Tactique

Au printemps 2018, Yuri Semin (72 ans) a mené le Lokomotiv vers un premier titre de champion depuis 2004, mais son jugement était sévère : on marquait trop peu, on se créait trop peu d'occasions. Le club a beaucoup investi dans le talent offensif, sans beaucoup d'effet, car avec 45 buts en 30 matches, le titre est revenu au Zenit. Pourtant, Semin, qui déroge rarement à sa tactique en 4-2-3-1, devra se contenter du même groupe. Dans les buts, Guilherme obtient la préférence. En défense centrale, le capitaine Corluka et Höwedes sont également des certitudes, alors que les flancs sont occupés par Ignatyev (à droite) et Rybus.

Devant le quatuor défensif, l'international polonais Krychowiak (transféré définitivement du PSG) et Barinov doivent surtout contrôler le milieu de terrain, afn de permettre aux frères Miranchuk - Anton (à gauche) et la plaque tournante Aleksei - de donner l'impulsion offensive avec Zhemaletdinov. Devant, on attendait beaucoup de Fedor Smolov la saison dernière. Il avait été acheté pour 9 millions à Krasnodar, mais l'international russe n'a inscrit que 6 buts. Éder n'a pas davantage convaincu au centre-avant.

Star: Anton Miranchuk

La saison dernière, il a inscrit 11 buts et délivré 2 assists. Son jumeau Aleksei a inversé les rôles : 3 buts et 8 assists. Anton est plus décisif pour le Lokomotiv, mais il y a trois ans, on a beaucoup douté de lui, au point que la direction l'a envoyé en Estonie. L'histoire semblait se répéter : adolescent, il avait déjà été recalé à l'académie du Spartak Moscou.

Au printemps 2018, Yuri Semin (72 ans) a mené le Lokomotiv vers un premier titre de champion depuis 2004, mais son jugement était sévère : on marquait trop peu, on se créait trop peu d'occasions. Le club a beaucoup investi dans le talent offensif, sans beaucoup d'effet, car avec 45 buts en 30 matches, le titre est revenu au Zenit. Pourtant, Semin, qui déroge rarement à sa tactique en 4-2-3-1, devra se contenter du même groupe. Dans les buts, Guilherme obtient la préférence. En défense centrale, le capitaine Corluka et Höwedes sont également des certitudes, alors que les flancs sont occupés par Ignatyev (à droite) et Rybus. Devant le quatuor défensif, l'international polonais Krychowiak (transféré définitivement du PSG) et Barinov doivent surtout contrôler le milieu de terrain, afn de permettre aux frères Miranchuk - Anton (à gauche) et la plaque tournante Aleksei - de donner l'impulsion offensive avec Zhemaletdinov. Devant, on attendait beaucoup de Fedor Smolov la saison dernière. Il avait été acheté pour 9 millions à Krasnodar, mais l'international russe n'a inscrit que 6 buts. Éder n'a pas davantage convaincu au centre-avant. La saison dernière, il a inscrit 11 buts et délivré 2 assists. Son jumeau Aleksei a inversé les rôles : 3 buts et 8 assists. Anton est plus décisif pour le Lokomotiv, mais il y a trois ans, on a beaucoup douté de lui, au point que la direction l'a envoyé en Estonie. L'histoire semblait se répéter : adolescent, il avait déjà été recalé à l'académie du Spartak Moscou.