Mouscron forme des joueurs pour Auxerre : le monde à l'envers ! (Daniel Devos)

En plein Euro, la nouvelle n'a guère fait de bruit. Et pour cause : le gamin n'a encore joué que quatre matches (dont deux complets) en D1, personne ne le connaît. Pourtant, le transfert de Jérémy Huyghebaert à Auxerre interpelle. Pourquoi le club bourguignon, réputé parmi les meilleurs centres de formation de France, vient-il chercher un joueur formé au Futurosport ? N'aurait-il pas l'équivalent dans son propre vivier ? Ou alors, c'est au Canonnier qu'o...

En plein Euro, la nouvelle n'a guère fait de bruit. Et pour cause : le gamin n'a encore joué que quatre matches (dont deux complets) en D1, personne ne le connaît. Pourtant, le transfert de Jérémy Huyghebaert à Auxerre interpelle. Pourquoi le club bourguignon, réputé parmi les meilleurs centres de formation de France, vient-il chercher un joueur formé au Futurosport ? N'aurait-il pas l'équivalent dans son propre vivier ? Ou alors, c'est au Canonnier qu'on n'a pas suffisamment cru aux capacités du joueur ? A Genk, une loi tacite propre au club spécifie que l'entraîneur de l'équipe Première ne peut pas acheter ailleurs un joueur confirmé qui évolue à la même place qu'un jeune de talent du cru. Si Mouscron avait suivi la même voie, il n'aurait fait revenir Gonzague Vandooren en janvier et Huyghebaert serait toujours au bercail à l'heure qu'il est. Après Paco Sanchez en janvier, qui serait également resté si l'on avait mis plus d'empressement à prolonger son contrat, après Yohan Brouckaert l'an passé que l'on jugeait aussi trop tendre mais qui a fait monter Tubize en D1, voilà un autre jeune du Futurosport qui s'en va. Mouscron doit choisir : soit il fait de la formation, et alors il donne la priorité aux joueurs issus du Futurosport ; soit il fait de l'import-export comme beaucoup trop d'autres clubs belges, et alors le Futurosport, formidable outil envié dans tout le pays, n'a plus de raison d'être. En attendant, on souhaitera quand même bonne chance à Guillaume François, international -17 ans qui s'apprête à effectuer lundi ses premiers pas dans le noyau A A mon avis, le Futurosport y gagnera au change via les indemnités de formation. Ce qui serait surprenant, c'est qu'Auxerre forme des joueurs pour Mouscron... Je crois que tout cela doit se régler au cas par cas : si le jeune y trouve son compte, pourquoi pas ? Auxerre est un club familial dans le style de Mouscron mais un niveau au-dessus. Il est toujours triste de voir un jeune belge s'en aller mais le jeune doit rester libre de donner l'orientation qu'il désire à sa carrière. Je ne pense pas qu'il faille légiférer à tout prix concernant cette matière. Philippe Dufermont n'en a rien à faire du Futurosport. Il cherche simplement à ce que son club fasse parler. C'est désolant pour les supporters...