Mario Balotelli (27 ans) dit que ce qui lui plaît à Nice, à la Côte d'Azur, c'est qu'il ne ressent aucune pression. " Je m'entraîne bien et les buts suivent. Il y a quelques années encore, je jouais pour m'amuser. J'ai désormais compris que le travail portait ses fruits. "
...

Mario Balotelli (27 ans) dit que ce qui lui plaît à Nice, à la Côte d'Azur, c'est qu'il ne ressent aucune pression. " Je m'entraîne bien et les buts suivent. Il y a quelques années encore, je jouais pour m'amuser. J'ai désormais compris que le travail portait ses fruits. " Il estime être resté lui-même. " Je me comportais comme un adolescent mais je n'ai fait de mal à personne. Et puis, on ne peut pas demander à un gars de vingt ans de rester cloîtré chez lui ? " Balotelli a deux enfants : une fille de cinq ans, Pia, qu'il a mis du temps à reconnaître, et un fils, Lion." J'ai vécu le jour le plus heureux de ma vie quand Pia m'a appelé papa pour la première fois. L'entendre m'a bouleversé. " L'équipe nationale, pour laquelle il s'est produit 33 fois, inscrivant treize buts, continue à l'intéresser, bien qu'il conserve un goût amer à propos du récent Italie-Suède, en barrages pour le prochain Mondial. " Comment peut-on se faire éliminer quand on aligne Belotti, Immobile et Insigne ? " Il aimerait opérer son retour en équipe nationale. " Je n'ai jamais compris pourquoi Ventura m'avait écarté. Le 1er mai, quand il m'a vu à l'issue de Nice-PSG, il a dit qu'il n'attendait de moi qu'une chose : que je me comporte en leader. Ensuite, je n'ai plus eu de nouvelles. J'ai téléphoné à Buffon pour demander si je posais problème. Il m'a dit que non. Je piaffe d'impatience. Enfiler le maillot italien m'a toujours conféré un sentiment particulier. " Il désire retrouver un grand club. " Pour gagner un trophée important. " Ça ne doit pas nécessairement être cet hiver. " Je me sens bien à Nice. " L'entraîneur suisse Lucien Favre lui a dit qu'il était devenu un véritable joueur d'équipe. " Notre entraîneur place l'accent sur la pression. La saison passée, il me le demandait déjà mais je connaissais moins de réussite que maintenant. " Il ne précise pas la destination de ses rêves. " Naples ? D'après ce que j'ai compris, le président n'était pas vraiment disposé à entamer des négociations. " En dix ans de football professionnel, Balotelli a déjà transité par de nombreux clubs : de l'Inter à Manchester City puis à Milan et à Liverpool. Où s'est-il senti le mieux ? " A Manchester City. C'est là que j'ai réalisé ma meilleure saison. Une ambiance fantastique. J'y retournerais même pour rien. "