Club : Fortuna Düsseldorf
...

Club : Fortuna Düsseldorf Inauguration officielle : 18 janvier 2005 Capacité : 51.500 spectateurs (65.000 pour les spectacles) Record d'assistance : 44.583 personnes (en configuration football) Cher Magazine, Il y a deux ans disparaissait le vieux Rheinstadion érigé au début des seventies pour la Coupe du Monde 1974. Au même emplacement est sorti la LTU Arena (du nom d'un Tour Operator), inaugurée officiellement le 18 janvier dernier. Une soirée agrémentée d'une rencontre entre vieilles gloires de Düsseldorf et Mönchengladbach, ainsi que d'un match de gala entre l'équipe locale et le Bayern Munich. Le nouvel écrin était cependant déjà utilisé depuis le début de cette saison, ce qui a permis au passage au Fortuna de pulvériser le record d'assistance pour une rencontre de 3e Regionalliga : 38.123 spectateurs contre l'Union Berlin (le précédent record était détenu par Leipzig avec 28.075 personnes). Si, en cette soirée festive, les responsables de la cité rhénane affichaient un sourire de circonstance (ils ont financé 50 % des travaux), rentabiliser ce coût de 218 millions d'euros se révélera probablement plus ardu (le seuil d'équilibre financier concernant la gestion du nouveau jouet est estimé à un minimum de 18 mégas événements pour 550.000 spectateurs par an). Car si l'arène est présentée comme la plus moderne d'Europe, certains événements sont déjà venus assombrir les plus beaux espoirs des édiles communaux : le site n'a finalement pas été retenu pour accueillir des matches de la Coupe du Monde 2006 et la candidature de la ville pour les Jeux Olympiques 2012 a vécu. Qui plus est, le retour de l'ancien club des frères Allofs en Bundesliga n'est pas pour demain. Voilà donc une équipe de D3 disposant d'une arène que bien des clubs européens pourraient lui envier ! Il se chuchote que l'une des principales motivations de cet énorme projet fut le nouveau stade de Cologne, une farouche rivalité de prestige opposant les deux métropoles ! Ce mastodonte, constitué de 7.500 éléments préfabriqués et d'un toit à verrouiller de 235 mètres de long pour un poids de 8.000 tonnes, est un stade ovale habillé par une structure rectangulaire. C'est cette dernière qui le rend impressionnant : on a vraiment la sensation que l'édifice est mis en boîte. Une fois à l'intérieur, la magie retombe quelque peu tant il n'offre que peu de surprises. A noter tout de même son luxueux restaurant self-service, son bowling, son hôtel 288 chambres, ses 1.150 places de parking en sous-sol et ses douches prévues spécialement pour le nettoyage des conteneurs à déchets ! Restait l'épineux problème de l'aération du gazon, puisque le nouveau-né ne dispose pas d'une aire de jeu sur plateau coulissant comme son grand frère de l'Arena Auf Schalke. Les ingénieurs prétendent l'avoir solutionné par une installation de chauffage ultramoderne et une technique d'aération unique déplaçant trois millions de mètres cubes d'air par heure. Il ne reste donc plus aux hommes du manager Thomas Berthold qu'à être à la hauteur de leur lieu d'accueil.n par Rudi Katusic