TACTIQUE

À la grande frustration ses supporters, Jürgen Klopp n'a pas trop dépensé sur le marché estival des transferts. Sur papier, Liverpool semble même affaibli, suite au départ de Wijnaldum (PSG) et de Shaqiri (Lyon). Le technicien allemand a engagé un nouveau défenseur central, Konaté (Leipzig)...

À la grande frustration ses supporters, Jürgen Klopp n'a pas trop dépensé sur le marché estival des transferts. Sur papier, Liverpool semble même affaibli, suite au départ de Wijnaldum (PSG) et de Shaqiri (Lyon). Le technicien allemand a engagé un nouveau défenseur central, Konaté (Leipzig), ce secteur ayant connu beaucoup de problèmes la saison passée, mais l'arrière de 22 ans doit patienter, Matip, Gomez et Van Dijk ayant retrouvé la plénitude de leurs moyens. Klopp ne modifie guère son 4-3-3. Sur les flancs, Alexander-Arnold doit surmonter la déception encourue à l'EURO, où il a dû déclarer forfait sur blessure. De l'autre côté, Robertson apporte beaucoup d'élans au jeu. Les deux ailiers - Mané et Salah - sont souvent postés plus haut que le 9 ( Firmino ou Jota). Grâce à la meilleure occupation de l'axe défensif, Fabinho peut rejouer dans l'entrejeu, avec l'éternal Henderson, désormais rétabli. À la place de Wijnaldum, Elliott a été la surprise du chef en ce début de saison. Cet extérieur de 18 ans a trouvé un nouveau rôle grâce à Klopp. Mohamed Salah en est à sa deuxième aventure en Angleterre. De 2013 à 2015, il avait joué à Chelsea, sans grand succès. L'Égyptien est alors parti à la Fiorentina et à l'AS Rome, où il a donné un second souffle à sa carrière avant de signer à Liverpool, où il a totalement explosé. C'est déjà sa cinquième saison à Anfield Road, il a toujours atteint la barre des vingt buts... sauf l'année du titre.