MiguelAngelLotina était dans la tribune, mardi dernier, pour le tout premier match de l'histoire du Celta Vigo en Ligue des Champions : il était suspendu, tout comme AlexanderMostovoi et PeterLuccin. Catanha, lui, était à l'infirmerie, tout comme Edu, qui s'est blessé la veille du match lors de l'entraînement au stade Jan Breydel et qui sera indisponible pendant trois semaines.
...

MiguelAngelLotina était dans la tribune, mardi dernier, pour le tout premier match de l'histoire du Celta Vigo en Ligue des Champions : il était suspendu, tout comme AlexanderMostovoi et PeterLuccin. Catanha, lui, était à l'infirmerie, tout comme Edu, qui s'est blessé la veille du match lors de l'entraînement au stade Jan Breydel et qui sera indisponible pendant trois semaines. Malgré ces handicaps, le club galicien a pris un point à Bruges, en s'alignant dans un dispositif en 3-4-3 totalement différent de celui utilisé en Liga. Avec d'autres joueurs, aussi : Lotina a décidé, comme il l'avait fait la saison dernière, que son deuxième gardien Pinto jouerait les matches européens et les matches de Coupe d'Espagne, alors que Cavallero serait titularisé en championnat. " Au coup d'envoi, j'aurais signé pour un partage ", a déclaré Lotina. " Mais, au vu du match, je ne peux pas m'estimer satisfait. Nous avons laissé échapper une belle occasion de remporter la victoire dans un match que nous avons contrôlé pendant 80 minutes ". Par manque de solutions sur le banc, selon lui. " Mes trois attaquants Milosevic, GustavoLopez et Jesuli ont sollicité leur remplacement. Or, tous mes autres éléments offensifs comme Mostovoi, Edu et Catanha étaient indisponibles. En outre, Bruges a eu beaucoup de chances : les Belges ont marqué alors qu'ils n'ont pratiquement jamais tiré au but ". Le Celta Vigo a débuté la Liga sur un mode mineur. Au point que certains journalistes espagnols estiment que le club a disputé à Bruges son meilleur match de la saison. Ce n'est pas l'avis de l'entraîneur. " Nous avons mieux joué à San Sebastian. Il faut tenir compte de la valeur de l'adversaire. Bruges est, comment dire ? ( ilhésite, carilneveutfroisserpersonne)... une bonne équipe, sans plus. La Real Sociedad est une grande formation ". (D. Devos) JAVIER IRURETA, l'entraîneur du Deportivo, a coaché dimanche son 519e match de Liga. C'est un record parmi les entraîneurs encore en activité. Seuls LuisAragones et MiguelMunoz le devancent. DIEGOTRISTAN accepte très mal sa relégation sur le banc : il continue de bouder. WALTERPANDIANI s'affirme comme le digne successeur de RoyMakaay. L'attaquant uruguayen, qui avait déjà joué à La Corogne précédemment, avait été cédé pendant deux saisons à Majorque, où il n'avait inscrit que 12 buts en 43 matches. Depuis son retour à Riazor, il a trouvé le chemin des filets à chacune de ses apparitions. COUPE (32e) : le tirage au sort a été gentil avec les grands. Le 8 octobre, le Real Madrid, La Corogne, le Celta Vigo, Valence et Barcelone affronteront des clubs de D3 et la Real Sociedad de D4. BUTEURS : 1. Pandiani (Deportivo) 4 buts ; 2. Raúl (Real), Ronaldo (Real), Extebarria (Bilbao), De Paula (Sociedad) 3 ; 5. Etolo (Majorque), Guerrero (Santander) 2.