Il y a quatorze ans, Roman Abramovich faisait figure de précurseur dans le rachat de clubs par des Russes. Vinrent ensuite les Américains (songez aux Glazer à Manchester United), les Arabes et, maintenant, les Chinois. Le dernier Chinois à tenter sa chance en Europe s'appelle Jisheng Gao. Il a déboursé 272 millions d'euros pour s'offrir 80 % des actions de Southampton, club de Premier League. Avant cela, l'Inter, l'AC Milan, l'OGC Nice, West Bromwich Albion, le Slavia Prague, ADO La Haye, Grenade et l'Espa...

Il y a quatorze ans, Roman Abramovich faisait figure de précurseur dans le rachat de clubs par des Russes. Vinrent ensuite les Américains (songez aux Glazer à Manchester United), les Arabes et, maintenant, les Chinois. Le dernier Chinois à tenter sa chance en Europe s'appelle Jisheng Gao. Il a déboursé 272 millions d'euros pour s'offrir 80 % des actions de Southampton, club de Premier League. Avant cela, l'Inter, l'AC Milan, l'OGC Nice, West Bromwich Albion, le Slavia Prague, ADO La Haye, Grenade et l'Espanyol avaient déjà atterri dans des mains chinoises. Les investisseurs étrangers ont compris qu'en matière de divertissement, il n'y a pas plus grande industrie que le football. Plus de 700 millions de téléspectateurs ont assisté à la finale de la Coupe du monde 2014 alors qu'ils n'étaient que 150 millions à regarder le dernier Superbowl. Malcolm Glazer fut l'un des premiers Américains à comprendre que le football offrait de nombreuses possibilités. Comme l'a dit son compatriote Frank McCourt il y a un an, lorsqu'il a repris l'Olympique Marseille : " Le football est le sport qui a le plus de visibilité au monde. " El Pais remarque qu'en Angleterre, même des clubs traditionnels qui évoluent aujourd'hui dans des divisions inférieures sont repris par des Chinois. C'est le cas d'Aston Villa, de Birmingham City, de Reading et de Wolverhampton. Les Wanderers ont été rachetés par Fosun International, un groupe chinois qui a mis 50 millions d'euros sur la table et a promis d'investir 30 millions d'euros au cours des deux prochaines années. Fosun a fait fortune dans l'industrie du divertissement et a acheté des actions de Gestifute, l'agence de management de Jorge Mendes. Ce n'est donc pas un hasard si Wolverhampton est entraîné par Nuno Espírito Santo, un client de Mendes, et si on y retrouve plusieurs joueurs de l'écurie de l'agent portugais. Quand on lui demande quelle influence l'agent a sur son équipe, Nuno répond : " Je suis client du meilleur agent au monde. Je fais mon boulot et lui fait le sien. " En Espagne, les Chinois contrôlent quatre clubs : l'Espanyol, Grenade, Jumilla et Lorca. Le groupe chinois Wanda possède encore 20 % des actions de l'Atlético Madrid. En France, tous les grands clubs sont aux mains d'étrangers : le PSG est dirigé par des Qataris, l'AS Monaco par des Russes, l'OM par des Américains et Nice par des Chinois. Ceux-ci ont également investi à l'Olympique lyonnais. Avant, on parlait du jour où la Chine s'éveillerait. Aujourd'hui, on peut dire qu'elle est bel et bien éveillée ! STEVE VAN HERPE