" Quand je me rends à Lille, par amitié et pour mon activité de scout du LOSC, je passe évidemment non loin du stade Luc Varenne. C'est là que joue le FC Tournai, fruit de la fusion entre le Racing et l'Union de la Cité aux cinq clochers. Légende de la radio, Luc aurait noté l'erreur qui s'est glissée dans la série réservée au Patrimoine du football belge. Si le Racing a remporté la finale de la Coupe de Belgique en 1956, il n'est pas monté en D1 sur sa lancée mais en 1958. Luc Va...

" Quand je me rends à Lille, par amitié et pour mon activité de scout du LOSC, je passe évidemment non loin du stade Luc Varenne. C'est là que joue le FC Tournai, fruit de la fusion entre le Racing et l'Union de la Cité aux cinq clochers. Légende de la radio, Luc aurait noté l'erreur qui s'est glissée dans la série réservée au Patrimoine du football belge. Si le Racing a remporté la finale de la Coupe de Belgique en 1956, il n'est pas monté en D1 sur sa lancée mais en 1958. Luc Varenne (1914-2002) et son ami Camille Fichefet (voir la photo, extraite du livre de JacquesLefebvre : Voici les Rats édité chez Gamma Sport) ont vécu la fameuse finale de 1956 contre Verviers. Varenne a même affirmé que cet événement - Compte parmi les plus beaux des centaines et des centaines de reportages de matches de football de ma carrière. Il était originaire de Tournai et adorait le Racing. Son frère, Georges, avait un été un des bons joueurs du club de la Drève de Maire. Le reporter-mitraillette jouissait d'une immense popularité. Il la mettait au service du cyclisme en général, d' Eddy Merckx en particulier, des Diables Rouges et du... Standard. Luc n'était pas anti-Anderlecht, loin de là, mais Sclessin lui était cher. Personne ne l'ignorait mais cela ne l'empêcha pas d'affirmer dans le journal Les Sports, après un Standard-Anderlecht, que... -Georges Heylens avait été le meilleur homme sur le terrain. J'ai gardé cette coupure de presse des années 60. Luc Varenne remplissait des stades et attirait la foule aux courses cyclistes. En 1976, il lança un appel à la radio afin que les gens descendent dans la rue pour encourager Joseph Bruyère qui était sur le point de remporter son premier Liège-Bastogne-Liège. La Cité ardente fut envahie par un monde fou... Une telle personnalité aurait apporté son soutien au FC Tournai, un peu comme une vedette médiatique flamande, Mark Uytterhoeven, l'a fait avec succès au profit du FC Malinois. L'élimination du Standard en quarts de finale de la Coupe l'aurait énervé mais il se serait réjoui en s'intéressant à la qualification de Mons. Et quand Varenne commentait un exploit, on l'écoutait religieusement. Chacun de ses mots était une image. On sait moins qu'il fut un grand résistant durant la Deuxième Guerre mondiale : légionnaire en Afrique du Nord, engagé avec les Anglais dans les combats contre Rommel avant de rejoindre Londres. Le stade qui porte son nom a été inauguré en 2003 : ce serait chouette d'y assister un jour à des matches de D1. " PIERRE BILIC