LE club

Speelpleinstraat 20, 3920 Lommel
...

Speelpleinstraat 20, 3920 Lommel 011 81 64 60 @LommelSKOff info@lommelsk.be www.lommelsk.be Lommel SK Président et CEO : Paul Kerkhofs Stade : Soevereinstadion Capacité : 8500 places Sponsors : APK Group, Q-Jobs, VHS, Essers Transport, Center Parcs, Ford Driesen Budget : 2 millions d'eurosThomas Azevedo (OHL), Geert Berben (OHL), Scott Bitsindou (Javor Matis, Srb), Alessandro Cerigioni (Waasland-Beveren), Gaetan Coucke (Genk), Dieter Creemers (Lokeren), Sebastiaan De Wilde (FC Eindhoven, Ned), Leonardo Rocha (FC Ontinyent, Esp), Ben Santermans (Den Bosch, Ned) Michael Clepkens (Knokke FC), Alexandre De Bruyn (Saint-Trond), Giel Deferm (Thes), Jarno De Smet (KV Courtrai), Jeffrey Ket (Quick Boys), Jordi Maus (KFC Oosterzonen), Gilles Ruyssen (RWDM), Wouter Scheelen (Bocholt), Din Sula (OHL), Iebe Swers (Saint-Trond), Axel Swerten (Patro Eisden), Simon Vermeiren (Lierse Kempenzonen).Le promu suscite beaucoup de questions. Il n'a pas encore remplacé les piliers qui sont partis (à moins qu'entre la rédaction de cet article et sa parution, Lommel n'ait sérieusement investi). En fait, Lommel possède une moins bonne équipe que la saison passée. Heureusement pour l'entraîneur Van Imschoot, il reste quelques certitudes en défense, comme Neven, Santermans et Cauwenberg, mais leur gardien, Coucke (un grand talent de l'école de Genk) ou Creemers, est jeune et dénué d'expérience. Sur le plan offensif, Lommel a perdu des buteurs suite au départ de De Bruyn, Sula et Scheelen tandis que l'entrejeu ne semble pas non plus suffisamment étoffé. Lommel a récupéré Berben et Cerigioni, qui lui ont été utiles dans le passé. Pour marquer, le club limbourgeois compte sur Valcke, qui est toutefois très fragile. Le nouveau médian défensif, Bitsindou, formé par Anderlecht, va jouer un rôle majeur. Lommel a encore du pain sur la planche mais son budget est limité. Quels joueurs peut-il encore convaincre ? En attendant, il mise sur une solide organisation défensive et des contres percutants. Alessandro Cerigioni a été un chouchou du public. Il a formé un duo en or avec Hans Vanaken. Les deux hommes étaient considérés comme des diamants bruts, issus de la formation locale, mais seul Vanaken a émergé après avoir quitté Lommel. Cerigioni a fait banquette plus souvent qu'à son tour à OHL et à Waasland Beveren. Sa location à Roulers la saison passée a été une énième déception. Le rapide ailier, qui n'a encore que 25 ans, est-il en mesure de se retrouver dans un environnement familier ? Tom Van Imschoot dégage le même calme au poste d'entraîneur que quand il était le gracieux médian de Saint-Trond, Mons, Westerlo et Ostende. Heureusement, car il lui faudra des nerfs en acier pour gérer la situation actuelle. À deux semaines du début du championnat, il attendait encore plusieurs renforts. En fait, Van Imschoot assume plusieurs fonctions : entraîneur, manager sportif et scout. Il relève un fameux défi. La direction campinoise est très modeste. Elle ne parle que du maintien. Tant qu'elle n'a pas trouvé d'investisseur supplémentaire et que les négociations sur l'aménagement d'un nouveau stade traînent, elle ne peut rien espérer de mieux.