En Belgique, il y a la malédiction Dury : une visite ponctuée d'une défaite au Gaverbeek est souvent synonyme de renvoi pour l'entraîneur. Arsenal est confronté à plusieurs malédictions. Celle du numéro neuf, par exemple, née sous Arsène Wenger. Il a porté la poisse à Paul Merson, Nicolas Anelka, Davor Suker, Francis Jeffers, José Antonio Reyes, Julio Baptista, Eduardo, Lucas Podolski, Lucas Perez. L'actuel numéro neuf, Alexandre Lacazette, peut s'attendre à pas mal de déceptions. Pierre-EmerickAubameyang a...