Physique

Avec son mètre 73 pour 65 kilos, Luka Modric est d'un gabarit plutôt léger. En conduite de balle, on dirait une pile électrique prête à éviter tous les obstacles grâce à une fréquence exceptionnelle sur les premiers appuis. Il est capable de fournir une double accélération qui le rend insaisissable. Sa vitesse de démarrage, de course et de pivotement est de très haut niveau ainsi que sa capacité aérobie.
...

Avec son mètre 73 pour 65 kilos, Luka Modric est d'un gabarit plutôt léger. En conduite de balle, on dirait une pile électrique prête à éviter tous les obstacles grâce à une fréquence exceptionnelle sur les premiers appuis. Il est capable de fournir une double accélération qui le rend insaisissable. Sa vitesse de démarrage, de course et de pivotement est de très haut niveau ainsi que sa capacité aérobie. L'international croate possède un registre technique inné. Droitier, il sait tout faire avec un ballon, également avec son deuxième pied. Ses crochets courts sont dévastateurs et ses doubles contacts sont imprévisibles, le tout réalisé avec une vivacité phénoménale. Ses contrôles sont presque toujours effectués dans le sens du jeu, ce qui lui permet de trouver la solution adéquate beaucoup plus vite que les autres. Sa lecture du jeu est sensationnelle. C'est dans un rôle d'électron libre qu'il est le plus performant. Il adore décrocher très bas, éliminer le joueur qui vient au pressing pour faire parler sa force de pénétration. Son rayon d'action est énorme car il peut se transformer en ailier de débordement où sa vitesse et sa qualité de centre font merveille. Sur phases arrêtées, il se charge de la plupart des bottés en équipe nationale mais il faudra voir ce qu'il en adviendra chez les Merengue. Le nouveau numéro 19 de José Mourinho n'est pas un arracheur de ballon. Il récupère le cuir davantage par son placement et son analyse de la situation que par une saine agressivité. Il adore provoquer ses adversaires, sûr de ses qualités de dribbleur mais il peut facilement tomber dans un excès d'individualisme. Il maîtrise à la perfection l'art du contre-pied et lui prendre le ballon est mission délicate tant il lui colle aux pieds. Avec 70 buts marqués dans sa carrière, l'ancien joueur de Tottenham, qui fêtera ses 27 ans le 9 septembre, présente des statistiques moyennes pour un joueur possédant de telles qualités. C'est plus un donneur d'assists qu'un finisseur. Il va devoir encore progresser dans la recherche absolue de l'efficacité pour parvenir à dompter l'énorme concurrence ( Mesut Özil et consorts) présente à Madrid mais il possède les qualités mentales pour y parvenir. Avec son mètre 83, il présente un physique plutôt élancé et la vitesse de démarrage est un de ses points faibles, il ne fera jamais partie des joueurs les plus explosifs. Sa course sur 30-40 mètres est correcte, surtout en possession du ballon, tant sa conduite de balle est irréprochable. L'endurance est sa qualité physique première. L'international peut être considéré comme un joueur ambidextre car il sait tout faire avec un ballon. Il compense un petit manque de vitesse d'exécution par une maîtrise de très haut niveau des deux pieds. Contrôles, enchaînements, dribbles et gestes techniques imprévisibles lui permettent d'éliminer son adversaire dans un mouchoir de poche ou sur de grands espaces. Son passing est très précis et parfaitement dosé. Doté d'une très grande polyvalence, le numéro 28 de Benfica donne la pleine mesure de son talent dans un rôle axial où sa force de pénétration fait merveille. Sur le flanc, il a tendance à rentrer dans le jeu pour provoquer ses adversaires dans des petits espaces. Sur phases arrêtées, il se rend utile dans les 16 mètres en n'hésitant pas à aller au duel aérien. Ses appuis sont très solides et il utilise très bien les bras quand il doit résister aux charges. Il aime provoquer son opposant direct et il n'hésite pas à se lancer dans des slaloms dans une " forêt " de joueurs et dans le rectangle, il provoque facilement le penalty. Il parvient aussi à éliminer dans son propre camp pour créer le surnombre. A 23 ans, sa marge de progression est encore importante et il est capable de conclure une action dans de nombreuses situations : de loin, grâce à son excellente frappe à distance, dans le face-à-face, dans des angles fermés, grâce à la précision de ses frappes enroulées et aussi de la tête, en s'appuyant sur sa détente et son timing. Il peut aussi se transformer en passeur. Son total d'une cinquantaine de buts inscrits en pro est tout à fait remarquable pour un joueur évoluant à son poste.