Fondé en 1950
...

Fondé en 1950 Président : Jan-Michel Aulas Stade : Municipal de Gerland (40.494 places) Site : www.olweb.fr Transfert le plus cher de tous les temps : Lisandro Lopez (24 millions d'euros, FC Porto, 2009) Palmarès : 7 titres, 4 Coupes de France Saison passée en CL : huitièmes de finale Parcours de qualification : Anderlecht (3-1, 5-1) Depuis que Lyon émarge à l'élite, il a vu défiler beaucoup de stars mais jamais un nouveau n'a fait fureur aussi vite. Contre Anderlecht et depuis le début du championnat, l'avant argentin fait forte impression. Le guerrier de Buenos Aires est le tourment des défenses, joue en fonction de l'équipeet trouve toujours le point faible d'une équipe. Il a coûté 24 millions, un record pour le club. ClaudePuel a effectué la préparation en 4-4-2 puis est passé à un 4-2-3-1 en début de championnat pour évoluer en 4-3-3 contre Anderlecht au tour préliminaire de la LV. Aux yeux de Puel, la tactique est moins importante que les initiatives des joueurs. Cela ne l'empêche pas d'imposer quelques principes, comme la défense en ligne et les deux ailiers. Il exige aussi que tous les joueurs participent à la défense. Globalement, Lyon veut dominer le jeu et est offensif, y compris en déplacement. Deux titulaires, Juninho et Benzema, sont partis mais les effectifs restent brillants, surtout offensivement. Lopez s'est rapidement intégré et peut agir de l'avant-centre comme des ailes. Le trio d'attaque est constamment en mouvement et est parfaitement soutenu par l'entrejeu. Toulalan joue un rôle majeur devant la défense, le gardien Lloris est fiable. Globalement, le mix entre jeunes et anciens est réussi. Il ne manque qu'une chose à Lyon :une défense solide et rapide. Claude Puel FRA 02/09/1961 Joueur, il était un guerrier. Il a disputé 601 joutes dans l'entrejeu défensif de l'AS Monaco. Double champion, vainqueur de la Coupe de France, il a toujours refusé l'offre d'autres clubs. L'entraîneur est resté un battant qui ne tolère pas la négligence. D'abord préparateur physique de Monaco, il en est devenu l'entraîneur principal en janvier 1999 et l'a mené au titre. Limogé en 2001, il a qualifié Lille pour la Ligue des Champions à deux reprises. Sa première saison à Lyon a été décevante, puisqu'après sept titres d'affilée, le club a terminé troisième, sans jamais briller. Lyon s'est séparé de Benzema et de Juninho, en conflit avec Puel, qui semble s'être un peu décontracté. " Il sourit plus souvent et l'ambiance est meilleure ", témoigne Pjanic.