" Die Fernsehliga. Spielberichte vom Fussballgeschäft der Zukunft ". En traduction libre : " La ligue-TV. Compte-rendu des matches du business footballistique à l'avenir. " En 1974, Alfred Behrens jette un regard dans sa boule de cristal et pond une satire du ballon rond du futur. D'après son livre, le football professionnel se déroule désormais dans les studios TV, d'après des scénarios écrits par de grands réalisateurs comme Wim Wenders. Les équipes appartiennent à des sociétés qui font façonner leur image par des agences spécialisées, qui s'occupent également du placement de produit.

On en arrive à un exemple fictif : le HSV Power Play Hambourg, troisième de la deuxième ligue-TV, espère enfin monter grâce aux moyens d'une brasserie anglaise. C'est qu'avec un total de 58.319.609 téléviseurs branchés, il s'en était fallu de 9.235 téléspectateurs pour rejoindre l'élite.

Au début de la nouvelle saison, les plans et les attentes du département marketing sont enfin pleinement réalisés. Lors de la cinquième journée, le HSV, leader, reçoit le 1. FC Hitachi Kaiserslautern. Une nouvelle série, appelée " derrière la caméra ", va permettre aux spectateurs de voir comment fonctionne vraiment le football moderne. La suite est un script particulièrement détaillé de la manière dont les caméras doivent tout capter et reproduire. Y compris une séquence durant laquelle on octroie une pause clope aux joueurs.

" Je suis moi-même stupéfait de voir combien d'éléments de mon livre sont devenus réalité ", s'exclame Behrens, 75 ans. Son livre, un collage de textes journalistiques et documentaires, a donc été publié en 1974, juste avant la Coupe du monde allemande. Prof à l'université du film de Babelsberg, Behrens a souvent connu le succès. Il a remporté de nombreuses récompenses et a réalisé quinze documentaires. En 2006 déjà, quand le Mondial est revenu en Allemagne, Behrens a vu sa satire rattrapée par la réalité, mais essentiellement par le chef-d'oeuvre digital de Ronaldinho pour un spot publicitaire de Nike.

" Die Fernsehliga. Spielberichte vom Fussballgeschäft der Zukunft ". En traduction libre : " La ligue-TV. Compte-rendu des matches du business footballistique à l'avenir. " En 1974, Alfred Behrens jette un regard dans sa boule de cristal et pond une satire du ballon rond du futur. D'après son livre, le football professionnel se déroule désormais dans les studios TV, d'après des scénarios écrits par de grands réalisateurs comme Wim Wenders. Les équipes appartiennent à des sociétés qui font façonner leur image par des agences spécialisées, qui s'occupent également du placement de produit. On en arrive à un exemple fictif : le HSV Power Play Hambourg, troisième de la deuxième ligue-TV, espère enfin monter grâce aux moyens d'une brasserie anglaise. C'est qu'avec un total de 58.319.609 téléviseurs branchés, il s'en était fallu de 9.235 téléspectateurs pour rejoindre l'élite. Au début de la nouvelle saison, les plans et les attentes du département marketing sont enfin pleinement réalisés. Lors de la cinquième journée, le HSV, leader, reçoit le 1. FC Hitachi Kaiserslautern. Une nouvelle série, appelée " derrière la caméra ", va permettre aux spectateurs de voir comment fonctionne vraiment le football moderne. La suite est un script particulièrement détaillé de la manière dont les caméras doivent tout capter et reproduire. Y compris une séquence durant laquelle on octroie une pause clope aux joueurs. " Je suis moi-même stupéfait de voir combien d'éléments de mon livre sont devenus réalité ", s'exclame Behrens, 75 ans. Son livre, un collage de textes journalistiques et documentaires, a donc été publié en 1974, juste avant la Coupe du monde allemande. Prof à l'université du film de Babelsberg, Behrens a souvent connu le succès. Il a remporté de nombreuses récompenses et a réalisé quinze documentaires. En 2006 déjà, quand le Mondial est revenu en Allemagne, Behrens a vu sa satire rattrapée par la réalité, mais essentiellement par le chef-d'oeuvre digital de Ronaldinho pour un spot publicitaire de Nike.