Le journal catalan Sport est toujours bien informé de ce qui se passe au FC Barcelone. La semaine passée, il a consacré un article à l'annonce faite par Antoine Griezmann qu'il restait à l'Atlético. L'avant français l'a déclaré dans le documentaire La Decision, retransmis par Movistar+. Le court-métrage a également dévoilé la manière dont les négociations s'étaient déroulées, à la consternation du club catalan.
...

Le journal catalan Sport est toujours bien informé de ce qui se passe au FC Barcelone. La semaine passée, il a consacré un article à l'annonce faite par Antoine Griezmann qu'il restait à l'Atlético. L'avant français l'a déclaré dans le documentaire La Decision, retransmis par Movistar+. Le court-métrage a également dévoilé la manière dont les négociations s'étaient déroulées, à la consternation du club catalan. Comme beaucoup de téléspectateurs, les dirigeants du Barça ont appris par la télévision que Griezmann ne se produirait pas pour le Camp Nou la saison prochaine mais qu'il restait à l'Atlético. Comme si ça ne suffisait pas, Gerard Piqué a joyeusement déclaré sur Twitter que son frère Marc était un des auteurs du documentaire. Il est donc tout à fait possible que le défenseur ait appris avant la direction la décision de Griezmann. Selon Sport, la direction du Barça est scandalisée et estime avoir été ridiculisée. Et pas parce que Griezmann l'a menée en bateau. Cent millions pour un joueur de son calibre, c'était une affaire. Mais le joueur a utilisé l'offre catalane pour obtenir un meilleur contrat à l'Atlético. Il n'y a rien de mal à ça, ça fait partie du jeu. Non, ce qui fait mal à Barcelone, c'est qu'on dirait que tout le monde était au courant de la décision de Griezmann. Le tout rappelle un peu l'épisode de l'été dernier, quand Barcelone affirmait haut et fort que Neymar ne partirait pas. Jordi Mestre, alors directeur sportif, avait même déclaré, à la mi-juillet, être sûr " à 200% " que le Brésilien resterait. Alors que début juillet, au mariage de Lionel Messi, Neymar avait dit à la moitié du vestiaire qu'il allait être transféré au PSG, comme différents joueurs du Barça l'avaient raconté ensuite. La direction n'apprécie pas non plus le comportement de plusieurs joueurs. Piqué a recommandé le documentaire sur Twitter avec un emoji en pop-corn. Samuel Umtiti a répondu avec des emojis qui rigolent, écrivant : " Je n'ai pas de pop-corn. " Une chose est claire : le Barça, à commencer par le président Josep Maria Bartomeu et le nouveau directeur sportif Pep Segura, ne sort pas grandi de cette affaire. Son image en pâtit, une fois de plus.