La Piazza del Plebiscito ne pouvait accueillir que 32.000 Napolitains, mercredi passé, mais ils n'étaient finalement que 15.000 à avoir assisté à la fête organisée en l'honneur de Diego Maradona. L'Argentin a été fait citoyen d'honneur de la ville, une cérémonie que l'on pouvait également suivre en direct à la télévision, sur la chaîne locale Canale21. Si l'événement s'est finalement déroulé à l'hôtel de ville, c'est parce que le maire Luigi de Magistris, qui avait pris la décision d'honorer Diego, voulait dissocier la cérémoni...

La Piazza del Plebiscito ne pouvait accueillir que 32.000 Napolitains, mercredi passé, mais ils n'étaient finalement que 15.000 à avoir assisté à la fête organisée en l'honneur de Diego Maradona. L'Argentin a été fait citoyen d'honneur de la ville, une cérémonie que l'on pouvait également suivre en direct à la télévision, sur la chaîne locale Canale21. Si l'événement s'est finalement déroulé à l'hôtel de ville, c'est parce que le maire Luigi de Magistris, qui avait pris la décision d'honorer Diego, voulait dissocier la cérémonie officielle de la fête populaire, sur la place. Seulement, il fallait d'abord réveiller Maradona, qui dormait encore en fin d'après-midi et n'était pas au courant du changement de programme, et le convaincre de venir à l'hôtel de ville. La veille, il avait organisé une fête, et comme il ne parvenait pas à trouver le sommeil, il est sorti sur le balcon de sa chambre pour chanter avec les supporters qui attendaient toujours à l'extérieur. Finalement, la cérémonie officielle n'a débuté qu'à 21 heures. La fête populaire, elle, a suivi le mercredi soir. " Quand on aime, c'est pour la vie. Personne ne m'a aimé autant que les Napolitains. J'ai pleuré en arrivant ici, et j'ai encore pleuré lorsque je suis parti ", a déclaré Maradona, ému, lorsqu'il a remercié le maire, à qui l'on a reproché d'avoir organisé dans le seul but de soigner sa publicité personnelle. Lors de la conférence de presse, Pelusa a encore adressé un compliment au président Andrea Di Laurentiis, pourtant très contesté (" il connaît mieux le football que CorradoFerlaino, le président qui m'a attiré à Naples ") et a fait part de son désir de voir le club remporter un nouveau titre la saison prochaine (" l'équipe est prête, et elle a désormais accumulé suffisamment d'expérience pour ne plus laisser échapper les points qu'elle a perdus ces dernières saisons "). Il ne verrait aucun inconvénient à ce que le jeune talent napolitain Loris Insigne endosse le maillot n°10, le numéro qu'il portait lui-même et qui n'est plus attribué depuis de longues années. " Dès qu'il aura inscrit plus de buts que moi ! " Le total d'Insigne est actuellement de 49 buts, Maradona en a inscrit 115 pour Naples... Lors de la conférence de presse du mardi, une question lui a également été posée sur Lionel Messi. " Laissez-le tranquille, je vous en prie. Il doit même supporter la comparaison avec moi lorsqu'il va simplement boire un café. " A signaler également : le mardi soir, lors du dîner qui avait été organisé, Maradona s'est montré pour la première fois en public (et s'est même laissé photographier) avec son fils Diego Jr et sa mère Cristina Sinagra.GEERT FOUTRÉ