L'hebdomadaire allemand Kicker en a assez de la suprématie du Bayern en Bundesliga. Afin de donner un coup de pouce aux autres clubs, il a cédé la parole à quatre personnes qui ont déjà vaincu le géant allemand : Edin Dzeko (attaquant de la Roma), Julian Nagelsmann (coach de Hoffenheim), Jürgen Klopp (manager de Liverpool) et Oscar Mascarell (médian de Schalke 04).
...

L'hebdomadaire allemand Kicker en a assez de la suprématie du Bayern en Bundesliga. Afin de donner un coup de pouce aux autres clubs, il a cédé la parole à quatre personnes qui ont déjà vaincu le géant allemand : Edin Dzeko (attaquant de la Roma), Julian Nagelsmann (coach de Hoffenheim), Jürgen Klopp (manager de Liverpool) et Oscar Mascarell (médian de Schalke 04). Ce dernier a remporté la Coupe d'Allemagne avec l'Eintracht Francfort en battant le Bayern Munich en finale la saison dernière. " Le plus important, c'est d'être convaincu qu'on peut gagner ", dit Mascarell. " Bien sûr, c'est difficile mais ça reste du football et tout peut arriver. " Selon l'Espagnol, la mentalité compte donc beaucoup mais elle n'est pas la seule clef du succès. " Il faut jouer vite, être efficace et bien soutenu ", ajoute-t-il. Le jeune coach Julian Nagelsmann était, avant la dernière journée, le seul entraîneur en activité en Bundesliga à ne pas présenter un bilan négatif face au Rekordmeister (2 victoires, 1 nul, 2 défaites). Il sait donc mieux que personne comment démanteler l'équipe de Niko Kovac. " J'entame chaque match pour le gagner, y compris face au Bayern ", dit Nagelsmann, " Je ne suis pas du genre à me replier en tentant de sortir de temps en temps. Il faut lutter en équipe contre le talent individuel des Bavarois. Pour cela, il est essentiel de bien préparer la rencontre. " En 2009, Edin Dzeko a été champion d'Allemagne avec Wolfsburg devant le Bayern. Depuis, seul le Borussia Dortmund a fait aussi bien, en 2011 et 2012. L'attaquant bosnien se souvient avec plaisir de ces moments-là. " Nous étions derrière le Bayern et nous devions continuer à croire qu'il pouvait perdre également. Grâce aux entraînements de Felix Magath, nous étions en grande forme cette saison-là. Au deuxième tour, personne ne pouvait nous arrêter. Une fois que nous avons dépassé le Bayern, nous nous sommes sentis pousser des ailes. Mais évidemment, il faut un peu de chance. " En effet, le Bayern n'a perdu que quatre fois la saison dernière. Jürgen Klopp rappelle que tout le monde n'est évidemment pas candidat au titre. Pour l'entraîneur de Liverpool, seuls trois autres clubs ont une chance. " Le Bayern sera plus faible au cours des prochaines années car Robben et Ribéry ne seront pas éternels. Hoffenheim, Schalke 04 et Dortmund, qui sont bien organisés, pourraient en profiter. Ils peuvent déjà poser des problèmes au Bayern cette saison. "