Le mercato bat son plein et et les rumeurs sont légion. Antoine Griezmann aurait signé depuis des semaines au FC Barcelone tandis que Neymar et son entourage oeuvreraient à un retour au Camp Nou. Pourtant, on annonce aussi le Brésilien au Real Madrid. Qui croire, donc ?

El Confidencial, toujours bien informé, a tenté de faire le point. Voici la situation actuelle au Barça, selon le quotidien espagnol : le président Josep Bartomeu est partisan de l'arrivée de Griezmann tandis que Lionel Messi aimerait retrouver son copain brésilien. Pourtant, les deux scénarios suscitent des remarques. L'été dernier, Griezmann a humilié la direction du club catalan, qui a dû apprendre par un documentaire que le Français avait décidé de rester à l'Atlético Madrid. Quant à Neymar, il a fait poireauter le club il y a deux ans pendant qu'il négociait en coulisses son transfert au PSG. Les supporters de Barcelone ont donc le droit de se sentir trahis par les deux footballeurs.

Ils ne viendraient jamais au Barça dans des conditions normales, écrit El Confidencial. Mais les circonstances sont spéciales. Philippe Coutinho et Ousmane Demélé n'ont pas apporté ce qu'on attendait d'eux et malgré le titre, la saison de Messi et consorts s'est achevée sur deux fausses notes : la défaite en finale de la coupe contre Valence et l'élimination de la Ligue des Champions face à Liverpool. Barcelone n'a donc plus gagné le principal trophée européen depuis 2015, quand il disposait encore de son fameux trio de pointe (Messi- Suarez-Neymar).

Griezmann a l'avantage du point de vue financier. Dès le 1er juillet, sa clause de départ à l'Atlético diminue : elle passera à 120 millions. Neymar coûte beaucoup plus cher, sans parler de son salaire : quelque trente millions par an. Mais dans un cas comme dans l'autre, Barcelone devra d'abord vendre des joueurs, ce qui ne sera pas une sinécure.

Le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, a bien fait comprendre que Neymar n'était pas obligé de rester à Paris. Le Brésilien lui-même aurait déjà indiqué qu'il préférerait retourner à Barcelone. Comme le souhaite Messi, ce qui réduit la marge de manoeuvre de Josep Bartomeu. Il préfère ne plus avoir affaire à Neymar mais il sait qu'il est dangereux de dédaigner un souhait émis par Messi... Les prochaines semaines s'annoncent passionnantes !

Le mercato bat son plein et et les rumeurs sont légion. Antoine Griezmann aurait signé depuis des semaines au FC Barcelone tandis que Neymar et son entourage oeuvreraient à un retour au Camp Nou. Pourtant, on annonce aussi le Brésilien au Real Madrid. Qui croire, donc ? El Confidencial, toujours bien informé, a tenté de faire le point. Voici la situation actuelle au Barça, selon le quotidien espagnol : le président Josep Bartomeu est partisan de l'arrivée de Griezmann tandis que Lionel Messi aimerait retrouver son copain brésilien. Pourtant, les deux scénarios suscitent des remarques. L'été dernier, Griezmann a humilié la direction du club catalan, qui a dû apprendre par un documentaire que le Français avait décidé de rester à l'Atlético Madrid. Quant à Neymar, il a fait poireauter le club il y a deux ans pendant qu'il négociait en coulisses son transfert au PSG. Les supporters de Barcelone ont donc le droit de se sentir trahis par les deux footballeurs. Ils ne viendraient jamais au Barça dans des conditions normales, écrit El Confidencial. Mais les circonstances sont spéciales. Philippe Coutinho et Ousmane Demélé n'ont pas apporté ce qu'on attendait d'eux et malgré le titre, la saison de Messi et consorts s'est achevée sur deux fausses notes : la défaite en finale de la coupe contre Valence et l'élimination de la Ligue des Champions face à Liverpool. Barcelone n'a donc plus gagné le principal trophée européen depuis 2015, quand il disposait encore de son fameux trio de pointe (Messi- Suarez-Neymar). Griezmann a l'avantage du point de vue financier. Dès le 1er juillet, sa clause de départ à l'Atlético diminue : elle passera à 120 millions. Neymar coûte beaucoup plus cher, sans parler de son salaire : quelque trente millions par an. Mais dans un cas comme dans l'autre, Barcelone devra d'abord vendre des joueurs, ce qui ne sera pas une sinécure. Le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, a bien fait comprendre que Neymar n'était pas obligé de rester à Paris. Le Brésilien lui-même aurait déjà indiqué qu'il préférerait retourner à Barcelone. Comme le souhaite Messi, ce qui réduit la marge de manoeuvre de Josep Bartomeu. Il préfère ne plus avoir affaire à Neymar mais il sait qu'il est dangereux de dédaigner un souhait émis par Messi... Les prochaines semaines s'annoncent passionnantes !