Une lutte de pouvoir interne au sein du tempétueux Hamburger SV a mené la semaine dernière au départ du directeur technique Dietmar Beiersdorfer (45 ans). Il était déjà en mauvais termes depuis un certain temps avec le président Bernd Hoffmann (46 ans) à propos de la politique de transferts que doit mener l'ambitieux club hanséatique. Le mécontentement fut grand en fin de saison passée : à quelques journées de la fin, l'équipe coachée par le Néerlandais Martin Jol était encore en course pour un ticket en LC, mais dut finalement se contenter d'un accessit à l'Europa League.
...

Une lutte de pouvoir interne au sein du tempétueux Hamburger SV a mené la semaine dernière au départ du directeur technique Dietmar Beiersdorfer (45 ans). Il était déjà en mauvais termes depuis un certain temps avec le président Bernd Hoffmann (46 ans) à propos de la politique de transferts que doit mener l'ambitieux club hanséatique. Le mécontentement fut grand en fin de saison passée : à quelques journées de la fin, l'équipe coachée par le Néerlandais Martin Jol était encore en course pour un ticket en LC, mais dut finalement se contenter d'un accessit à l'Europa League. Ces péripéties firent redescendre la confiance mutuelle entre le directeur technique et le président à un niveau zéro. Les deux hommes collaboraient pourtant depuis février 2003. Beiersdorfer avait eu une discussion de deux heures avec Horst Becker, le président du comité de surveillance du club, pour lui faire part de ses problèmes. Hoffmann confirma ensuite que leur vision était diamétralement opposée et que cela constituait un problème. Le président ne digère toujours pas les trois trophées manqués. Il critiqua aussi vertement la politique de transferts menée par Beiersdorfer qui à son tour se plaignit de limitation de ses compétences. Pour la saison prochaine, malgré un budget de 16 millions d'euros annoncé pour les transferts, aucun nouveau joueur n'a encore été présenté. A moins d'y compter le nouvel entraîneur principal Bruno Labbadia. Ivica Olic est parti gratuitement au Bayern Munich alors que ses collègues Paolo Guerrero et Mladen Petric veulent partir. Beiersdorfer, un ancien joueur, fut pendant sept ans le directeur technique du HSV. Sous son impulsion, le club parvint à renouer avec le top de la Bundesliga, sans toutefois décrocher de trophée. Une troisième place en 2005-2006 fut son meilleur résultat. Les premières fissures dans la relation entre les deux coqs hambourgeois apparurent lorsque, en 2006, le directeur technique maintint trop longtemps Thomas Doll (une icône du club) au poste d'entraîneur alors que les résultats ne suivaient pas. Ensuite, il y a plus d'un an, Beiersdorfer mit aussi du temps à trouver un successeur à Huub Stevens puisqu'il fallut 177 jours pour faire signer Jol. Cette accumulation mena à une cassure inévitable. Un bon mois avant le début du championnat, Hambourg a donc beaucoup de boulot car l'image positive en a pris un fameux coup. GRAFITE (30 ans), meilleur buteur la saison passée, a prolongé à Wolfsburg jusqu'en 2012 et a reçu une augmentation salariale pour atteindre les 3 millions d'euros par an. BERND SCHNEIDER, l'ancien international (35 ans), a demandé à la direction de Leverkusen de stopper son contrat. Une blessure tenace au dos, où il fut opéré en 2008, rend toute pratique du football impossible. LOGAN BAILLY a été élu meilleur joueur de la saison passée par les fans de Gladbach. LOUIS VAN GAAL : premier conflit en vue au Bayern ? L'entraîneur néerlandais ne souhaite plus aligner le défenseur central Lucio (31 ans) en défense où il a une préférence pour le duo Martin Demichelis-Edson Braafheid. Le Brésilien a pourtant un contrat jusque 2010. SCHALKE 04 ne veut plus de Youri Mulder, Mike Büskens et Oliver Reck. Le nouvel entraineur Felix Magath a emmené dans ses bagages Seppo Eickhorn et Bernd Hollerbach. Le coach se rend aussi compte de la différence de budget : il ne peut dépenser que 5 millions après en avoir déboursé 60 en deux saisons à Wolfsburg. BOCHUM a engagé le médian international suédois Andreas Johansson (27 ans) qui vient de Halmstad. Il a signé jusqu'en 2012. LA SUPERCOUPE entre le champion Wolfsburg et le vainqueur de la Coupe Brême se jouera le 20 juillet à Wolfsburg (direct TV sur ZDF à 20 h 20). STUTTGART a engagé deux jeunes joueurs. Stefano Celozzi (20 ans), un défenseur allemand de Karlsruhe pour 1,5 million et Matthias Schwartz (20 ans), un médian du FC Ingolstadt (gratuit). Ils ont signé respectivement jusqu'en 2012 et 2011. LE WERDER BRÊME recherche un successeur à sa plaque tournante, le Brésilien Diego. Le vainqueur de la Coupe a été chercher l'international Marko Marin (20 ans) à Mönchengladbach, où il était souvent remplaçant. Le médian a signé pour 4 ans. FREDERIC VANHEULE