La semaine dernière, le quotidien HetBelang Van Limburg sort l'info : Lommel va passer sous pavillon israélien en l'échange d'un euro symbolique, d'une reprise de dettes d'un demi-million et d'une injection de capitaux à hauteur de 2,6 millions. Ce qui frappe surtout, c'est l'identité du repreneur.
...

La semaine dernière, le quotidien HetBelang Van Limburg sort l'info : Lommel va passer sous pavillon israélien en l'échange d'un euro symbolique, d'une reprise de dettes d'un demi-million et d'une injection de capitaux à hauteur de 2,6 millions. Ce qui frappe surtout, c'est l'identité du repreneur. Derrière le projet, Ehud ou Udi Shochatovitch, ancien avocat de son compatriote et super-agent Pini Zahavi, dont les liens avec Mouscron font actuellement l'objet d'une enquête. Shochatovitch lâche la barre en 2016 pour se concentrer sur le milieu du foot. Le 8 février, la société écran BMVP Limited, bientôt épinglée par les Paradise Papers, apparaît au registre maltais. Parmi ses actionnaires, Udi et Pini, mais aussi Joan Laporta, ancien président du Barça, dont le fils Pol évolue cette saison à...Alost. Selon le quotidien espagnol El Confidencial, la coquille BMVP est finalement dissoute le 9 août 2017, soit six jours après l'officialisation du transfert de Neymar au PSG, tour de magie orchestré par Pini Zahavi. Fin 2016, les Football Leaks révèlent un système de " joueurs fantômes ", débarquant à Mouscron via l'Apollon Limassol, sans jamais mettre un pied à Chypre. Un an plus tard, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) se penche sur le vrai-faux passage de Fabrice Olinga, Hurlu depuis 2015, de l'Apollon à la Sampdoria. Shochatovitch est alors renseigné comme l'un des représentants légaux du club chypriote. Un club où passe plusieurs fois virtuellement Hamza Barry, international gambien, lié au Superstars Academy FC, fondé en mars 2017 par le même Udi. Shochatovitch compte justement créer un pont entre le Limbourg et la Gambie, où ses poulains évoluent avec les maillots du Maccabi Haïfa, entité israélienne au sein de laquelle il fait partie du directoire. Ce qui tombe plutôt bien puisque Lommel porte la même couleur principale : le vert, celle de l'espoir. Pas de la transparence...