Depuis début février, Aleksei Korotaev, un riche Suisse d'origine russe qui a fait fortune dans la banque à Genève, est copropriétaire de Roda JC, pensionnaire d'Eredivisie. Il a amené rien moins que Nicolas Anelka à Kerkrade. L'ancien footballeur du PSG, d'Arsenal, du Real Madrid, de Liverpool, de la Juventus et de Manchester City était encore joueur-entraîneur à Mumbai City la saison passée.
...

Depuis début février, Aleksei Korotaev, un riche Suisse d'origine russe qui a fait fortune dans la banque à Genève, est copropriétaire de Roda JC, pensionnaire d'Eredivisie. Il a amené rien moins que Nicolas Anelka à Kerkrade. L'ancien footballeur du PSG, d'Arsenal, du Real Madrid, de Liverpool, de la Juventus et de Manchester City était encore joueur-entraîneur à Mumbai City la saison passée. Korotaev a annoncé qu'Anelka serait son " oeil d'aigle " pour détecter les talents à Roda JC. Toutefois, nul au club n'a pu expliquer précisément en quoi consisteraient les occupations du Français, écrit Voetbal International. Il travaille en coulisses à Kerkrade depuis la mi-février. Depuis la loge qui lui tient lieu de bureau, il observe beaucoup d'entraînements. Il est aussi en train d'analyser la formation des jeunes du club limbourgeois, avec l'aide de son manager, un certain Doug Pingisi. De temps en temps, les deux hommes demandent la permission de laisser un joueur de leur réseau s'entraîner avec Roda JC. C'est ainsi que l'international espoir français Lyes Houri a été loué par le SC Bastia. L'ailier de 21 ans n'avait encore joué qu'avec les espoirs, à sa grande frustration. Il y a un peu plus d'un mois, il a quitté le terrain furieux, pendant un match des espoirs de Roda. Le lendemain, Houri est arrivé en retard à l'entraînement mais ensuite, d'un coup, il a été repris sur la feuille de match de l'équipe première, ce qui a suscité quelques froncements de sourcils. Le comportement de Houri rappelle d'ailleurs celui du footballeur Anelka, qui personnifiait ce qu'on appelle un enfant terrible. Toutefois, il ne montre plus rien de ce comportement à Roda JC. Tout le monde est élogieux à son égard, y compris Pierre Vermeulen, un ancien international qui travaille maintenant au fanshop du club. " Anelka est venu gentiment se présenter ", explique Vermeulen à Voetbal International. " Il savait que j'avais joué au PSG et que j'y avais connu le Yougoslave Safet Susic. Ma carrière et ce que je fais maintenant l'intéressaient beaucoup. Il arpente le club tous les jours et nous bavardons régulièrement. Il amène aussi des gens au stade. Récemment, je suis tombé nez à nez avec Thierry Henry dans la boutique. " Vermeulen ignore ce qui va se passer à l'avenir. " Peut-être Henry va-t-il devenir entraîneur du club. On ne peut plus rien exclure. Il va se passer des choses à Kerkrade. " STEVE VAN HERPE