Après quatre années de frustrations et de voies sans issue, les efforts de David Beckham (42 ans) ont enfin porté leurs fruits, a annoncé le New York Times la semaine dernière. " Pendant de longues années, c'était un rêve. Il y avait des moments où nous nous disions : 'Ce rêve ne va jamais se réaliser, il y a trop d'obstacles à surmonter.' Mais nous n'avons jamais abandonné ", a déclaré Beckham, ému, à Miami.
...

Après quatre années de frustrations et de voies sans issue, les efforts de David Beckham (42 ans) ont enfin porté leurs fruits, a annoncé le New York Times la semaine dernière. " Pendant de longues années, c'était un rêve. Il y avait des moments où nous nous disions : 'Ce rêve ne va jamais se réaliser, il y a trop d'obstacles à surmonter.' Mais nous n'avons jamais abandonné ", a déclaré Beckham, ému, à Miami. Il n'y a pas si longtemps, le projet paraissait encore voué à l'échec, mais l'ancien international anglais a réussi à rallier quelques nouveaux investisseurs à sa cause : Masayoshi Son, le richissime fondateur de la société de télécommunication japonaise SoftBank, et les frères Jorge et José Mas, les propriétaires cubains de l'entreprise de construction MasTec. L'une des conditions émises par la MLS était que Beckham et son groupe parviennent à présenter des projets de stades concrets. Cela n'a pas été simple de trouver l'endroit approprié, mais il semble que celui-ci ait été déniché à Overtown, un quartier historique et pauvre de Miami habité essentiellement par la communauté noire. Quelques légers obstacles subsistent encore, mais en principe, un stade de 25.000 places assises devrait être érigé à cet endroit. La date exacte n'est pas encore connue, pas plus que le nom et les couleurs du nouveau club. Et on ignore également quand ce nouveau club entrera en action. Une réponse sera apportée à toutes ces questions dans les prochains mois. Il y a 20 ans, deux autres clubs avaient déjà vu le jour dans la région : Tampa Bay Mutiny en 1995 et Miami Fusion FC en 1997. Mais en 2001, ils ont tous les deux mis la clef sous le paillasson à cause d'un manque de spectateurs. A l'époque, c'était d'ailleurs toute la MLS qui ne se portait pas très bien. L'effet de l'organisation de la Coupe du Monde 1994 s'était estompé. Mais les bonnes prestations de l'équipe nationale américaine aux Mondiaux de 2002 (quarts de finale) et 2006 (phase de groupe, et partage contre le futur champion du monde, l'Italie) ont redonné le goût du soccer aux descendants de l'oncle Sam. Beckham est, en tout cas, très ambitieux et s'est fixé comme objectif de construire 'la meilleure équipe de la MLS'. " Je pense que Miami a besoin d'un joueur vedette ", a-t-il déclaré la semaine dernière. Et il possède évidemment le numéro de téléphone de pas mal d'entre eux.