Les clubs d'Eredivisie ont formé 43 jeunes pour l'étranger. L'Ajax a le pompon avec 22 talents, devant Feyenoord (huit), l'AZ et le PSV (trois), ADO La Haye (deux) et cinq autres. 29 adolescents ont été séduits par la Premier League. La Bundesliga en a recruté quatre, la Serie A et la Jupiler Pro League trois, la Primera Division deux. Ils étaient très jeunes à leur départ : trois d'entre eux n'avaient que quinze ans, 22 avaient seize ans, treize avaient 17 ans et cinq seulement avaient atteint les 18 ans.

Bart Vlietstra, l'auteur de l'étude, a relevé peu de succès en Angleterre. Quatre footballeurs ont réussi : Patrick van Aanholt (Crystal Palace), Nathan Aké (Bournemouth), Tim Krul (ex-Newcastle, à Norwich City) et Timothy Fosu-Mensah (Fulham). Ils ont acquis un certain statut, sans toutefois se produire pour un candidat au titre.

En coupe, Liverpool et Manchester United ont accordé du temps de jeu à l'arrière droit Ki-Jana Hoever (16 ans), le plus jeune joueur jamais aligné par les Reds dans cette épreuve, et à l'extérieur droit Tahith Chong (19 ans). Pep Guardiola, le manager de Manchester City, est attentif à la progression du défenseur central Philippe Sandler (21 ans), devenu médian, depuis son transfert du PEC Zwolle.

La KNVB n'a pas de quoi être ravie. " Leur chemin est encore long ", prévient le sélectionneur adjoint, ancien entraîneur des jeunes, Kees van Wonderen. Il sait mieux que nul autre que les jeunes attirés par de belles promesses et un beau contrat à l'étranger sont soumis à une forte pression. L'ancien international estime que les jeunes reçoivent davantage leur chance aux Pays-Bas. Il cite en exemple Sepp van den Berg et Richairo Zivkovic, qui étaient titulaires, à seize ans, au PEC Zwolle et au FC Groningue. Van Wonderen sait aussi que chaque joueur a recours à sa propre voie. Il a connu Robin van Persie à Feyenoord. Celui-ci a finalement éclaté à l'âge de 21 ans, mais avec beaucoup de mal. " Ce n'est qu'à Arsenal, entre DennisBergkamp et Thierry Henry, qu'il s'est ouvert aux conseils des joueurs plus âgés et des entraîneurs. "

La plupart des joueurs partis tôt en Angleterre sont retombés de haut. Comme, par exemple, l'extérieur Gyliano van Velzen, qui a quitté l'Ajax pour Manchester United à seize ans et se produit maintenant pour... Roda JC, en division deux. " Je ne regrette rien ", déclare le joueur, âgé de 24 ans. " J'ai beaucoup appris, physiquement et mentalement. Je ne me suis pas enrichi mais j'ai mûri. J'espère toujours que United gagne. J'étais barré par Ryan Giggs, un monument du club. M'entraîner avec l'équipe première était très instructif. "

Les clubs d'Eredivisie ont formé 43 jeunes pour l'étranger. L'Ajax a le pompon avec 22 talents, devant Feyenoord (huit), l'AZ et le PSV (trois), ADO La Haye (deux) et cinq autres. 29 adolescents ont été séduits par la Premier League. La Bundesliga en a recruté quatre, la Serie A et la Jupiler Pro League trois, la Primera Division deux. Ils étaient très jeunes à leur départ : trois d'entre eux n'avaient que quinze ans, 22 avaient seize ans, treize avaient 17 ans et cinq seulement avaient atteint les 18 ans. Bart Vlietstra, l'auteur de l'étude, a relevé peu de succès en Angleterre. Quatre footballeurs ont réussi : Patrick van Aanholt (Crystal Palace), Nathan Aké (Bournemouth), Tim Krul (ex-Newcastle, à Norwich City) et Timothy Fosu-Mensah (Fulham). Ils ont acquis un certain statut, sans toutefois se produire pour un candidat au titre. En coupe, Liverpool et Manchester United ont accordé du temps de jeu à l'arrière droit Ki-Jana Hoever (16 ans), le plus jeune joueur jamais aligné par les Reds dans cette épreuve, et à l'extérieur droit Tahith Chong (19 ans). Pep Guardiola, le manager de Manchester City, est attentif à la progression du défenseur central Philippe Sandler (21 ans), devenu médian, depuis son transfert du PEC Zwolle. La KNVB n'a pas de quoi être ravie. " Leur chemin est encore long ", prévient le sélectionneur adjoint, ancien entraîneur des jeunes, Kees van Wonderen. Il sait mieux que nul autre que les jeunes attirés par de belles promesses et un beau contrat à l'étranger sont soumis à une forte pression. L'ancien international estime que les jeunes reçoivent davantage leur chance aux Pays-Bas. Il cite en exemple Sepp van den Berg et Richairo Zivkovic, qui étaient titulaires, à seize ans, au PEC Zwolle et au FC Groningue. Van Wonderen sait aussi que chaque joueur a recours à sa propre voie. Il a connu Robin van Persie à Feyenoord. Celui-ci a finalement éclaté à l'âge de 21 ans, mais avec beaucoup de mal. " Ce n'est qu'à Arsenal, entre DennisBergkamp et Thierry Henry, qu'il s'est ouvert aux conseils des joueurs plus âgés et des entraîneurs. " La plupart des joueurs partis tôt en Angleterre sont retombés de haut. Comme, par exemple, l'extérieur Gyliano van Velzen, qui a quitté l'Ajax pour Manchester United à seize ans et se produit maintenant pour... Roda JC, en division deux. " Je ne regrette rien ", déclare le joueur, âgé de 24 ans. " J'ai beaucoup appris, physiquement et mentalement. Je ne me suis pas enrichi mais j'ai mûri. J'espère toujours que United gagne. J'étais barré par Ryan Giggs, un monument du club. M'entraîner avec l'équipe première était très instructif. "