Sa carrière footballistique et une paternité à temps plein empêchent Reza Ghoochannejhad (32 ans) de s'adonner à sa passion pour le violon et de jouer les airs de Bijan Mortazavi, la version iranienne du Néerlandais André Rieu. L'attaquant n'en est pas moins ambitieux. Durant son passage dans notre championnat, au STVV de juillet 2011 à janvier 2013 et au Standard de ce moment jusqu'à la fin janvier 2014, il a étalé son opportunisme devant le but tout en se distinguant du f...