JUIN : LUNDI 15

Le régime Brepoels. 35 jours depuis le titre de D2 : dernier arrivé en D1, Saint-Trond est le premier à reprendre le turbin. Après le régime Montignac, voici la méthode Brepoels : le coach local pratique le régime dissocié, deux périodes de travail coupées par un break de huit jours. Les Canaris perdent déjà quelques plumes : trois heures d'entraînement sous le soleil, il y a des barbecues à évacuer.
...

Le régime Brepoels. 35 jours depuis le titre de D2 : dernier arrivé en D1, Saint-Trond est le premier à reprendre le turbin. Après le régime Montignac, voici la méthode Brepoels : le coach local pratique le régime dissocié, deux périodes de travail coupées par un break de huit jours. Les Canaris perdent déjà quelques plumes : trois heures d'entraînement sous le soleil, il y a des barbecues à évacuer. Solidarité wallonne. Pierre François est rentré de vacances, et sa première cible s'appelle Mouscron, jugé trop gourmand pour Ouali : " Mouscron préfère solder Custovic à Gand que vendre à un autre club wallon. " Que fait Jean Jaurès ? Sale journée pour le DG rouche : Jérémy Taravel, pisté par Bölöni, préfère resigner à Zulte Waregem. Les marauds ne sont plus ce qu'ils étaient. Poubelles bataves. La Hollande évacue ses encombrants. Tristan Peersman, le gardien le plus décalé de l'histoire des Diables, quitte Dordrecht pour Mons. Mais cette fois, Aimé Anthuenis n'y est pour rien. Peter Mollez découvre la roublardise batave : malgré les promesses, le Sparta Rotterdam n'en veut plus. Retour aux Eperons d'Or : pas de chance, Georges Leekens a déjà fait le ménage. Mollez peut s'inscrire au VDAB ; Oussalah et Demets aussi. Guignols de l'info. Quand Canto parle de feu Raimundo, on ramasse le(s) mort(s). De passage à Bruxelles, l'acteur Cantona retrouve sa langue de p... " Goethals est un charlot, un malhonnête. Il a truqué le football, tous ses succès ont été acquis dans des clubs corrompus. " Les deux sbires s'étaient croisés à l'OM en 1991 : devant le refus du King de s'asseoir sur le banc, Raymond-la-science lui avait dit de s'asseoir... par terre. Canto en a encore les fesses toutes bleues. Et les idées noires. Mark-la-poisse. Transfert au panier pour Mark Volders qui parvient à péter son épaule avant les entraînements en groupe : six mois de quille. Volders a connu le chômage à Lommel, une défense-passoire à Roosendaal (plus de 100 buts en un an), avant de ramer dans la galère mouscronnoise. Marko, pense à virer les trois chats noirs qui traînent à la maison. Pour Carboni, ça fait un gardien de plus à transférer. Par ici, les pépettes. Double discours. Steven Defour travaille sa com' : à la presse anglaise, il dit qu'il a fait son temps au Standard. Deux heures plus tard, le voici annoncé à Liverpool. La machine s'emballe pour Bolat : le nouveau coach, Christopher Daum, le veut à Fenerbahçe. Et l'Allemand n'a pas sniffé. Premier transfert à Sclessin : Jonathan Mendes, un flanc gauche de 19 ans formé à Lyon, signe pour deux ans. C'est un tuyau d'Isaias. Wanted : president. La Cour d'appel de Bruxelles condamne les anciens dirigeants du RWDM à payer Marc Wuyts. Jurisprudence importante : les dirigeants des clubs faillis restent redevables. A Lommel, on doit encore 3 millions d'euros aux joueurs, et à Malines, le débours monte à 5 millions... Non, Jef t'es pas (encore) tout seul. Jean-François de Sart négocie au Brussels. Johan Vermeersch parle de " grand projet bruxellois à bâtir avec des jeunes. " Air connu. Le nom de Vercauteren circule aussi au stade Machtens. " Encore celui-là ", grommelle de Sart. Boorsem (Leon)-Mexico. La taverne Streutsje à Boorsem (Limbourg) manque d'ambiance : le patron ressort la cassette du 17 juin 1986, Belgique-URSS 4-3. Cela tombe bien, les deux BV's locaux sont de passage. Eric Gerets est venu sans son dogue Georges, mais le cigare au bec. Nico Claesen a toujours sa tête d'hamster, mais chaque fois qu'il revoit son but, il se dit que c'est le plus facile de sa carrière. A Kiev, l'enquête pour match vendu est toujours en cours. Laszlo n'a pas coupé le cordon. Bölöni resigne enfin à Liège... pour l'ambiance : " C'est le soir même du titre, sur le char au milieu de la foule, que j'ai décidé de rester. " Coach Laszlo est d'excellente humeur, et distribue les fleurs : " Le foot belge progresse plus vite que dans les grands pays, les Diables Rouges peuvent encore rêver de l'Afrique du Sud. " On se calme, Doc... Charleroi-Dakar. Fausse-vraie reprise chez les Zèbres : le terrain de Marcinelle n'a pas eu d'engrais. Bienvenue, Stef, dans la quatrième dimension carolorégienne. Mais Demol peut compter sur un nouveau médian : Hervé Cagé, un Belgo-Congolais de 20 ans formé à Anderlecht. Tibor Balog hérite du survêt de Dante Brogno comme coach des Espoirs. " Le contrat a été signé en trois minutes ", claironne Mogi. Tibor, on s'inquiète pour toi. Sporting Veeweyde. Deux semaines après Morientes, un manager un peu niais glisse la fiche de Sol Campbell sous la porte de Van Holsbeek. Pas pour garder le hall d'entrée, mais pour jouer : Campbell, ex-Arsenal, porte fièrement ses 35 ans et 94 kg. Un molosse flétri après un toro sur le retour, le Parc Astrid penche vers la S.P.A. Fuite des cerveaux. Après Turaci et Bolat séduits par la Turquie, Mehdi Carcela choisit le Maroc devant la Belgique : les autorités locales lui offrent un tapis volant aux fils d'or. Mais gare aux amours passionnelles : Nabil Dirar claque déjà la porte de la sélection après un match passé en tribune. Le sang chaud a ses vertus que la raison ignore. Reprise en douceur. Six semaines après l'extraction de sa tumeur, Michel D'Hooghe réapparait au stade Breydel : accompagné de Madame, il fait le guide pour la troisième maternelle de sa petite-fille Manon. Le recrutement débute tôt. Luc Devroe passe d'un avion à l'autre : il lorgne deux arrières de Göteborg et le buteur de Brasov. Entre deux lunch-paquets, on lui propose Trésor Mputu, l'Arlésienne du Standard. Sûrement une erreur d'aiguillage. Tirage de gueule mauve. Reprise plombée à Anderlecht. Ariel Jacobs ne parle qu'au site du club, Legear ne dit plus rien, Biglia est grippé (mexicain ?) et squatte la chambre de Frutos à l'hosto de Buenos Aires, Kanu est déjà en retard à son premier entraînement. Sinon, Van Damme s'est oxygéné les tifs et fait encore plus peur, Wasyl cache les ballons à l'entraînement, Proto révèle qu'il veut jouer. On raconte ses vacances : dans les Pyrénées De Sutter n'a mis pied à terre que dans Hautacam, Schollen a fait les Caraïbes et Iakovenko s'est marié à Dubaï. Madame Van Damme est enceinte... L'effet Standard. Mauvaise nouvelle pour la Wallonie : le Standard freine le Plan Marshall. Un ouvrier d'une filiale de Cokerill est blâmé pour avoir voulu maintenir une bannière rouche et tout le personnel part en grève pour 24 heures. Dire que la boîte est sponsor à Sclessin... Braquage à Charleroi. Mogi Bayat crache au bassinet de Dominique Leone : le Sporting doit payer pour Cordaro. Raison de plus pour rogner sur les autres postes : Didier Beugnies, qui est payé... par la Ville, est poussé vers le poste de T2. A qui le gant ? Les coaches de gardiens font le buzz : Philippe Vande Walle signe deux ans à Courtrai, où il remplace le local, parti à Zulte, lequel relaye lui-même Galjé reparti à Portsmouth. Vande Walle a, lui, cédé son local carolo à Iannacone, remplacé à Mons par le Mouscronnois Vandendriessche. Vous suivez toujours ? Le carrousel à du bon : annoncé au Standard, Guy Martens voit son salaire doublé à Genk. Jeurissen lave plus blanc. La CCA fait le ménage. Quatre refs sont relégués en D2 : Simon, Saadouni, Vinche et Bylois. Raf Bylois. Car vu que la CCA a l'esprit de famille - et surtout des quotas - Gert Bylois est promu en D1. Le frère. L'oiseau fait son nid. Pendant que Stuttgart fait le forcing pour Jovanovic, le Standard signe pour deux ans le super sub de Zulte Waregem Andréa Mutombo, quatre buts en cinq montées au jeu. A charge de Bölöni de le faire marcher au pas, le garçon ayant quelques antécédents agités. Avec Mbokani, ça a bien marché, alors pourquoi pas ? Lecomte rempile comme coach des gardiens. Johan Walem, qui a dit non à Udinese, serait évoqué comme T3 en remplacement de Frans Masson. Quitte à embêter Anderlecht, le Standard n'oublie pas Genk : offre est faite pour les Carolos Camus et Joneleit. Jacky, l'éventré. Adrie Koster ne vient pas par hasard d'Ajax. Pour son premier speech, il cherche toujours le cadeau laissé par Matthijssen. " Ces derniers mois je n'ai vu que des longs ballons et une équipe qui subissait. Je veux du jeu construit de l'arrière, et des défenseurs techniques. " On lui a dit qu'il était à Bruges ? Evens, Clement et Simaeys vont devoir travailler leur passe à un mètre. L'Union belge, qui n'en rate pas une, consacre le Club meilleur centre de formation de Belgique. La preuve, Gertjan Demets resigne pour deux ans. Sinon, Smolders, Cornelis et Roelandts marquent des buts pour les autres. L'Europe à deux vitesses. Brian Ruiz sait se faire désirer : il reprend l'entraînement cinq minutes après les autres, applaudissements des 600 supporters présents. Face aux micros, il précise sa pensée : " Hors de question de jouer l'Europe avec Gand, je ne veux pas compromettre mon transfert. " MPH apprécie. Eto'o du Staaien. Hervé Onana signe quatre ans à Saint-Trond. Le Camerounais a calé 26 pions pour Waasland en D2, titre de meilleur buteur à la clé. " On me surnomme Ninja, car je suis très tonique. " C'est noté. Au local des joueurs, le coach passe la vidéo de Barcelone-Manchester : Brepoels veut voir au Staaien du pressing haut comme au Camp Nou... Le montage comprend aussi quelques images de Roda. Ouf. Stage multisports. Charleroi reprend avec ballon sur un terrain... de hockey prêté par le... Tennis Club de Nalinnes. Cordaro est déjà là, avec le n°29. Patrick Asselman va rester en famille, il est prolongé à Dender ; un autre grognard, Michel Dewolf, se positionne comme candidat-T2. Présent en civil, Defays raconte qu'il a une touche en 2e Bundesliga, à Düsseldorf. Le club local lorgne aussi Dheedene et Bulykin... C'est du foot ou c'est une seigneurie ? Genk 2.0. Hein Van Haezebrouck et Istvan Bakx vont poursuivre leurs parties fines sur internet : l'ex-coach courtraisien embauche son ailier google à Genk. Ogunjimi et Hubert rempilent. FC Ch'ti. Francky Dury a la scoumoune : Nfor, blessé à l'épaule, en a pour quatre mois. Sinon, Zulte Waregem aime toujours Dany Boon : le défenseur du LOSC Badis Lebbihi (19 ans) rejoint l'Arc-en-ciel, et ses trois autres Nordistes Berrier, Taravel et Makiese. Et comme Kad Merad, les Marseillais ont du mal à s'y faire : Loris Reina file à Courtrai pour deux ans, où il rejoint une autre recrue, le Roularien Lazarevic. Georges Leekens poursuit son grand nettoyage estival. Et il signe enfin son contrat. Ouf, l'oiseau est ferré. J'ai un certif. Malade, Haroun brosse l'entraînement au Kiel : Faris râle car il veut signer à Lens, mais surtout il réclame des congés après la Kirin Cup. Allô le syndicat Sporta ? Proto est parti, or un gardien ça peut servir : le Beerschot teste Mladen Pacovski, le portier de la Macédoine. De quoi vitaminer la cage. On demande Adriana. Christian Karembeu a du temps libre : il va aider Alain, Justine et Kim à vendre la Coupe du Monde belgo-néerlandaise. Courtois multiplie ses chances par " six fois sept ". Et si Adriana... Populisme footeux. Genk découvre la méthode Van Haezebrouck. Au premier entraînement de la saison, Hein tire 50 supporters au sort : ils peuvent tapoter la baballe avec leurs chéris. C'est dans la poche, le Racing peut ressortir une saison de m... Le monde est un village. A l'entraînement de Saint-Trond, le président Duchâtelet impose le fils d'un pote d'affaires... chinois. Cela vous rappelle quelqu'un ? Malines engage un centre-avant jordanien de 22 ans, Abdallah Khaled Deeb Salim. On va dire Salim. Le garçon vient de Shabab Al Ordon Al Qadisiya. A vos souhaits. Et il connaît ses classiques : " En Jordanie, on se souvient de Michel Preud'homme à la Coupe du Monde 94. " Sors de ce corps, Al-Oweiran... Back to the future. Les clubs acceptent le nouveau calendrier asymétrique : les matches retour n'auront pas forcément la même place au deuxième tour. On jouera aussi le lundi soir. Madame peut déjà prévoir abondance de soirées tupperware. Le Comité sportif passe la surmultipliée : en cas de carton rouge, la suspension serait prononcée dès le mardi et effective dès le week-end suivant. Encore à voter. Zitka, brelan d'as. Avant Anderlecht passait à Téléfoot pour ses exploits, aujourd'hui restent les râteaux. La grand-messe du foot hexagonal remet à Daniel Zitka l'Award d'honneur pour son triplé de Dender : mauvaise décision sur la sortie aérienne, boulette sur la prise balle ratée et bide pour la fracture du péroné suivie de chute stupide en civière. Mieux vaut faire rire que d'être ignoré.l par erik libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport) - photos: belga