LUNDI 6 JUILLET

Dieu parmi les siens. Mbokani réapparaît à l'entraînement, mais son image est très fugace : le garçon se fait porter pâle et peut déjà rentrer chez lui... Le bail 3-6-9 d'Espinoza est échu : Pino le concierge l'aide à faire ses caisses. Madame et les enfants sont déjà rentrés en Equateur. Mais le camion de déménagement doit d'abord passer par Charleroi et Boulogne-sur-Mer....
...

Dieu parmi les siens. Mbokani réapparaît à l'entraînement, mais son image est très fugace : le garçon se fait porter pâle et peut déjà rentrer chez lui... Le bail 3-6-9 d'Espinoza est échu : Pino le concierge l'aide à faire ses caisses. Madame et les enfants sont déjà rentrés en Equateur. Mais le camion de déménagement doit d'abord passer par Charleroi et Boulogne-sur-Mer.... Complot anti-soviet. Anderlecht rejoint péniblement son camp de stage en Autriche. L'avion est retardé par les orages, des bagages sont paumés, et l'entraînement sur place est déplacé. Les valises de Bulykin sont signalées... à Stockholm : la boutique taxe-free n'a plus de shoes à sa taille, et le Russe erre seul en bord de touche -une habitude. Encore un coup d'Herman ? Socialisme waeslandien. Lokeren et Dender se mettent enfin d'accord, Suljeman Smajic signe cinq ans à Daknam. " Lokeren est le relais idéal vers le top ", dit l'ambitieux Bosniaque. Zola Matumona (Brussels) aimerait bien y rejoindre son pote Mbayo, mais Vermeersch fait le gros dos. Iddi Baba, un avant ghanéen en test, se lie au pays de Waes. Et quatre autres Afros sont encore en test. Comme le PS wallon, Willy Verhoost est tombé très bas, mais il a repris la main. Friture brusseleir. Christophe Dessy sonne la reprise au Brussels, mais son président tourne déjà à plein régime. Après avoir annoncé l'engagement de De Sart, Vermeersch fait pareil avec Philippe Saint-Jean, " directeur technique du club et chargé de la compo ". Dessy ne ferait donc que l'entraînement... Depuis le Futurosport, Saint-Jean nie énergiquement : " Je reste à Mouscron, et je ne donnerai quelques conseils au président que si j'ai du temps. " Sacré Johan, toujours aussi fort pour plomber l'ambiance. Gucci, classe et volupté. Gooch Onyewu gagne à l' Euromillions : un contrat de trois ans à Milan. Pour un type " faible à la relance " ( copyright Vanhaezebrouck), c'est plutôt bien tapé. Pierre François, un peu frustré de l'opération blanche, lit dans la presse anglaise qu'Everton monte son offre pour Defour à 15 millions d'euros : " Pas assez. " Bölöni dit bravo, mais réclame un renfort dans chaque ligne. Sans oublier un nouveau parc à jeux pour sa classe-biberon : " On avait déjà l'équipe la plus jeune l'an dernier, on ne peut pas continuer ainsi. " Ambiance à Sclessin. Les pastilles d'Ariel. Après avoir digéré la perte du titre grâce à Rennie, Ariel Jacobs retrouve le FC Peppermint. En amical face au Zenit Saint-Pétersbourg, le Sporting revient de 0-2 à 2-2 dans le money-time via Kanu et Van Damme. On s'en fiche, tout le monde est venu pour entendre le premier prêche du Père Advocaat : " Les Diables doivent être plus brutaux. Avec moi, priorité aux résultats. " On a déjà entendu ça quelque part. Deschacht en profite pour remettre son CV à Big Dick. Il n'est même pas chiffonné, René ne l'avait pas lu. Justice expéditive. La fédé confirme : dès la saison nouvelle, les cartes rouges seront purgées illico, le week-end suivant. Les velléitaires passeront au comité sportif le mardi, l'appel éventuel sera jugé le jeudi, et hop !, affaire réglée. Simplement faire comme partout ailleurs : c'était donc possible. Dinosaurus Rousselus. Bernissart est en fête, on a déterré un spécimen d'une ère oubliée. Cédric Roussel, profondément enfoui par plusieurs archéo-coaches successifs, réapparait dans le noyau montois. Tremblez défenseurs, la vengeance du CR9 de Bray sera terrible. Quai des Rouches. Didier Deschamps cible Jovanovic et Mbokani pour l'OM, l'argent serait prêt. RLD est mort, mais la navette vers le Vieux Port tourne toujours. Bölöni active ses réseaux franco-roumains : le central Gabriel Tamas (Auxerre, en prêt au Dynamo Bucarest) ne coûte qu'un million. Un type qui aurait de la bouteille. A tous points de vue. Coach Laszlo sort de sa poche un dénommé Brozav, meilleur buteur de D2 carpate. Mais chûûût : interdiction de parler à la presse. La Securitate, ça vous marque. Jaws IV. Sa mâchoire en kit n'empêche pas Boussoufa de causer : " Je peux jouer mais en évitant les contacts, pour la C1 fin juillet ça va être un peu court... " En revanche, les dents rayent toujours le parquet : " Je suis toujours candidat à un départ, mais seulement pour progresser sportivement. " Kanu voit moins grand, il est pisté par Zulte Waregem. Foot et houblon. Pour sa première sortie amicale, Charleroi monte au filet à Walhain : 0-6, et six volleyeurs différents svp. Habibou n'a pas marqué, et en plus il veut partir. Sanction logique : un supporter lui jette de la bière à la gueule. Pas sympa, la confession d'Habib lui interdit l'alcool. Provocation. Djukic, le coach hurlu, veut du jeu agressif : " Il faut provoquer la faute de l'adversaire, aller le chercher dans son camp. " ça marche à Zulte Waregem (2-2), Deranja a marqué et reçoit un nouveau contrat d'un an. Blonde pas prune. Wendy Salgado, alias Miss Honduras, alias Madame Bernardez, confie ses premières impressions à la presse toute ouïe : " Je suis ici pour m'occuper de Victor, je ne connais rien au foot mais mes conseils lui sont précieux. " Wendy pourra toujours faire du shopping avec Madame Deschacht, croisée sur scène pour Miss Univers. Journée FIFA. La fédération mondiale confirme les quatre matches de punition pour Witsel, exclu en Bosnie. Bölöni exulte. La FIFA confirme que Tchité ne jouera pas pour les Diables Rouges : le triple changement de passeport (Congo, Burundi, Rwanda) est interdit. Mémé râle, mais son avocat, un cousin de Luc Pigeon Ernès, prend ses honoraires. La FIFA annule le transfert d'Emile Mpenza à Sion, car le club est suspendu de transaction. La Belgique refait sa pub à Zürich. Diva Jona. Toujours précis à l'entraînement, Olivier Deschacht met son doigt dans l'£il de Legear. Le médecin tarde, et Jona s'en va éructer au vestiaire, séance terminée pour JL. Pas de quoi faire sourciller T1 Ariel, qui joue les premiers de classe : " Je ne demande aucun renfort à ma direction. " Resté à Sclessin, Coach Laszlo peste sur la solidarité perdue. Pollueur-payeur. ça pète encore entre le ministre et les clubs : Guido De Padt veut que les footeux rendent à la collectivité ce qu'ils lui coûtent en sécurité (4,5 millions chaque année). La Ligue Pro réclame que les festivaliers en fassent de même : Coldplay en séminaire chez les Dames de Marie, on se réjouit de voir ça. Fils à Papa. Le conseil communal d'Herstal n'est pas chaud pour accueillir le stade du Standard à Coronmeuse. Le maïeur, un certain Frédéric Daerden, renvoie la balle à Papa : la deuxième option est le site de Bonne Fortune à Ans, plus adapté au plan de mobilité. Et en plus, Papa n'aura pas besoin d'un Bob pour rentrer à la maison à pied. Contrat-type. Onyewu bis est à Sclessin : comme tout le monde, Alex Moraes (1,95 m, 87 kg) signe pour un an. Il tenait la défense de Juventude avec Cleber, le nouveau gaucher brugeois. Et c'est André Cruz qui l'a poussé à signer à Liège. Belle référence. Boîte aux lettres. Victor Bernardez est plus tendre avec Madame : objet du tacle, Kanu s'en repart avec une cheville en compote. Dans son but, Proto reste calme : s'il n'est pas n°1 à Anderlecht, il pourrait voir à Lille, où Landreau vient de se déchirer. ça tombe bien, Silvio a gardé sa domiciliation dans le Nord, dans un immeuble avec plein de boîtes aux lettres belges. Fiscalité, quand tu nous tiens... Spectacle total. Nouveau responsable des gardiens chez les Diables, Francky Vandendriessche renvoie Théo Custers dans sa roulotte. Et avec Stijnen comme poulain, on reste dans la dynamique de la surprise permanente. Omer-mania. Les Simpson n'ont plus la cote. Charleroi renvoie son test israélien Omer Peretz. Lokeren informe son avant Omer Golan qu'il peut aller voir ailleurs. Retour au kibboutz, avec donuts et bière Duff. D'oh ! Polyvalence. Leekens renvoie Stéphane Demets en D2, le capitaine de Courtrai avait gravi tous les échelons depuis la D3. Le grand blond signe à Mons : vu sa taille (1,96 m) et les synergies locales, il pourra toujours dépanner sous les anneaux de la Mons Arena. Perfidie batave. Trafic fluide sur l'autoroute de la mer à Aalter : Bruges s'impose 0-5 face aux promotionnaires - avec deux buts de Djokic, c'est dire. " Je sais ce dont mes joueurs sont capables ", précise cyniquement Koster. Contre Zulte et Roulers, ses Blauw en Zwart en avaient pris sept. Chat noir. Au Canonnier, ça rechute sec : Demba Ba a échoué à la visite médicale, les médecins de Stuttgart craignent des séquelles de sa fracture du tibia, le transfert d'Hoffenheim est annulé. Mouscron fait une croix sur deux millions d'euros. Aménorrhée. Doc Pierre François a calculé les jours sur son disque obstétrique : madame Camozzato doit bientôt accoucher au pays et Marcos réclame son congé de paternité. Avec le début de saison imminent, monsieur est sommé de faire l'aller-retour avec le Brésil. Remember Mbokani. Match remis : le bébé met tout le monde d'accord en anticipant sa montée au jeu. Une certitude : le prochain chantier prévu à l'Académie est un centre de planning familial. Veni, vidi, Mbokani. Le Standard bat Mons (1-0), Dieumerci et son nouveau brushing ont joué les coiffeurs. Rien de neuf à l'Albert : Gueye et Jarju loupent les occases, et ça encaisse à la 90e. En Autriche, Anderlecht domine Slovan Liberec, le troisième classé tchèque (3-1). Comme l'an dernier, le Sporting est mené en début de match, et marque à la fin. Et si même Bulykin commence à les mettre au fond... Pas mieux pour son alter ego carolo Théreau, qui smashe deux fois face à Tubize, Charleroi s'en retourne avec son 6-0 bihebdomadaire. Diogo, le roi du futsal, se distingue en plantant une slache des 40 mètres. A Genk, Barda se blesse après trois minutes contre KSV United : depuis son contrat à 1 million d'euros signé en janvier dernier, l'Israélien a joué neuf matches et marqué un but.... Souvenirs, souvenirs... Genk fait le ménage dans son noyau B. Alex a cassé son contrat, et travaille son dribble au jardin avec le chien -authentique ! Ljubojevic et Nemec se relayent en test à Kaiserslautern. Bosnjak, ex-buteur au genou lobotomisé, signe deux ans à Iraklis, dixième classé de Grèce, où son coach va lui réapprendre à marquer : Oleg Protasov fut meilleur buteur du Mundial 86. Ah Mexico... Retour bac à sable. Coach Laszlo distribue les tétines : huit Standardmen ne sont pas encore propres et sont priés d'aller refaire leurs gammes chez les Espoirs. Parmi eux, trois transferts quand même : Tiago Ronaldo, Jonathan Mendes et Andréa Mutombo. Sans compter Chistian Benteke. Dur, dur, Bölöni... Rêves éveillés. Fin de stage mauve, chacun fait son bilan perso. Biglia frappe au but, devant la presse à défaut du terrain : " Si je veux partir dans un grand championnat, c'est pour jouer la Coupe du Monde, Maradona ne viendra jamais me voir en Belgique. " Van Damme prévoit déjà le départ de Polak : " Je peux reprendre sa place au milieu sans problème. " Reynaldo, la nouvelle pépite carioca, est profilé futur Boussoufa. " Mais mon modèle, c'est Wasylewski ", surprend le lutin, 1,72 m sous le poireau. " Pour sa volonté à l'entraînement. " Ah bon ! Gardien du temple. Laquait parti en croisade dans les Alpes, Charleroi engage son remplaçant : même âge (31 ans) et même profil (Ligue 2 et CFA), Sébastien Chabbert a gardé les perches de Lens, Cannes et Amiens. Chabbert emmène une autre " ficelle picarde " venue d'Amiens, son défenseur central Maxime Brillault. Mogi Bayat se prend pour Luciano D'Onofrio et appelle l'OM : en ligne de mire, le milieu Vincent Gracnic. Mine de rien, les Zèbres se constituent un troupeau. Mort subite du footeux. Lokeren embauche Tomo Sokota, ex-international croate de Porto et Benfica. Avec les Aigles de la Luz, son unique but avait éliminé La Louvière en 2003. Quelques mois plus tôt, il vivait la mort de son pote Miklos Feher, pétrifié en plein match. Pour info, son nouveau collègue à Daknam, Suljeman Smajic, avait été refusé à Anderlecht : insuffisance cardiaque... Sokota reste de marbre : " Je veux devenir meilleur buteur en Belgique. " Koller et Maâzou ont déblayé la route. Vive la D1. Koster disait avoir compris, ses joueurs apparemment pas : nouvelle défaite de Bruges, cette fois à Westerlo (2-0). Mais comme chacun sait, les matches amicaux ne servent à rien. C'est pour ça qu'on en fait. Arrière-aile. Jean-Jacques Cloquet tenait la défense des Zèbres fin des années 70. Le voici appelé à tacler les doubles notes de frais. L'ancien financier du Mambourg remplace la PS Edmée De Groeve à la tête du Brussels South Charleroi Airport. Vous avez dit bonne gouvernance ?l par erik libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport) - photos: belga