Lundi 20 Avril

Merci les élections. Majorité contre opposition, le politique mouscronnois vote le crédit-pont à l'Excel : 900.000 euros pour terminer la saison, à rembourser sur les futurs droits tv et transferts. Si futur il y a... Quelques jours plus tôt, la filiale locale de Quick-Step met 200 ouvriers à la rue. " Du pain et des jeux ", disaient les Romains.
...

Merci les élections. Majorité contre opposition, le politique mouscronnois vote le crédit-pont à l'Excel : 900.000 euros pour terminer la saison, à rembourser sur les futurs droits tv et transferts. Si futur il y a... Quelques jours plus tôt, la filiale locale de Quick-Step met 200 ouvriers à la rue. " Du pain et des jeux ", disaient les Romains. Tondreau Blues. Dessy remet son brassard de coach à Cossey et va quitter l'Albert. Le président restera car personne ne veut de son club. Dominique Leone quitte l'élite sur un bon mot : " Il y a 12 clubs flamands en D1, et minimum deux wallons sur cinq descendent, cherchez l'erreur. " Le fameux grand complot. Délinquance. Lundi chargé pour Mogi Bayat. Il raye les Storm Ultras, coupables des bagarres à Tubize : " Des crétins ", formule déposée. Diogo, star du Futsal Morlanwelz en test au Sporting, risque l'expulsion après une rixe. Bayat Jr promet d'arranger l'affaire : c'est vrai qu'il a des potes à la police. Spiderman versus Bruce Lee. Une sortie de Bailly, ça déchire autant qu'une Karate Stijnen. Logan défend bec et ongles son sac Louis Vuitton, et rappelle que Papa Stijnen et Maître René ont cassé des jambes ensemble. Duo parano. Vandereycken et Mathijssen s'envolent pour Benfica dans le cadre de la Licence Pro. La météo y est meilleure. Tais-toi quand tu parles. L'arbitre Verbist doit s'excuser pour avoir répondu à Dieter Dekelver. " Tiens, tu as encore le droit de jouer, toi ?" La bave aux lèvres, le joueur devait sûrement l'avoir complimenté. Un an déjà. Le Standard fête l'anniversaire de son titre et Mbokani sera papa en juin : une petite fille nommée Dieni Bezua. In nomine patris et filii et spiritus sancti. Le Cercle prépare la Coupe à l'Abbaye de Grimbergen. Mais sans bière. La dernière mise au vert, c'était en 93 avant un match au Standard. Verdict 4-0... A très vite. Tout le monde reçoit sa licence, sauf bien sûr Mouscron. L'Excel doit rentrer un budget garanti pour le 5 mai, et ça ne posera aucun problème. La preuve, tout le monde est parti par la porte de derrière pour fuir la presse. Top 20. Philippe Collin retient cinq candidats-coaches potentiels : van Gaal, de Sart, Wilmots, Bölöni et... un joker. Début mai, l'affaire sera réglée. Sinon, c'est Vercauteren qui se tapera le Japon et la Kirin Cup. Faut pas déconner : après c'est les vacances. Sans compter que Collin pourrait se présenter contre François Jovial. Cumul externe. Si ça ne tenait qu'à lui, Preud'homme combinerait Gantoise et Diables. " Mais la Belgique n'est pas mûre pour ce genre de cumul : ce sera la guerre des clochers, et il faudrait doubler les staffs et le scouting. " MPH voulait lancer un débat. C'est réussi. Rumeur officielle. Onyewu est cité à Brème et au PSG. Plus étonnant, c'est le site officiel du Standard qui annonce la rumeur. Si même les clubs s'y mettent... Roger Radzinski. A 35 ans, Tomasz a gardé sa vitesse : " Sur dix mètres, j'en mets deux aux jeunes à l'entraînement. " Il vise même le Mondial 2014 avec le Canada : " J'aurai 40 ans, moins que Roger Milla. " Brico-foot. Même en D2, Johan Vermeersch n'a pas changé : tous les joueurs du Brussels peuvent décamper, mais la machine à laver peut rester, elle est la seule à tourner normalement... Du sang, de l'or... et de la blonde. Malines dompte aux tirs au but sa bête noire du Cercle : première finale de Coupe en 17 ans. La fiesta écluse 247 fûts, soit 45.000 pintes ! A 5 h du matin, Olivier Renard n'est pas le dernier à rentrer chez lui. Tourisme batave. Noordwijk-aan-Zee, son phare, sa plage, ses tilleuls, ses tulipes et sa vedette locale. Louis van Gaal offre le café aux pontes de l'Union belge. A l'AZ, il a une clause de cumul dans son contrat. Deux soucis : van Gaal touche 2 millions annuels à l'AZ, et il veut diriger une nation " capable de gagner la Coupe du Monde ". One-two, test, test. Anderlecht et le Standard sont d'accord sur les dates des test-matches (21 et 26 mai), mais personne ne veut débuter à domicile. Bölöni et Polak ignoraient que la différence de buts ne comptait pas en Belgique. " Grotesque ", dit le Tchèque. " On joue pour marquer des buts, non ?" L'année prochaine, ça change Jan, mais tu seras déjà parti... Encore ce Lierse... Turnhout est champion de D3, mais ne montera en D2 que si le Lierse fait pareil vers la D1. L'Union belge interdit à deux clubs ayant le même patron (égyptien) de jouer dans la même série. Au GB Anvers, c'est le gendre du président de Saint-Trond qui est actionnaire... Fausse modestie. Karel Geeraerts ne veut plus jouer back droit : " C'est la pire saison de ma carrière, même mes équipiers doutent de moi. " Mais lui pas : " Bruges n'a pas de meilleur médian que moi. " Inchallah... pas. Huysegems et De Mul remboursent enfin leur transfert, Stein tue son ancien club, et Genk écarte le Lierse du Heysel (1-4). Le match passait en direct à la télé égyptienne, mais les Anversois préfèrent la montée en D1. En cas de victoire en finale, les Limbourgeois toucheront 30.000 euros par joueur. Bossie et les Kaas. " Ne prenez pas de Hollandais comme coach des Diables ", dit Boskamp, le seul Batave qui aime les Belges. " Ils savent bien se vendre, mais la Belgique a joué plus de Coupes du Monde, non ?" Sinon, Dikke Jan est tombé sous le charme de Jelle Van Damme (" C'est le nouveau Philippe Albert "), et doit encore perdre 27 kg. Il vient de 137. Ah les Dames blanches... Blabla limbourgeois. Re-boosté par la finale de Coupe, Jos Vaessen annonce le big-bang à Genk : une professionnalisation du club avec le plan Vergoossen et la création pour 2011 d'un centre de formation à la belge. Le premier point de l'audit était : " Arrêter de parler dans le vide ". Une vie de chien. Guillaume Gillet reparle à la presse. Il révèle que son teckel s'appelle Diego, " Car son gauche est meilleur que Maradona. " Cela valait bien la peine. Détournement de mineurs. Genk aime les jeunes gardiens. Réponse à Bolat, le Racing pique au Standard son portier des -17 Gilles Lentz, présenté comme le nouveau Bailly. " Il a choisi le fric ", analyse Dominique D'Onofrio. Thibaut Courtois, révélation du match de Gand, se blesse au pouce. Les filles lui courent après depuis une semaine, mais il n'a rien vu. Concentré, le gamin. Cheval de Troie. Anderlecht prépare son passage en SA. Wouter Vandenhaute est candidat-actionnaire. C'est le patron de Woestijnvis, qui produit le foot pour Belgacom TV. Vous avez pigé ? Big Brother. Au Sénat, le ministre des Finances est interpellé sur les flux financiers à Mouscron entre Ville et club. La Sûreté de l'Etat enquête sur l'argent égyptien du Lierse. Et Lucien D'Onofrio doit payer 1.100 euros d'amende pour avoir refusé un alcootest en 2006. Rien à voir avec le Lierse. Frank De Bleeckere est au Caire. Pas pour le nez du Sphinx, mais pour siffler le sommet Al Ahly-Zamalek (0-0). Ahmed Hassan lui a sûrement offert une gueuze. Tourisme batave. Noordwijk-aan-Zee, son phare, sa plage, ses tilleuls, ses tulipes et sa vedette locale. Louis van Gaal offre le café aux pontes de l'Union belge. A l'AZ, il a une clause de cumul dans son contrat. Deux soucis : van Gaal touche 2 millions annuels à l'AZ, et il veut diriger une nation " capable de gagner la Coupe du Monde ". One-two, test, test. Anderlecht et le Standard sont d'accord sur les dates des test-matches (21 et 26 mai), mais personne ne veut débuter à domicile. Bölöni et Polak ignoraient que la différence de buts ne comptait pas en Belgique. " Grotesque ", dit le Tchèque. " On joue pour marquer des buts, non ?" L'année prochaine, ça change Jan, mais tu seras déjà parti... Encore ce Lierse... Turnhout est champion de D3, mais ne montera en D2 que si le Lierse fait pareil vers la D1. L'Union belge interdit à deux clubs ayant le même patron (égyptien) de jouer dans la même série. Au GB Anvers, c'est le gendre du président de Saint-Trond qui est actionnaire... Fausse modestie. Karel Geeraerts ne veut plus jouer back droit : " C'est la pire saison de ma carrière, même mes équipiers doutent de moi. " Mais lui pas : " Bruges n'a pas de meilleur médian que moi. " Inchallah... pas. Huysegems et De Mul remboursent enfin leur transfert, Stein tue son ancien club, et Genk écarte le Lierse du Heysel (1-4). Le match passait en direct à la télé égyptienne, mais les Anversois préfèrent la montée en D1. En cas de victoire en finale, les Limbourgeois toucheront 30.000 euros par joueur. Hugo for President. 100 ex-Diables Rouges votent Broos comme coach fédéral (33 %) devant de Sart (20 %) et Wilmots (7 %). Juste pour rire, les choix de Valgaeren ( Mathijssen), Heyligen ( Guardiola) et Rik Coppens ( Mourinho). Surenchère sur l'E40. Deux jours après Anderlecht, le Standard se dit que, tiens, il convoiterait bien aussi Bryan Ruiz. Après les gardiens Stekelenburg et Copa. Tant qu'à faire monter les prix... et énerver un peu le rival. Franco Dragone caste des jeunes mauves et rouches pour son prochain spectacle KDO. Loup décharné. Six ans après la victoire en Coupe, c'est fini pour La Louvière : le dernier repreneur l'ex-Carolo Peter Harrisson renonce, la dette atteint trois millions. Les joueurs vont terminer le championnat à l'£il, et fin juin la Fédé prononcera la radiation. Quelqu'un a vu Filippo Gaone ? Managers-bidon. Le bon sens a été inventé à Westerlo : Herman Wijnants téléphone lui-même au Panathinaikos pour vérifier les rumeurs sur Ruiz. Réaction à Athènes : " Qui ?" Affaire réglée. Poison d'avril. Onyewu se réveille toujours en avril. Depuis son arrivée à Sclessin, il a marqué à Mons en 2005, à Waregem en 2006 et à Mouscron en 2008 et 2009. Et chaque fois le mois piscicole. Leko, la revanche. Le Club Bruges déguste au Beerschot : neuvième défaite de la saison, et Ivan-le-punk pour enfoncer doublement le clou (2-0). Le Croate avait même dit à Stijnen le coin où il allait placer son péno... Mathijssen décompte les jours, mais la troisième place est en danger. Après le match, des philosophes au crâne rasé tapent sur des allochtones : 6 blessés, 7 arrestations. On casse les prix. Réforme et crise obligent, les clubs baissent le prix des abonnements. Les moins chers sont le Standard, La Gantoise et Zulte Waregem (de 110 à 125 euros), les plus chers sont les Brugeois (575 euros au Club et 14 % d'augmentation au Cercle). A Charleroi, un supporter depuis 25 ans revend son abonnement sur e-bay : il ne reste que deux matches, mais l'enchère ne dépasse pas... 50 cents. Very Important Pyroman. Les autorités mènent l'enquête après Belgique-Bosnie, les fumigènes ont été introduits par des entrées où la fouille n'était pas de mise. En clair les VIP, les sponsors, la presse, les officiels ou... le staff sportif. Encore la faute de RVE ? Une journée pour rien. Anderlecht et Standard empilent les cartons contre Dender (4-0) et Malines (4-1). Au Parc, Chatelle sort son meilleur match en mauve (un but et trois assists), De Sutter rejoint Mbokani en tête des cogneurs. A Sclessin, Jova redevient buteur et fait oublier Igor et Dieumerci, Benko fait son Théréau. A l'entrée du stade, vente de bracelets porte-bonheur " Standard champion, on y croit ". Il n'y a jamais de petits profits. Zèbres libérés. Le joueur vieillit, mais le styliste demeure : Grégoire assure le maintien carolo face à Zulte Waregem (1-0), Théréau fait son Benko. Perbet joue, donc marque : Tubize revient deux fois contre Courtrai, où gagner ne figure plus dans le dico (2-2). Un dico calqué sur celui de Mons, battu pour la neuvième fois d'affilée, par Alfonso Ruiz et Westerlo (0-2) : le record de onze défaites reste jouable. A bout de nerfs, Mouscron ouvre les vannes à Lokeren (3-0). Opération charme. Le Club Bruges a le meilleur taux d'occupation belge, mais il offre la gratuité à ses abonnés pour le(s) match(s) préliminaires(s) d' Europa League. Pour faire oublier une saison pourrie ? Le roi du matelas. Il y a les joueurs qui dorment sur le terrain, et ceux qui dorment tout court. Voici trois semaines, rongé par les maux de dos, le Malinois Mellemans voulait stopper le foot. Le mal a disparu comme il était venu. Entre-temps, Jeroen s'était acheté un nouveau matelas. Ce type a du ressort. Le président porte la culotte. A 37 ans, Michel De Wolf raccrochait les studs à l'OM. Mais en fait il joue toujours. C'était l'autre jour à Negenmanneke, en P4 Brabant : le président de Clabecq a dépanné au médian défensif. " Vaut mieux que tu arrêtes ", lui a dit Madame après le match. A 51 ans, c'est l'andropause. Mbark presque comme Mogi. Descente de police dans un salon de thé de la Gare du Midi, et voilà Boussoufa embarqué. Quand la police est entrée. Mbark avait oublié ses papiers et s'est retrouvé au poste plusieurs heures. Morale de l'histoire : les keufs n'aiment pas les Mauves. Les Canaris rechantent. De bout en bout, les Trudonnaires ont fait la course en tête. Saint-Trond bat le Brussels (1-0), et empoche son ticket retour pour la D1, après une saison seulement de calvaire. C'était l'année ou jamais, la réforme va durcir la montée. Le président est milliardaire, le public est resté, et le nouveau stade en voie d'achèvement. Ce n'est que du foot. Si Dender se sauve, il pourra remercier son capitaine. Destorme est arrivé en D1 à 28 ans, et collectionne les buts importants. Il y a dix ans, David perdit son frère victime du cancer et sombra dans l'alcoolisme. Au fond il a rebondi, trouvé un boulot et repris des études. Chaque fois qu'il marque, il lève les yeux. Podium gantois en vue. Les Buffalos déboulent plein pot : La Gantoise impose son efficacité et sa puissance en fin de match pour renvoyer Roulers aux barrages (1-3). 0 sur 6 après un 13 sur 15 : Perisic & Co sont en apnée.l par erik libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport)