L'Équipe relève que Karim Benzema, l'avant de 29 ans du Real Madrid, a marqué 51 buts en 94 matches en Ligue des Champions. Il est le cinquième meilleur buteur de l'épreuve et le troisième parmi ceux qui sont encore actifs, après Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.
...

L'Équipe relève que Karim Benzema, l'avant de 29 ans du Real Madrid, a marqué 51 buts en 94 matches en Ligue des Champions. Il est le cinquième meilleur buteur de l'épreuve et le troisième parmi ceux qui sont encore actifs, après Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. " Je suis fier de ce que j'ai accompli mais je trouve qu'on rabaisse trop le football à des statistiques ", relativise Benzema. " Le football, ce n'est pas la NBA ! Le football est un jeu collectif. Sans les autres, vous n'êtes rien, aussi talentueux puissiez-vous être. J'ai l'impression qu'on se braque trop sur les chiffres, sur le nombre de buts marqués, pour jauger la valeur d'un joueur. " Il réfute l'idée selon laquelle il est avant tout au service de Cristiano Ronaldo au Real. " Ce n'est pas vrai. Cristiano marque tout simplement plus de buts grâce à son talent. Je n'ai pas besoin qu'il me remercie. En plus, il m'a souvent délivré des assists, un point sur lequel on insiste moins. Il est très collectif. Nous nous trouvons les yeux fermés. C'est aussi pour ça que nous jouons ensemble dans le plus grand club du monde depuis déjà huit ans. " Malgré sa brillante saison au Real, il n'a toujours pas été rappelé en équipe nationale. A-t-il fait une croix sur les Bleus ? " Absolument pas ", affirme Benzema. " Il serait sans doute plus facile de dire que j'arrête. Ça arrangerait beaucoup de personnes... Mais je reste à la disposition de l'équipe de France. Le sélectionneur le sait. Je suis au faîte de ma carrière. Je serais vraiment heureux de réenfiler ce maillot bleu. " Il ne comprend toujours pas bien pourquoi il a loupé l'Euro et n'est plus sélectionné depuis un an et demi. " J'ai demandé des explications au sélectionneur. Ça lui prendrait deux minutes, ce n'est pas difficile. " Mais durant cette longue période, il n'a jamais eu de nouvelles de Didier Deschamps. Se pourrait-il que sa non-sélection pour l'Euro vienne de plus haut ? Il ne l'exclut pas. " C'est possible... Quand le Premier ministre Manuel Valls et le président François Hollande parlent de vous, ça devient difficile. " Benzema s'est d'ailleurs empressé de féliciter Emmanuel Macron pour sa victoire aux présidentielles, sur Twitter. " Nous nous connaissons. Je l'ai rencontré trois ou quatre fois. Nous avons mangé un bout ensemble. Il est amateur de football. Mais je ne veux pas forcer ma sélection par ce biais. Je n'attends rien de lui. C'est le sélectionneur qui opère les choix en équipe nationale. C'est de sa part que j'attends des réponses. " STEVE VAN HERPE