Août LUNDI 3

Meringue, sauce galactique. Steven Defour " adore le Real Madrid ", et son idole c'est Zidane. Un journaliste de Marca a pris spécialement l'avion pour qu'il pose avec la vareuse merengue, mais Steven balaye : il ne fait ça qu'à la Playstation. A Madrid, les internautes le traitent de " meuble ". Luciano s'en fiche : tout ça c'est de la bonne pub, et ça finira bien par marcher. Jovanovic râle : le transfert est pour un autre, et en plus il s'est retourné le genou à l'entraînement. Fallait frapper le cuir, Milan. Au moins ça permet de brosser quelques séances jusqu'au prochain match.
...

Meringue, sauce galactique. Steven Defour " adore le Real Madrid ", et son idole c'est Zidane. Un journaliste de Marca a pris spécialement l'avion pour qu'il pose avec la vareuse merengue, mais Steven balaye : il ne fait ça qu'à la Playstation. A Madrid, les internautes le traitent de " meuble ". Luciano s'en fiche : tout ça c'est de la bonne pub, et ça finira bien par marcher. Jovanovic râle : le transfert est pour un autre, et en plus il s'est retourné le genou à l'entraînement. Fallait frapper le cuir, Milan. Au moins ça permet de brosser quelques séances jusqu'au prochain match. Frankie, Francky et Francky sont sur un bateau. Franky Goes to Houba : Dury rejoint son pote Vercauteren chez les Diables, avec Vandendriessche ils forment la Sainte-Trinité de Laeken. Le mage de Zulte va jouer T2 jusqu'en fin d'année, comme ex-flic ça devrait le faire. Dury ne quitte pas le stade Arc-en-ciel, c'est un job part-time. Un intérimaire et un mi-temps : avec son staff 100 % pro, René n'a pas laissé grand-chose dans la cassette. Et Monsieur Germain a repris la main. Procédure accélérée. Les lundis sont durs pour René Verstringhe : chaque semaine, le Procureur est à la Fédé à 10 h pour lire les rapports d'arbitre et visionner les images télé. L'après-midi, il donne les tarifs pour les cartons rouges du week-end. Oulmers prend trois matches, Cordaro un. Evidemment Charleroi conteste. Et ça marche : Majid s'en sort avec un dimanche. C'est magique, comme d'habitude. Virus Schengen. La Ligue pro a reçu le mémo élaboré pour les clubs par sa tutelle européenne. L'offensive de la grippe aviaire est annoncée pour septembre. Mais les consignes ne concernent que nos clubs qui voyagent en coupe d'Europe : le virus s'arrêterait donc à nos frontières... Arrivés à Sivas, les Anderlechtois signent une décharge A/H1N1. Ça le fait rire : Wasylewski tousse à la gueule du contrôleur. Le Gumienny local ne bronche pas : le roi du coude n'a pas craché du sang, et le ralenti n'existe pas sur place. Profession : plan B. Xavi Alonso signe au Real, et Aquilani le relaye à Anfield Road : Steven Defour peut oublier son transfert. Genk aurait perçu 15 % sur le deal. Prends ça, Jos Vaessen. Guardolia lorgne sur Kompany, mais seulement si Chygrynski (Shakthar) ne vient pas. Le talent belge ne vole plus à la casse, mais joue toujours les roues de secours. C'est déjà ça. Marcinelle, morne plaine. Les Zèbres retrouvent leur cher terrain de Marcinelle. Mais le concierge s'est viandé le genou, et ses deux collègues sont en vacances à Couillet. Bref, le gazon n'est pas tondu et les buts n'ont pas de filets. Retour à Tubize pour quinze jours. Moia est de nouveau dans le groupe, six mois après son explosion du genou. Pour les Zèbres c'est comme un dimanche : l'après-midi, on essaie les nouveaux costumes. Et sans rayures, s'il vous plaît bien. Cyprien Baguette mange son pain blanc : il est repris en Espoirs. Les effets directs de la reprise. Malines est en tête après... un match : c'est une première depuis 17 ans, le classement est placardé dans tout le stade, et on fait la file aux abonnements. Genk " version Hein " a déjà bu la tasse : 5.000 spectateurs ont déserté le premier match, et on dénombre déjà 1.500 abonnés de moins. On ne rigole pas impunément avec la crise. Voyage en Anatolie. " Sivas, c'est déjà chez les sauvages ", a décidé le cuistot du Parc Astrid. Malgré les 420 kg de nourriture emportés, Anderlecht bouffe la terre, mais passe quand même (3-1). Le sauveur ? L'ex-traître Jelle Van Damme, fils caché d'Herman et seul Mauve avec Frutos à s'être fait palper le bulbe par le Docteur Mendoza. Tout s'explique. Au retour, Wasyl joue les hôtesses de l'air et dirige la chorale de supporters voués à sa cause. L'opération charme est en marche. Ce doit être ça, l'effet Steegen. Benteke-Bölöni : mais que fait le MRAX ? " Bouge ton c..., Chris ! " Laszlo Bölöni détruit Benteke qu'il trouve fainéant sur le terrain. Les doublures du Standard viennent de prendre 2-0 contre le Luxembourg. " Un adversaire de poids ", aurait ajouté Walter Meeuws, qui sait de quoi il parle. Alex Moraes, le nouvel Onyewu, est out pour six semaines : fracture de... fatigue. " Déjà ?", a dû se dire le coach. Austérité ? Quelle austérité ? Après l'Espagne, Mouscron recrute en Italie : avec Robert Maah (Grossetto, Série B) et Tommaso Pieroni (Fortis Juventus, Provinciale 1), le noyau compte... 30 joueurs. Payés avec quoi ? Interrogé sur la réforme de la D1, Bastien Chantry ne sait de rien. Combien de matches, combien de descendants, qui partage les points ? " Je ne sais pas, et ça ne m'intéresse pas. " Mouscron, c'est bien en D1 ? Divers : bilans de santé. Gardien, un métier de fou : la preuve, ils en redemandent. Olivier Renard se rétablit deux fois plus vite, il est déjà à l'entraînement et même le toubib n'y comprend rien. L'épaule de Mark Volders est déplâtrée, le Tout-Mouscron respire, sauf Salcedo. A Genk, Huysegems se claque et rejoint Carlos aux soins. Fallait lever le pied en préparation. A Anvers, Aimé Anthuenis veut faire jeune : il fait une appendicite et rejoint l'hôpital de jour. Même syndrome djeun chez Philippe Clement, à l'entraînement au Kiel : " Hé les gamins, moi j'ai fait top 5 aux tests physiques à Bruges, alors respect ! " Coup de biscotte. Roberto Bisconti joue toujours au foot, et il n'a pas changé. Kevin Geron l'ignorait : l'arbitre du match... amical Seraing-La Calamine a exclu Biscotte, lequel lui a planté son front luisant sur le nez. On se calme. Echange Standard. Ca puait pour Benteke, le voici expédié au Texas, à Courtrai. Leekens récupère un attaquant mais perd une armoire : Joris Van Hout, le gardien réserve, fait le trajet inverse. Bonne nouvelle pour le Standard : il gagnera peut-être la Coupe, l'an dernier Frankenstein avait stoppé trois des pénos rouches. Mauvaise nouvelle pour le concierge de l'Académie : avec ses 2,08 m, Kristof dort dans deux lits single. Mis bout à bout. Le Japon, c'était pour les chiens. La Frankie Co. sélectionne pour Tchéquie-Belgique. E1000 revient après deux ans de bouderie, Deschacht après quatre de vandereyckenrie, les deux vont sûrement se tatouer FV for ever sur la cuisse : " Je suis à la disposition des Diables jusqu'à la fin de ma carrière ! ", lâche Emile, lyrique. Qui, sur le sujet, précise : " Je veux terminer libero au Standard. " Mikulic est vraiment sur la sellette. Les dépanneurs de la Kirin Cup ont bouffé des sushis pour rien : seul Alderweireld est repris. Tarif Bilbao. Litmanen fait peur, mais c'est Akpala qui plante : à Lahti, Bruges passe entre les rennes (1-1). Koster marque des points : son président lui promet des renforts. Luc Devroe est renvoyé au piquet et Wesley Sonck confirmé sur le banc : le Club Bruges cumule les bombes à retardement. Pour Gand, c'est le " tarif Bilbao " - souvenir moyen pour Preud'homme. 1-7 face à Rome : le facteur Totti a sonné trois fois, l'arbitre et Suler (2 x jaune) ont merdé leur match, mais c'est le président De Witte qui a la phrase qui tue : " Mon équipe a montré de bonnes choses pour l'avenir. " Sueurs froides pour MPH. L'espoir est permis. Au grattage, Anderlecht limite la casse : la Ligue des Champions passera par Lyon, pour rêver obligation de faire sauter le bouchon local. Le septuple champion hexagonal est dans un cycle faible, il a perdu Benzema, mais a réinvesti 70 millions. En Europa League, Genk devra conjurer le Hazard à Lille, et le Club Bruges éviter le lèche-vitrine à Poznan, célèbre pour ses supporters bruts de décoffrage. Aboule, mon frère. Gaëtan Théreau (Gap, Nationale 2) est en test à Charleroi. Christian Biglia (25 ans, D2 argentine) joue avec l'Antwerp en amical contre Mol-Wezel. En foot comme en tout, tout est affaire de relations. Quelqu'un a vu l'hélico ? Le Cercle Bruges aime l'action sociale, il envoie deux de ses joueurs Gjuzelov et Kelhar distribuer des cadeaux à la prison de Bruges. Une chouette prison : pour repartir, l'hélicoptère est offert. Yellow Submarine. C'est les vacances, la police fédérale s'ennuie, alors elle intercepte un Chinois qui téléphone lors de... l'amical Lierse-Malines. Les cotes ont dû exploser à Shanghai. En plus, il aurait même tourné le dos aux caméras de sécurité. Quasi un flagrant délit. Peau-rouge braisé. Ratko Svilar fait barbecue au jardin, mais se plante dans la cuisson des merguez : il se retrouve à l'hosto avec le visage, le torse et le dos brûlés. Intoxiqué par la fumée, le coach de l'Antwerp est maintenu dans un coma artificiel. 1+1=1. Les Rouches n'en démordent pas : leur championnat débute en mars. Au GB Anvers, le Standard sert son deuxième nul en deux matches (1-1). Le gardien Pacovski, " qui ne connaît pas Jovanovic ", découvre le Serbe, sans Bisou le champion s'inclinait face à l'hospice local. Bart Goor brille au drop-shoot, mais c'est au Standard que la moyenne baisse encore : Mangala (18) et Traoré (19) ont éjecté Mikulic et Dalmat. Prochain épisode : Zean-Marie en prison. Après Zean-Marie chez son comptable, la série De Pfaffs sort un épisode hyper réaliste Zean-Marie en garde à vue, carton d'audience assurée. El Magnifico et sa femme sont inculpés de fraude fiscale, de faux et de blanchiment. " Carmen a un petit secret ", révélait le plus grand gardien du monde, dans une célèbre pub pour graisse de frites. Cette fois, les secrets sont destinés au juge d'instruction. URBSFA, la politesse des rois. A la Fédé, on répond à tous les courriers. Vraiment tous. Kasper Froeyman, un Gantois de 24 ans, avait postulé à la succession de... René Vandereycken en réclamant pour seul salaire 25 euros par match... et un jambon à l'os. A la DRH de l'avenue Houba, on vient de répondre à ce cher Kasper : " Nous ne pouvons faire suite à votre lettre de motivations, nous avons entre-temps opté pour un autre candidat. " A l'Union belge, on n'a pas toujours le sens de l'essentiel, mais la politesse reste une priorité. Anderlecht, olé, olé. De Boeck continue de surprendre les parieurs les plus chinois : Buffel in, Verbist out au profit de Jo Coppens, un gardien de 18 ans. Au Parc Astrid, le Cercle maltraite la défense mauve, mais le tandem Suarez-Boussoufa sauve encore la mise (3-2). Anderlecht fait 3+3 : " Quatre points d'avance sur le Standard ? Je m'en fous ", lâche Jacobs. Van Holsbeek enverrait bien un sms à Pierre François, mais se contrôle au final. Encore 38 matches. 114 points à prendre. Dont 84 à diviser par deux... Un dafalgan SVP. Nuls sans bulles. A Saint-Trond et contre Roulers, Charleroi et Mouscron tiennent le zéro derrière, reste à penser à marquer (0-0). Zulte Waregem et Genk font l'inverse, mais au moins eux amusent la galerie (2-2) ; question points par contre, ça fait pas lourd. A Westerlo, Leekens reloaded arrache son premier partage depuis son retour des sables : pour Mollah Georges, c'est mieux qu'une victoire (1-1). Pas sympa, Luc. Bruges vire ses vieilles chasubles : Devroe prête Stepan Kucera à ses potes de Roulers. Ne jamais faire d'affaires entre amis, surtout quand c'est du toc. Beach-soccer. Parole de Boskamp, Dender est un club très familial où les Asselman pullulent et la bonne franquette fait foi. Un exemple ? Pendant ses vacances en Provence, cigare au bec et collier de fleurs, le fils du manager a croisé un moniteur local chargé des mémères de passage. Ledit moniteur lui parle d'un séjour à Lokeren sous Leekens. Ni une ni deux, Yannick Asselman ramène le gamin au pays pour l'introniser défenseur central à Dender : voici Oumar Cissé, 19 ans, Guinée. Les vacances, ça coûte cher mais ça peut rapporter gros. Filip Desmet sait pourquoi. La nostalgie est dans l'air du temps. Malines revient au vieux nom du stade Derrière les Casernes. A part que depuis, on les a rasées... Le nouveau sponsor maillot de Zulte Waregem est le brasseur historique des eighties, du temps du carré Desmet-Veyt-Niederbacher-Mutombo. Rappel pour les plus jeunes : en 86, ils avaient éliminé l'AC Milan. Et pas à la Playstation, petits. Milan-Dessel, aller simple. Aliyu Datti ressort de terre... à Dessel. Le Nigérian, ex-Mons Gand, Zulte et... Milan, signe en D3. Après avoir partagé le vestiaire de Maldini, Pirlo et Shevchenko, le garçon va récurer les douches avec Rob Van Hoof et Wouter Vosters. Le foot, un monde formidable. Buffalos diesels. Comme chaque semaine, La Gantoise se fait mener, monte les tours, puis passe devant. Les Buffalos gagnent face à Malines le premier duel des leaders (2-1), c'est le match des sous-estimés : Destorme marque pour rien, Azofeifa assure la transition costaricienne en sortant deux frappes de son label. Deuxième journée, et MPH squatte déjà la tribune. Comme chaque année, le Club Bruges sue sang et larmes face à Lokeren, mais Chavez et... Geraerts passent par là en fin de partie (1-0). Oui, Geraerts. Et même Sonck était titulaire. Comme quoi, les vieilles casseroles... Buffalos et Gazelles rejoignent Mauve en tête. Dimanche toscan. Oui, le Standard peut encore perdre. C'est le cas à Livourne (3-2), où Van Hout enfile ses premiers gants, et le tandem Carcela-Cyriac les deux buts liégeois. Un match amical réclamé par Bölöni. Si amical que Coach Laszlo le termine en tribune.l par érik libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport) - photos: belga