu mais ses frappes à distance et ses corners sont dangereux. L'attaque est le joyau de l'équipe, avec Gomis et Lisandro. Lloris est le meilleur gardien de Ligue 1 et l'OL ne serait pas le même sans lui. Sa défense est fragile. Cissokho fait de nombreuses erreurs de placement et le vétéran Cris doit commettre des fautes pour arrêter son adversaire. Lovren perd parfois sa maîtrise. Gourcuff, qui devrait être le régisseur de la ligne médiane, a déçu la saison dernière. Quant à Michel Bastos, il est habile sur phases arrêtées mais manque de régularité. En résumé, le noyau paraît faible pour jouer sur plusieurs fronts. C'est son premier mandat d'entraîneur, il n'occupe le poste que depuis le mois de juillet. Pourtant, à Lyon, ce n'est pas un inconnu : il a effectué ses débuts en équipe-fanion à 18 ans mais sa fragilité l'a empêché d'éclater, même s'il compte six sélections nationales, entre 1989 et 1992. Transféré à Arsenal, il a été champion d'Angleterre en 1998 et aussi le premier capitaine étranger des Gunners. Il était DT de Lyon depuis 2003. En 2007, il a refusé le poste une première fois. S'il a accepté, c'est parce qu'il retrouve de nombreux ex-jeunes dans l'équipe actuelle. " La situation a changé : je connais ces joueurs et leur énorme potentiel. Je peux les propulser à un niveau supérieur ". Avec un football attractif, il vise le top 3 national mais ce jeu idéaliste lui permettra- t-il d'obtenir des succès en CL ?