Le tango de Frutos

Une bonne crise peut donner du tonus. " La diversité génère un potentiel important ", a déclaré Patrick Dewael (Open Vld), le ministre de l'Intérieur lors d'une journée d'étude intitulée " Ce n'est pas ton origine mais ton avenir qui compte ". Magnifique, évidemment et c'est exactement l'impression que je garde après avoir découvert Studio 1 hier et le résumé télévisé d'Anderlecht-Malines (7-1). Je me demande maintenant ce que les ennemis invétérés d...

Une bonne crise peut donner du tonus. " La diversité génère un potentiel important ", a déclaré Patrick Dewael (Open Vld), le ministre de l'Intérieur lors d'une journée d'étude intitulée " Ce n'est pas ton origine mais ton avenir qui compte ". Magnifique, évidemment et c'est exactement l'impression que je garde après avoir découvert Studio 1 hier et le résumé télévisé d'Anderlecht-Malines (7-1). Je me demande maintenant ce que les ennemis invétérés de Nicolas Frutos feront comme cacas nerveux. Les Mauves ont retrouvé le bon cap après une dizaine de jours assez dingues avec les déclarations fortes de Frutos, la lourde défaite à Zulte Waregem et l'annonce de la venue de Tom De Sutter en janvier prochain (bonne com cette fois d'Anderlecht : c'était le moment de frapper un grand coup pour rassurer les supporters et réveiller le groupe). S'il continue sur cette lancée, cet Anderlecht-là (divers, complet, avec des gars venant de partout, de gros atouts pour l'avenir) pourrait être le candidat numéro 1 dans la lutte pour le titre. C'est la preuve qu'une bonne crise peut donner du tonus. Si les Mauves sont champions, inviteront-ils Toots Thielemans ? Je suis toujours gêné que je songe au sort que le monde du football a réservé à ce génie. Quand l'idée de le voir interpréter la Brabançonne avant un match de l'équipe nationale a été présentée, la presse apprécia. Il aura suffi que le gentil Marouane Fellaini rigole pendant une Brabançonne un peu lente pour que la presse ricane et Toots a été jeté à la poubelle. Mais pourquoi Fellaini se bidonnait-il ? Pas à cause de Toots mais parce que des copains lui avaient adressé quelques grimaces. Depuis lors, Jean-Baptiste " Toots " Thielemans a reçu le NEA Jazz Master Award, le Prix Pulitzer du jazz. Personne n'en a parlé dans les rubriques sportives. Avec son petit harmonica, Toots a étalé la diversité de son art. Il a conquis et séduit le monde entier sauf le foot belge. Frutos (trois buts et un assist) apprécierait, lui, que Toots lui offre sa version d'un grand tango. Michaël a répondu : J'espère juste qu'un Pauwels se calmera et ne tentera pas d'en rajouter une couche en nous trouvant d'autres bêtises sur l'Argentin. Par contre pour la fameuse brabançonne de Toots, je pense qu'il ne faut pas se vexer plus que ça. C'est plus un problème de génération et de goût, non ? Par Pierre Bilic