H ernán Losada a une nouvelle équipe. L'Argentin de 28 ans va disputer la saison à Charleroi. Il y a deux ans, Anderlecht a transféré le médian offensif de Buenos Aires du Germinal Beerschot. Au Kiel, les dirigeants avaient été surpris qu'Anderlecht transfère un " footballeur en salle " ( humour anversois... ) et pas celui qu'ils considéraient comme leur meilleur Argentin, Gustavo Colman. Le transfert de Losada au Sporting s'accompagnait d'espoirs très élevés, qui n'ont jamais été confirmés. Anderlecht a rapidement compris que son rayon d'action ...

H ernán Losada a une nouvelle équipe. L'Argentin de 28 ans va disputer la saison à Charleroi. Il y a deux ans, Anderlecht a transféré le médian offensif de Buenos Aires du Germinal Beerschot. Au Kiel, les dirigeants avaient été surpris qu'Anderlecht transfère un " footballeur en salle " ( humour anversois... ) et pas celui qu'ils considéraient comme leur meilleur Argentin, Gustavo Colman. Le transfert de Losada au Sporting s'accompagnait d'espoirs très élevés, qui n'ont jamais été confirmés. Anderlecht a rapidement compris que son rayon d'action sur le terrain était très limité et qu'il était très mal armé pour résister à la pression. Il n'a pas davantage convaincu à Heerenveen, auquel il a été loué la saison dernière. Grâce à la longue indisponibilité de Mika Väyrynen, Losada a quand même été titularisé à vingt reprises mais très vite, le Sporting a compris que jamais Heerenveen ne lèverait son option d'achat. Compte tenu de la concurrence féroce qui règne au Parc Astrid, il n'y avait pas de place pour Losada là non plus. Réussira-t-il à Charleroi ? Jean Fraiponts, l'ancien manager du Germinal Ekeren qui a attiré l'Argentin au Beerschot, est sceptique : " Je ne sais pas. Charleroi est une équipe bizarre. J'aurais préféré le voir rejoindre le Cercle, le Lierse ou même le RC Genk. C'est possible s'il peut être le général, avec son ami Ederson en soutien. Au Germinal Beerschot, ils s'entendaient très bien. Mais ce sera plus difficile s'il doit se battre. " Colman était effectivement meilleur, souligne Fraiponts : " C'est dommage qu'il ait choisi Trabzon et qu'il ait disparu de la scène. Mais de là à traiter Losada de footballeur en salle, il y a une marge. Il a peiné durant sa première saison à Anvers, une année d'adaptation, mais il a été très bon durant la seconde et il nous a permis de développer un bon football. Ce n'est pas un joueur de l'élite mais plutôt du subtop. En Argentine, il a porté le maillot d'Independiente avant de rejoindre le Chili. Cela veut dire qu'au pays aussi, il avait un problème. Il n'a pas joué à Anderlecht et ce n'était pas injuste. Cela dit, Losada est un collègue fantastique, un homme bon, trop brave, trop gentil. Il faut être plus dur, plus sec pour s'imposer parmi l'élite. Je suis surpris qu'il n'ait pas réussi à Heerenveen, qui croyait beaucoup en lui. Avant qu'il ne signe à Anderlecht, j'avais dû mettre Heerenveen et Losada en contact et dès qu'il a été disponible, le club néerlandais l'a loué. Manifestement, il n'était pas assez bon. Je lui avais pourtant bien dit qu'il avait intérêt à rester un an de plus au Beerschot avant d'émigrer dans le sud de l'Europe, mais il n'a pas su résister aux sirènes anderlechtoises. "Pour rappel, le dernier Argentin de Charleroi - Cristian Leiva - qui venait aussi d'Anderlecht, a également joué dans l'entrejeu. 34 matches en 2007-08, quand les Zèbres terminèrent 8e, dernier meilleur classement...l jan hauspie et peter t'kint" Hernan est trop gentil pour l'élite, il doit être plus sec pour s'imposer. "